Succès fraternels
Un amour pour le hockey et un lien étroit à l'extérieur des patinoires ont poussé Connor et Maggie MacEachern aux plus hauts sommets de ce sport
Katie Brickman
|
13 décembre 2017
|

Les rivalités fraternelles n'ont jamais été un problème pour Connor et Maggie MacEachern, mais c'est possible qu'il y ait eu quelques coups de bâton pendant des compétitions de minihockey ou des matchs à un contre un.

« Nous avons toujours été compétitifs », avoue Connor. « Nous avions tout le temps des affrontements dans l'entrée ou dans le sous-sol quand nous étions petits. Nous étions toujours assez actifs avec nos bâtons, mais nous trouvions quand même le moyen de nous entendre. »

Tout au long de leur enfance à Brooklin, en Ontario, les jeunes MacEachern, qui ont deux ans de différence, aimaient les sports, mais c'est le hockey qui les inspirait le plus.

Connor a commencé à jouer quand il avait cinq ans, et Maggie a mis peu de temps à en faire autant, puisqu'elle cherchait constamment à imiter Connor en grandissant.

« Je voulais toujours faire comme lui. J'étais souvent à l'aréna quand j'étais petite, soit pour faire du patinage artistique, soit pour le voir jouer », dit Maggie. « Il a été mon plus grand modèle, donc jouer au hockey me semblait être l'étape suivante pour suivre ses traces. Connor m'a influencée, et c'est en partie grâce à lui si j'ai fait tout ce chemin au hockey. »

Leur amour du hockey leur a permis de se rapprocher tout au long de leur enfance, et cette relation a aujourd'hui de belles retombées.

Connor, qui a 18 ans, est un avant pour les Cougars de Cobourg dans la Ligue de hockey junior de l’Ontario. Après une saison 2016-2017 couronnée de succès avec les Cougars, notamment grâce à une conquête de la Coupe RBC, le Championnat national junior A du Canada, à domicile au printemps dernier, il a obtenu un poste au sein d'Équipe Canada Est pour le Défi mondial junior A 2017.

« C'était incroyable de le voir atteindre un objectif pour lequel il avait travaillé si fort », affirme Maggie.

Maggie, une défenseure âgée de 16 ans, a été la première de la famille à jouer sur la scène internationale lorsqu'elle a fait partie de l'équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada dans le cadre d'une série de trois matchs contre les États-Unis en août.

Elle a elle-même remporté un titre national, avec Ontario Rouge au Championnat national féminin des moins de 18 ans 2017 au début du mois de novembre, et elle ira au Championnat mondial féminin des M18 2017 de l’IIHF en Russie peu de temps après Noël.

« Le fait de la voir vivre cette expérience m'aide dans mon propre parcours que je vis actuellement », soutient Connor. « Quand j'ai été nommé à Canada Est, je me suis tourné vers elle comme source d'inspiration afin de savoir comment représenter mon pays et servir de modèle pour mes coéquipiers et ma communauté. »

Maggie, quant à elle, donne le mérite à Connor pour certains aspects de son développement sur glace et hors glace dans ses efforts pour devenir plus forte et plus rapide.

« Il m'a encouragée à travailler sur mon tir, qui fait partie de mes atouts maintenant, selon moi », explique-t-elle. « Nous nous entraînons ensemble l'été, et j'essaie toujours d'être aussi vite et aussi forte que lui. »

Ce tir fait sourire Connor lorsqu'il parle de tout ce que sa sœur a accompli.

« C'est moi qui lui ai montré comment faire un tir frappé – elle le fait mieux que moi maintenant », dit Connor. « Nous nous entraidons l'un l'autre, donc c'est facile de partager des choses avec Maggie. C'est une personne et une joueuse exceptionnelle. J'adore la voir jouer. »

Connor vit toujours à la maison et fait le trajet d'une heure qui le sépare de Cobourg, ce qui lui permet d'aller voir les matchs de Maggie lorsqu'il n'est pas au travail. Il passe aussi la prendre à l'école presque tous les jours, en plus d'aller la reconduire à ses entraînements.

« Il est un grand frère remarquable. Il me demande toujours si tout va bien à l'école et au hockey et si j'ai besoin d'aide », affirme Maggie. « Il est un bon élève, donc je suis prête à écouter ses commentaires, tant en ce qui a trait au hockey qu'à l'école. »

Il ne manque pas d’action au domicile des MacEachern par les temps qui courent, et les parents font de leur mieux pour assister aux matchs et aux entraînements de Maggie et de Connor.

« Entre mes activités et celle de mon frère, ils ne savent plus trop où donner de la tête, mais ils aiment nous regarder », raconte Maggie. « Ma mère et moi regardons Connor à Truro en ligne, parce que je dois être ici pour l'école et mes matchs. »

Les déplacements deviendront plus complexes en 2019, lorsque les deux se trouveront au sud de la frontière pour poursuivre leur carrière – Connor s'est engagé à fréquenter l'Université Robert-Morris à Pittsburgh, en Pennsylvanie, tandis que Maggie ira à l'Université Colgate, à Hamilton, dans l'État de New York.

Les deux seront dans des États différents, mais le lien qu'ils ont maintenant restera tout aussi fort pendant que chacun poursuit ses rêves.

« Nous allons partir tous deux la même année, ce qui sera difficile », estime Maggie. « Mais, nous nous adapterons et nous nous appuierons entièrement dans nos quêtes pour atteindre nos objectifs. »

Pour l'instant, toutefois, Connor et Maggie prennent plaisir à pratiquer le sport qui leur a permis de se rapprocher.

« C'est un rêve devenu réalité », dit Maggie au sujet de sa présence au sein d'Équipe Canada. « Nous avons tous deux travaillé si fort pour ça, donc c'est un sentiment incroyable de voir ce rêve se réaliser. Nous sommes contents, mais nous évitons d'être complaisants envers notre situation. Nous voulons chacun offrir de belles performances pour notre pays. Nous sommes tellement fiers de représenter le Canada. »

Pour plus d'informations :

Lisa Dornan
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 / 403-510-7046 (mobile)
ldornan@hockeycanada.ca

 

Morgan Bell
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-669-1261 (mobil)
mbell@hockeycanada.ca

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
OLY 2018 : CAN 5 – OAR 0 (Demi-finale)
Wakefield marque 2B et le Canada passe en finale pour la sixième fois.
OLY 2018 : CAN 4 – KOR 0 (Préliminaire)
Quatre joueurs marquent, Poulin a un JB et le Canada passe en ¼ fin.
OLY 2018 : CZE 3 – CAN 2 TB (Préliminaire)
Mason Raymond et René Bourque marquent en AN, mais le Canada subit un revers contre les Tchèques.
OLY 2018 : CAN 5 – SUI 1 (Préliminaire)
René Bourque et Wojtek Wolski ont deux buts et le Canada bat la Suisse à son premier match aux JO.
Horaire
Close
Credit