Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Du championnat national à l’équipe nationale
Comme le constate Équipe Canada, le Championnat national féminin des moins de 18 ans est un important tremplin vers les Jeux olympiques
Kristen Lipscombe
|
10 novembre 2013
|
|

Les jeunes joueuses en tête d’affiche de l’équipe féminine de partout au pays, suivront presque pas à pas, plus précisément les traces de patin de leurs héroïnes féminines du hockey.

Lorsque huit équipes se retrouveront sur la glace du Markin MacPhail Centre pour le Championnat national féminin des moins de 18 ans 2013, elles patineront sur la même surface sur laquelle leurs modèles, les 27 joueuses de hockey les plus talentueuses de partout au pays, ont joué et se sont entraînées depuis le mois d’août, alors qu’elles s’entraînent avec ardeur et voyagent beaucoup; si tout se passe comme prévu, une quatrième médaille d’or consécutive devrait leur être attribuée aux Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi, en Russie.

Autant de grandes vedettes vétérantes comme Gillian Apps, Jayna Hefford et Caroline Ouellette, que des recrues comme Mélodie Daoust, Jenelle Kohanchuk et Tara Watchorn, soit la crème du hockey féminin, se sont préparées et se sont déplacées des quatre coins du pays vers Calgary afin de se concentrer à temps plein avec l’équipe nationale féminine du Canada, et ce, au siège social de Hockey Canada.

L’équipe nationale s’entraîne sur la glace des installations de première classe nichées dans le Parc olympique, là où plusieurs autres athlètes de l’élite des sports d’hiver travaillent déjà à la réalisation de leur rêve olympique, la formation patine sur la même surface glacée internationale qui accueillera le championnat national de cinq jours, au cours duquel des équipes viendront de toutes les provinces et de toutes les régions pour se mettre « En selle pour la coupe » dans la ville reconnue pour ses chapeaux de cow-boys et dans une province réputée pour ses immenses fermes et ranchs.

Lorsque la rondelle sera mise en jeu au Championnat national féminin des moins de 18 ans de 2013, les femmes drapées de rouge et de blanc cèderont leur patinoire locale pour que leur contrepartie des moins de 18 ans puisse se battre pour l’obtention de la médaille d’or, et ce, pendant qu’elles se déplaceront vers Lake Placid, N. Y., pour participer à la Coupe des quatre nations 2013.

Bien qu’elles ne seront pas à Calgary pour frapper les mains de leurs protégées lorsqu’elles mettront la lame de leurs patins sur la glace, elles ont laissé de bons mots à leur intention dans leur sillage, en particulier, sur la façon dont toutes les joueuses de moins de 18 ans peuvent tirer profit au maximum de leur expérience particulière tout en représentant leur province ou leur région lors d’un prestigieux championnat national.

« Atteindre ce niveau, et réaliser que c’était le summum atteignable à ce moment précis, m’a vraiment préparée à… disputer des matchs et à jouer avec les meilleures, » nous a confié l’avant Natalie Spooner lorsqu’elle fut questionnée sur comment sa participation à deux reprises avec Ontario Rouge, en 2005 et en 2007, l’avait préparée pour sa compétition au sein d’Équipe Canada.

« Sois confiante et prend-y plaisir, » recommande Spooner, double gagnante de l’or au Championnat national féminin des moins de 18 ans, et depuis, récipiendaire de la médaille d’or avec l’équipe nationale féminine du Canada lors du Championnat mondial de hockey sur glace féminin 2012 de l’IIHF. « Tu fais partie d’un groupe de filles qui pratique aussi avec amour le même sport que toi, alors vas-y, fonce… et fais de ton mieux, …ce sera une formidable expérience, peu importe le résultat final. »

« Vous profitez de la crème de la crème au Canada à votre âge, » acquiesce une autre avant d’Équipe Canada, Bailey Bram, gagnante de la médaille de bronze avec la formation manitobaine lors du championnat national de 2007. « Vous avez la chance de les avoir comme adversaires et de les côtoyer… et c’est comme si ça maintenait votre motivation à l’endroit de ce qui vous attend et de ce que l’avenir vous réserve. »

L’avant Haley Irwin a joué pour Ontario Rouge lors de la tenue du deuxième Championnat national féminin des moins de 18 ans, remportant la médaille d’or en janvier 2005. Elle a aussi fait partie du contingent d’Équipe Canada, la formation gagnante du championnat mondial de la dernière saison, et fut une recrue médaillée d’or des Jeux olympiques d’hiver de 2010 tenus à Vancouver.

« Représenter ma province m’a permis de vivre des moments passionnants, précise Irwin, ça m’a aidée dans mon développement, et je crois que ça m’a permis d’entrouvrir la porte de l’équipe nationale féminine des M22. »

La chance d’évoluer au sein de ce qui s’appelait précédemment l’équipe nationale féminine des M22, mais qui est maintenant connue sous le nom d’équipe nationale féminine de développement du Canada, est une étape importante du Programme d’excellence de Hockey Canada. La participation à cette équipe survient généralement après un passage à l’équipe nationale féminine des M18 du Canada, mais avant d’avoir la chance de toucher la glace en tant que membre de l’équipe nationale féminine du Canada à des événements comme des championnats mondiaux ou les Jeux olympiques.

Ce qui signifie qu’une participation au Championnat national féminin des moins de 18 ans, bien que ce tournoi, aussi intense soit-il, n’en soit qu’à sa neuvième saison, représente un premier pas important pour plusieurs des jeunes et brillantes vedettes d’Équipe Canada.

La défenseure Laura Fortino, ayant joué avec Ontario Rouge lors des championnats nationaux de 2007 et de 2008, confirme qu’une participation à l’équipe nationale l’a extrêmement aidée dans son développement et dans l’amélioration de ses habiletés de hockey. Elle a également touché l’or lorsqu’elle a joué au championnat mondial féminin à Burlington au Vermont en 2012.

« J’ai eu le bonheur de remporter la médaille d’or à ces deux occasions, ça fait évidemment partie de mes plus beaux souvenirs, mais j’ai d’abord eu beaucoup de plaisir, » précise-t-elle en tant que point fort de son passage à l’équipe nationale des M18. « Il faut considérer chaque journée comme un grand pas, comme une expérience, un apprentissage… et travailler dur tous les jours en cherchant à s’améliorer. »

« S’amuser et y prendre plaisir, » ajoute Irwin. « C’est une occasion de fierté pour représenter sa province – soyez fières! »

Parmi les 27 joueuses actuellement regroupées à Calgary avec l’équipe nationale féminine du Canada, et se préparant pour les Jeux olympiques d’hiver de 2014, 19 d’entre elles ont participé à au moins un Championnat national féminin des moins de 18 ans. Ensemble, elles ont accumulé 14 médailles d’or, huit d’argent et quatre de bronze.

Ces mêmes joueuses d’Équipe Canada ont remporté six médailles d’or olympiques et 15 championnats mondiaux. Et pendant que l’élite et les espoirs parmi les jeunes joueuses de partout au pays défendent la fierté de leurs provinces et de leurs régions à Calgary en ce mois de novembre, les membres de l’équipe nationale féminine du Canada les encouragent, tout en se préparant à se rendre à Sotchi en 2014, avec l’espoir de défendre leur médaille d’or olympique et le but de remplir de fierté tous les Canadiens.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca

   
 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: