Un retour à la base
Le nouveau président et chef de la direction Tom Renney espère apporter une touche personnelle à son nouveau rôle
Wendy Graves
|
18 juillet 2014
|

« De plusieurs façons, c’est comme un retour à la maison. »

C’est ainsi que Tom Renney décrit son retour chez Hockey Canada, après avoir été nommé mardi à titre de nouveau président et chef de la direction de l’organisation.

Le début de la relation de Renney avec Hockey Canada remonte à plus de deux décennies, alors qu’il avait dirigé l’équipe nationale masculine du Canada de 1992 à 1994. Il a mené la formation à une médaille d’argent aux Jeux olympiques d’hiver de 1994. Il a aussi remporté l’argent avec l’équipe nationale junior du Canada au Championnat mondial junior 1999 de l’IIHF. Il a gagné deux autres médailles en tant qu’entraîneur adjoint en 2004 (or) et 2005 (argent) au Championnat mondial de l’IIHF.

Entre des apparitions derrière le banc, il a passé deux ans dans les coulisses à titre de vice-président des activités hockey. Il est maintenant de retour, cette fois dans le rôle de capitaine de Hockey Canada. Il s’agit d’un rôle qui a une énorme importance aux yeux de cet homme originaire de Cranbrook, en Colombie-Britannique.

« C’est comme revenir et redonner à votre famille », explique-t-il. « Vous pouvez imaginer à quel point il est important pour moi d’avoir obtenu cette confiance… de pouvoir mener la parade sur le plan opérationnel. Je n’aurais certainement pas été en mesure de le faire si je n’avais pas vécu de si belles expériences avec Hockey Canada dans le passé. »

Dans son nouveau rôle, Renney supervisera les programmes de la haute performance en hockey masculin, féminin et sur luge; les ventes, le marketing et l’octroi des licences; les membres; les communications; les inscriptions, le développement et la rétention à la base; et les entraîneurs et officiels bénévoles. Ce sont particulièrement dans ces deux derniers secteurs, à la base et chez les bénévoles, que Renney souhaite s’impliquer.

« Ce poste me donne la chance de porter attention à ce qui est le plus important dans le hockey, soit d’assurer le développement des gens non seulement sur la glace mais aussi en dehors », dit-il. « J’en suis très fier. Tout commence avec la première aventure d’un petit ou d’une petite sur une patinoire. »

Renney se souvient toujours de sa première expérience sur patins. Une heure et demie passée dans un rayon de 10 pieds. « J’étais trempé de la tête aux pieds et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps lorsqu’on m’a dit que je devais quitter la patinoire. Je n’avais même pas avancé de 20 pieds durant tout ce temps. »

Il a eu la piqûre.

« Je me rappelle lorsque j’avais cinq ans et que je jouais à la défense. Je restais sur la ligne bleue parce que c’était là qu’on m’avait dit que je jouerais. Je regardais le jeu filer jusqu’à l’autre bout de la patinoire et je ne bougeais pas de là. C’était fantastique. »

La passion de Renney pour le développement à la base vient de ses souvenirs heureux au sein de l’Association de hockey mineur de Cranbrook. Ces souvenirs sont un rappel chaleureux et une dose d’encouragement de ce qu’il doit faire pour contribuer à ce que cet amour du hockey soit inculqué aux autres.

« Nous devons nous demander pourquoi nous participons à ce jeu et c’est parce que maman, papa, un arbitre, un entraîneur et un gérant ont décidé que le fait de se rendre à l’aréna en valait la peine lorsque nous étions petits. »

Renney s’attend à établir des relations avec les gens qui nous font sentir que l’aréna est un deuxième chez soi. Avec de la chance, l’automne prochain, il visitera des arénas avec d’autres membres du personnel afin de travailler main dans la main avec des officiels, marqueurs, joueurs et parents.

« Je sais que partout au pays, des milliers de bénévoles sont prêts, motivés et aptes à donner de leur temps afin que tous puissent profiter des installations d’un aréna », mentionne-t-il.

Parler avec des bénévoles à propos du sport avec un café à la main sur le bord de la patinoire et leur faire savoir comment ils peuvent progresser dans ce sport sont deux choses que Renney et son équipe espèrent pouvoir faire afin d’apporter une touche plus personnelle au hockey sur le plan communautaire et de continuer de favoriser la croissance de ce sport.

« Ce qui est formidable, c’est que par mon exemple du moins, je suis en mesure de rappeler aux gens que c’est quelque chose que nous ferons davantage », lance Renney. « Et je suis prêt à cela. »

Pour plus d'informations :

Lisa Dornan
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 / 403-510-7046 (mobile)
ldornan@hockeycanada.ca

 

Morgan Bell
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-669-1261 (mobil)
mbell@hockeycanada.ca

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
OLY 2018 : CAN 5 – OAR 0 (Demi-finale)
Wakefield marque 2B et le Canada passe en finale pour la sixième fois.
OLY 2018 : CAN 4 – KOR 0 (Préliminaire)
Quatre joueurs marquent, Poulin a un JB et le Canada passe en ¼ fin.
OLY 2018 : CZE 3 – CAN 2 TB (Préliminaire)
Mason Raymond et René Bourque marquent en AN, mais le Canada subit un revers contre les Tchèques.
OLY 2018 : CAN 5 – SUI 1 (Préliminaire)
René Bourque et Wojtek Wolski ont deux buts et le Canada bat la Suisse à son premier match aux JO.
Horaire
Close
Credit