Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Annonce des finalistes pour le prix du Joueur de l’année RBC de la Ligue de hockey junior canadienne
14 mai 2013
|
|

Cette saison, plus de 3 000 joueurs ont participé à des matchs du junior A au Canada, de Nanaimo en Colombie-Britannique à Woodstock au Nouveau-Brunswick. Mais seuls 10 sont finalistes pour le prix du Joueur de l’année RBC de la Ligue de hockey junior canadienne.

Les finalistes ont été choisis par leur ligue respective de la LHJC. Le gagnant sera annoncé pendant la Coupe RBC 2013 à Summerside, Île-du-Prince-Édouard, et il recevra son prix lors du banquet de remise des prix du tournoi le 17 mai.

Le gagnant ajoutera son nom à une liste distinguée qui comprend d’anciens et d’actuels joueurs de la LNH comme Joe Colborne (2008), Kyle Turris (2007), Jeff Tambellini (2002), Dany Heatley (1999), Mike Comrie (1998), Paul Kariya (1992) et Greg Johnson (1989).

Les candidats au prix du Joueur de l’année RBC 2013 de la Ligue de hockey junior canadienne sont (par ordre alphabétique) :

MIKE DIETRICH – WILDERNESS DU MINNESOTA (LIGUE INTERNATIONALE DE HOCKEY JUNIOR DU SUPÉRIEUR)
Capitaine de l’une des équipes au sommet du classement de la Ligue de hockey junior canadienne, Mike Dietrich a connu une année mémorable, menant le Wilderness à la meilleure fiche en saison régulière de l’histoire de la SIJHL – 51 victoires en 56 matchs, les 41 derniers sans défaite en temps réglementaire –, et remportant le championnat des pointeurs de la ligue avec 28 buts et 77 points en 46 matchs en plus du prix du Joueur de l’année.

Sur la patinoire et à l’extérieur de celle-ci, Dietrich est un capitaine au vrai sens du mot. Il laisse son jeu parler pour lui sur la glace, n’a pas peur d’aborder un problème dans le vestiaire, et est devenu le préféré des partisans à Cloquet, Minnesota, non seulement pour son talent de marqueur, mais aussi pour sa réelle compassion pour la collectivité, les jeunes enfants et les amateurs de hockey.

Alors que Dietrich met fin à sa dernière saison d’admissibilité au hockey junior, il reconnaît l’importance de réussir ses études. C’est pourquoi il a suivi des cours collégiaux à temps partiel au cours des dernières années dans le but d’obtenir une bourse d’études qui lui permettra de poursuivre les études qu’il souhaite tout en continuant de pratiquer le sport qu’il aime.

***

CHARLIE FINN – VOYAGEURS DE KINGSTON (LIGUE DE HOCKEY JUNIOR DE L’ONTARIO)
Statistiquement parlant, aucun autre gardien de but ne s’est approché de Charlie Finn cette saison. Finn a été au premier rang de l’OJHL au chapitre de la moyenne de buts alloués (2,15), du pourcentage d’arrêt (0,914) et des jeux blancs (huit) et il a terminé quatrième au chapitre des victoires (25) et des arrêts (1 348). Personne ne fut donc surpris lorsqu’il a reçu le Prix du meilleur gardien de but de l’OJHL en plus du titre de Gardien de but de l’année puisque c’est lui qui a obtenu la meilleure moyenne de buts alloués. Il a aussi terminé deuxième au titre du Joueur par excellence de l’OJHL. De plus, Finn a fait ses débuts sur la scène internationale cette saison, portant le rouge et blanc de Canada Est au Défi mondial de hockey junior A 2012.

Le jeune homme de 20 ans originaire de North Vancouver, C.-B., a appris à prêcher par l’exemple et il est très respecté par ses coéquipiers en tant que parfait joueur d’équipe, soit quelqu’un qui échangerait tous ses honneurs individuels (et il en a beaucoup) contre une occasion de gagner un championnat.

Finn a maintenu une moyenne de 84 pour cent au secondaire en Colombie-Britannique et en Ontario et il fréquentera l’Université Colgate à compter de l’automne. Il espère obtenir un diplôme en droit et, un jour, travailler pour la LNH ou l’AJLNH.

