Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Légendes de la Coupe TELUS de la Saskatchewan
Brian Propp – Yorkton Parkland 1975
David Brien
|
19 mars 2014
|
|

Aujourd’hui, il est un ancien joueur de la LNH à la retraite qui a accumulé 1 004 points en 15 ans de carrière avec Philadelphie, Boston, Minnesota et Hartford.

Mais il y a 40 ans, Brian Propp était un adolescent qui ne pouvait que rêver de jouer dans la LNH.

Avant la saison 1974-75, les villes de Yorkton et Melville en Saskatchewan ont décidé de fusionner leurs équipes midgets dans le but de rivaliser avec certains des excellents programmes de la province.

Propp, qui avait alors 15 ans et qui habitait Neudorf (population en 2011 – 272) non loin de là, a été sélectionné pour faire partie de l’équipe.

« Dans une si petite ville, la plupart du temps, nous essayions simplement de réunir assez de jeunes pour former une équipe », se souvient Propp. « Pour moi, ce fut différent d’avoir l’occasion de jouer avec des gars d’autres villes, au sein d’un système bien structuré. »

L’équipe Yorkton Parkland dont Propp était membre a connu du succès sur la glace, remportant le championnat de la Saskatchewan et se qualifiant pour la Coupe Wrigley, le championnat national midget du Canada.

« À ce moment-là, c’était sans aucun doute la plus grande scène sur laquelle j’avais évolué », se souvient Propp. « Notre tournoi avait lieu à Oshawa et puisque j’étais encore très jeune, je n’avais jamais vraiment voyagé aussi loin. »

« C’était surtout le fait que c’était la première fois que l’on pouvait représenter notre province dans un tournoi qui avait beaucoup d’importance. Être né en Saskatchewan et avoir eu l’occasion de représenter cette province en jouant au hockey a été un honneur que j’ai ressenti tout au long de ma carrière. »  

Yorkton Parkland a bien amorcé le championnat national, accumulant trois victoires et un match nul à ses quatre premières rencontres pour demeurer en lice pour une médaille. Mais des défaites aux mains de Barrie et Oshawa (les éventuels médaillés d’or et de bronze) ont fait en sorte que la Saskatchewan a terminé troisième de son groupe, sixième au total.

En se remémorant ce tournoi qui a précédé sa carrière de plus de 1 000 matchs et 1 000 points dans la LNH, Propp dit que la Coupe Wrigley a été un élément important de son développement comme hockeyeur. 

« Jouer contre de nouvelles et de meilleures équipes et aux côtés de meilleurs joueurs, avec de meilleurs entraîneurs, a vraiment donné un coup de pouce à ma carrière », dit-il. « Cela a fait une énorme différence dans ma compréhension du jeu et m’a motivé à devenir meilleur. »

« Ce tournoi a vraiment fait en sorte que je me suis mis à penser à ce que je devais faire pour jouer chez les professionnels. »

***

BRIAN PROPP
Équipe et année à la Coupe TELUS : Yorkton Parkland, 1975
Classement à la Coupe TELUS : sixième place

Repêchage d’amateurs de la LNH : 1979, Flyers de Philadelphie (1re ronde, 14e au total)
Équipes de la LNH : Flyers de Philadelphie (1979-90); Bruins de Boston (1990); North Stars du Minnesota (1990-92); Whalers de Hartford (1993-94)
Statistiques dans la LNH : 1 016 PJ; 425 B; 579 A; 1 004 PTS

Expérience avec Équipe Canada : Championnat mondial junior de l’IIHF (1979, cinquième place); Championnat mondial de l’IIHF (1982, médaille de bronze; 1983, médaille de bronze); Coupe Canada (1987, première place); équipe nationale masculine du Canada (1992-93)


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca

   
 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: