Au cœur du hockey
Célébrons les bénévoles et leur rôle dans notre sport
Jason La Rose
|
17 avril 2015
|

La question a été posée à maintes reprises au fil des ans et la réponse semble évidente, mais en l’honneur de la Semaine de l’action bénévole, elle mérite d’être posée à nouveau.

Où serait le hockey canadien sans les bénévoles?

On peut soutenir qu’il n’y aurait pas de hockey canadien. Du conseil d’administration de Hockey Canada au parent qui ouvre la concession à l’aréna local le samedi matin, les bénévoles sont le moteur de notre sport.  

Joe Drago, président du conseil d’administration de Hockey Canada, en sait quelque chose. Il s’implique dans le hockey depuis plus de 40 ans, dont plusieurs années comme bénévole.

De membre de l’association de hockey mineur dans sa ville d’origine de Sudbury, Ont., à président de la Fédération de hockey de l’Ontario, et maintenant administrateur et président du conseil d’administration de Hockey Canada, Joe Drago connaît l’impact que les bénévoles peuvent avoir sur le hockey mineur.

« Je ne crois pas que le sport peut survivre sans les bénévoles », affirme-t-il. « Il s’agit d’un groupe de gens tellement dévoués au hockey, et peu importe où vous allez au pays, ce dévouement est présent. »

Et c’est vrai, c’est comme ça partout.

De Parksville, C.-B., à Hay River, T.-N.-O., à Peterborough, Ont., à Happy Valley-Goose Bay, T.-N.-L., entrez dans n’importe quel aréna la fin de semaine pendant la saison de hockey et comptez le nombre de bénévoles.  

Entraîneurs. Officiels. Responsables des équipes. Répartiteurs des heures de glace. Affûteurs de patins. Et plusieurs, plusieurs autres.  

Cette saison, plus de 500 000 Canadiens de tous les coins du pays ont donné de leur temps, et ce, qu’ils aient des enfants inscrits au hockey ou non, pour que des joueurs de toutes les catégories puissent jouer.

« Je crois que c’est là la clé », dit Joe Drago. « Il va sans dire que les parents jouent un très grand rôle en encourageant et en appuyant la passion de leurs enfants pour le sport. Mais il existe beaucoup de Canadiens qui n’ont pas d’enfant inscrit dans le sport et qui veulent tout simplement faire partie du hockey canadien. »

Cela peut sembler cliché, mais cela prouve que le hockey est plus qu’un simple jeu pour certaines personnes dans toutes les provinces et tous les territoires. Cela fait partie de la culture du pays; cela fait partie de ce qui nous définit comme Canadiens.  

Demandez à n’importe quel bénévole pourquoi il fait du bénévolat, et il est fort probable que ce soit à cause d’un souvenir, d’un événement qui leur a montré ce que le hockey pouvait faire et de la façon dont il rassemble les gens.

Pour les membres du conseil d’administration de Hockey Canada, c’est la raison pour laquelle ils continuent de donner de leur temps. Ils savent que bien qu’ils aient la capacité de forger le sport, ils ne sont que quelques morceaux d’un énorme casse-tête.

Ils se sont impliqués dans le sport à l’échelle locale et sous le feu des projecteurs sur la scène internationale et ils le font, car ils savent ce que le hockey représente.

« Ce jeu a quelque chose de spécial », déclare Joe Drago. « Que ce soit un enfant qui s’avance sur la glace pour la première fois ou un joueur midget qui soulève la coupe TELUS pour mettre fin à sa carrière au hockey mineur. Ce sont des moments qui nous forcent à prendre du recul et à réaliser que ce sport est vraiment spécial. » 

Et ce sont les bénévoles qui le rendent si spécial. Alors en cette Semaine de l’action bénévole, nous vous disons merci.

Pour plus d'informations :

Lisa Dornan
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 / 403-510-7046 (mobile)
ldornan@hockeycanada.ca

 

Morgan Bell
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-669-1261 (mobil)
mbell@hockeycanada.ca

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
OLY 2018 : CZE 3 – CAN 2 TB (Préliminaire)
Mason Raymond et René Bourque marquent en AN, mais le Canada subit un revers contre les Tchèques.
OLY 2018 : CAN 5 – SUI 1 (Préliminaire)
René Bourque et Wojtek Wolski ont deux buts et le Canada bat la Suisse à son premier match aux JO.
OLY 2018 : CAN 2 – USA 1 (Préliminaire)
Geneviève Lacasse fait 44 arrêts, et le Canada bat les É.-U. 2-1 pour prendre la tête du groupe A.
OLY 2018 : CAN 4 – FIN 1 (Préliminaire)
Meghan Agosta et Mélodie Daoust ont un but et une aide chacune dans le deuxième gain du Canada.
Horaire
Close
Credit