***

MITCH GILLAM – CHIEFS DE CHILLIWACK (LIGUE DE HOCKEY DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE)
Quelle importance a eu Mitch Gillam dans le succès des Chiefs de Chilliwack cette saison? Nommé Joueur par excellence de l’équipe pour une deuxième année de suite, le gardien de but a été parmi les plus sollicités de la BCHL, terminant deuxième au chapitre des minutes jouées et des tirs affrontés, et premier au chapitre des arrêts, repoussant en moyenne 33 tirs par match. Nommé Joueur par excellence de la Conférence Coastal, Gillam a accumulé la deuxième meilleure moyenne de la ligue au chapitre des buts alloués et du pourcentage d’arrêt et il a même marqué un but – un but lui a été attribué le 28 décembre contre Surrey.

Même s’il était fort occupé sur la glace, Gillam a toujours trouvé le temps de contribuer à la collectivité, participant au programme Read with the Chiefs (Lire avec les Chiefs) et à l’initiative des Marmites de Noël de l’Armée du salut, et représentant l’équipe à divers événements communautaires.

Le jeune homme originaire de Peterborough, Ontario, poursuivra ses études postsecondaires au sud de la frontière à l’automne. Il fréquentera l’Université Cornell où il jouera pour le Big Red et étudiera en architecture et en planification urbaine et régionale. 

***

BENJAMIN LALIBERTÉ – PANTHÈRES DE SAINT-JÉRÔME (LIGUE DE HOCKEY JUNIOR AAA DU QUÉBEC)
Vous ne trouverez pas son nom parmi les meilleurs pointeurs de la Ligue de hockey junior AAA du Québec, mais rares sont les joueurs qui ont eu un impact sur leur équipe comme celui qu’a eu Benjamin Laliberté sur les Panthères de Saint-Jérôme. Ancien premier choix au repêchage de la LHJMQ (12e au total par Gatineau en 2009), Laliberté a apporté le leadership d’un vétéran et 81 points à l’équipe des Panthères qui a accumulé la meilleure fiche de la LHJAAAQ en saison régulière.

Mais son impact s’est fait sentir plus que par son jeu sur la glace. Étudiant sérieux avec une moyenne de 87 pour cent au CEGEP Saint-Jean-sur-Richelieu, Laliberté n’hésite pas à aider ses coéquipiers dans leurs études, agissant souvent comme tuteur après les séances d’entraînement.

Bien qu’il ne soit plus admissible à jouer dans la NCAA puisqu’il a évolué dans la LHJMQ, Laliberté poursuit ses études au Canada où il compte allier hockey et études pendant les prochaines années.

***

CAM MACLISE – BANDITS DE BROOKS (LIGUE DE HOCKEY JUNIOR DE L’ALBERTA)
Cam Maclise s’est tellement amusé en 2011-12, remportant les titres de Joueur par excellence et de Meilleur avant de Brooks, terminant au deuxième rang des pointeurs de la ligue et aidant les Bandits à remporter le championnat de l’AJHL qu’il a décidé de refaire la même chose cette année. Maclise a de nouveau remporté les deux prix de l’équipe, il a encore été parmi les trois meilleurs pointeurs de l’AJHL et il a de nouveau aidé les siens à remporter le championnat de la ligue en ajoutant, cette année, le titre de Joueur par excellence de l’AJHL à son palmarès. En tant que capitaine de Brooks, il a aidé l’équipe à établir des records de la ligue au chapitre des victoires et des points et à occuper le premier rang au classement national pendant la majeure partie de la saison.

Meneur incontesté des Bandits sur la glace, Maclise a assumé le même rôle dans la collectivité, participant au programme Reading with the Bandits (Lire avec les Bandits) et patinant avec des équipes lors de séances d’entraînement de l’association locale de hockey mineur tout en travaillant à temps partiel de 6 h 30 à 10 h 30 du lundi au vendredi.

Maclise a perdu son admissibilité à la NCAA ayant joué avec les Oil Kings d’Edmonton de la WHL en 2009-10, mais il compte poursuivre des études postsecondaires en génie ou en affaires tout en continuant à jouer dans le SIC.

