Jean Béliveau : 1931-2014
3 décembre 2014
|

C’est avec une profonde tristesse que Hockey Canada a appris le décès de Jean Béliveau mardi soir à Montréal à l’âge de 83 ans.

Jean Béliveau a été l’un des cinq premiers récipiendaires de l’Ordre du hockey au Canada en 2012 et capitaine honoraire de l’équipe olympique masculine du Canada médaillée d’or aux Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver en Colombie-Britannique.

« Jean Béliveau incarnait tout ce qu’il y a de bien chez un athlète canadien et, à la suite de son décès, nous nous rappelons avec une énorme fierté la façon dont il a représenté à la fois le hockey et le Canada », a déclaré Tom Renney, président et chef de la direction de Hockey Canada. « Nous avons perdu l’un des plus grands ambassadeurs du hockey et le sport a perdu un vrai gentilhomme. Nous transmettons nos plus sincères condoléances à la famille Béliveau en cette période difficile. »

Originaire de Trois-Rivières au Québec, Jean Béliveau a joué 20 saisons avec les Canadiens de Montréal de 1950 à 1971, cimentant sa place non seulement comme l’un des plus grands Canadiens de tous les temps, mais aussi comme l’un des plus grands joueurs de l’histoire de notre sport.

Au cours de sa carrière, Jean Béliveau a inscrit, en moyenne, au moins un point par match, marquant 507 buts et ajoutant 712 mentions d’aide pour un total de 1 219 points en 1 125 matchs. Au moment de sa retraite après la saison 1970-1971, il occupait le quatrième rang des buteurs de tous les temps de la LNH et le deuxième rang des pointeurs de tous les temps derrière seulement Gordie Howe.

Jean Béliveau a remporté le trophée Hart remis au joueur par excellence de la LNH à deux reprises, en 1955-56 et en 1963-64, le trophée Art-Ross en tant que meilleur compteur de la ligue en 1955-1956, et le premier trophée Conn-Smythe remis au joueur par excellence des éliminatoires en 1965. 

Il a également pris part à 14 matchs des étoiles de la LNH, a été nommé six fois à la première équipe des étoiles de la LNH (1954-1955, 1955-1956, 1956-1957, 1958-1959, 1959-1960, 1960-1961) et quatre fois à la deuxième équipe des étoiles de la LNH (1957-1958, 1963-1964, 1965-1966, 1968-1969).

Ce qui est peut-être plus impressionnant, c’est que Jean Béliveau a aidé les Canadiens à remporter 10 championnats de la coupe Stanley (1956, 1957, 1958, 1959, 1960, 1965, 1966, 1968, 1969, 1971) en tant que joueur, soit le deuxième plus grand nombre par un joueur, et sept autres en tant que membre de la direction.

Une légende à Montréal, Jean Béliveau a été le capitaine des Canadiens au cours de ses 10 dernières saisons (à égalité avec Saku Koivu pour le plus grand nombre de saisons portant le « C »). Il a vu son numéro 4 retiré par l’équipe au début de la saison 1971-1972 seulement quelques mois après avoir annoncé la fin de sa carrière comme joueur. 

Le Temple de la renommée du hockey a renoncé à la période d’attente obligatoire de trois ans dans le cas de Jean Béliveau et l’a intronisé avec la cuvée de 1972.

Afin de souligner sa contribution au sport, et au pays, Jean Béliveau a été fait compagnon de l’Ordre du Canada en 1998 et chevalier de l’Ordre national du Québec en 1988 (promu officier en 2006 et grand officier en 2010).

Pour plus d'informations :

Lisa Dornan
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 / 403-510-7046 (mobile)
ldornan@hockeycanada.ca

 

Morgan Bell
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-669-1261 (mobil)
mbell@hockeycanada.ca

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
OLY 2018 : CAN 5 – OAR 0 (Demi-finale)
Wakefield marque 2B et le Canada passe en finale pour la sixième fois.
OLY 2018 : CAN 4 – KOR 0 (Préliminaire)
Quatre joueurs marquent, Poulin a un JB et le Canada passe en ¼ fin.
OLY 2018 : CZE 3 – CAN 2 TB (Préliminaire)
Mason Raymond et René Bourque marquent en AN, mais le Canada subit un revers contre les Tchèques.
OLY 2018 : CAN 5 – SUI 1 (Préliminaire)
René Bourque et Wojtek Wolski ont deux buts et le Canada bat la Suisse à son premier match aux JO.
Horaire
Close
Credit