***

MITCHELL MAYNARD – WESTERN CAPITALS DE SUMMERSIDE (LIGUE DE HOCKEY DES MARITIMES)
Choisi par les Western Capitals de Summerside en raison de son leadership et de son expérience des grands matchs, Mitchell Maynard a offert une production offensive inattendue à l’équipe hôte de la Coupe RBC, terminant au deuxième rang des pointeurs de Summerside et cinquième de la MHL, avec 80 points. Avant cette année, son plus haut total de points avait été de 31 en trois saisons dans le junior.

Maynard, qui a remporté la Coupe Memorial l’an dernier avec les hôtes du tournoi, les Cataractes de Shawinigan, a été récompensé pour sa bonne saison, gagnant le titre de Joueur de l’année dans la MHL.

Natif de Halifax, N.-É., il est un superbe ambassadeur du programme des Western Capitals. Cette année, Maynard a amassé de l’argent pour la recherche sur le cancer du sein et les familles défavorisées, a donné du temps pour le hockey mineur et les écoles de Summerside et a assisté à des fêtes privées pour de jeunes amateurs.

Malgré toutes ses implications dans le hockey et dans le bénévolat, Maynard a aussi trouvé du temps pour se concentrer sur ses études. Inscrit cette année au programme d’ingénierie de l’Université de l’Î.-P.-É., il prévoit poursuivre ses études dans ce domaine et sa carrière au hockey auprès d’une autre école du SIC à l’automne.

  ***

GUILLAUME NAUD – KINGS DE DAUPHIN (LIGUE DE HOCKEY JUNIOR DU MANITOBA)
Gagnant du trophée du Joueur par excellence de la MJHL, Guillaume Naud a été membre de l’un des trios les plus productifs du hockey junior A, obtenant un total combiné de 271 points avec ses coéquipiers Jesse Synatynski et Jon Gaudet. Il a aidé les Kings à connaître une séquence de 20 victoires de suite pour mettre fin à la saison régulière au sommet de la MHJL. À sa première saison au Manitoba après un an dans l’OJHL avec les Dukes de Wellington, Naud a été le joueur qui a préparé le plus de buts dans la MJHL, récoltant 56 aides.

Francophone, Naud n’a pas laissé la barrière de la langue l’empêcher de s’impliquer dans la communauté. Il participe régulièrement à des cours de français dans les écoles de Dauphin en plus de faire la collecte de nourriture et de vêtements pour diverses causes locales et de participer à des activités du Club Rotary lors de défilés de la fête de la citrouille et de Noël.

Naud a pris des cours d’anglais à Dauphin et prévoit s’inscrire à une université anglaise en génie civil et poursuivre sa carrière de joueur dans le SIC.

***

MICHAEL PONTARELLI – COLTS DE CORNWALL (LIGUE CENTRALE DE HOCKEY DU CANADA)
Michael Pontarelli a noirci la feuille de pointage toute la saison. Le joueur d’avant des Colts de Cornwall a dominé la CCHL avec 107 points. Non seulement il a été le seul de la ligue à marquer 40 buts, mais il a été le seul à en inscrire plus de 50, avec une récolte de 52 buts. Il a remporté le championnat des pointeurs des Colts, avec 45 points de plus que Marly Quince. Il a été récompensé pour ses exploits offensifs, remportant les titres de Joueur par excellence de la CCHL et de Joueur ayant le meilleur esprit sportif et les meilleures habiletés, en plus des premiers prix de Joueur par excellence et de Meilleur avant de la LHJC.

À sa première saison dans le junior A, Pontarelli a été sélectionné à titre de capitaine adjoint, non seulement un témoignage de ses performances sur glace, mais aussi de son influence en dehors de la surface glacée. Originaire de Laval, Qc, il est rapidement devenu un favori de la foule. On peut souvent apercevoir des chandails arborant le no 9 aux matchs des Colts.

Pontarelli, qui vise depuis longtemps une bourse d’études de la NCAA, fera son entrée au Collège Union cet automne dans le but d’obtenir un diplôme en économie tout en poursuivant sa carrière de joueur avec les Bulldogs.

***

TAIT SEGUIN – TRAPPERS DE NORTH BAY (LIGUE DE HOCKEY JUNIOR DU NORD DE L’ONTARIO)
Le plus jeune des dix joueurs en nomination, Tait Seguin s’est imposé sur la scène du hockey junior en 2012-13, dominant les recrues de la NOJHL pour les buts, les aides et les points et terminant cinquième pointeur de la très bonne équipe de North Bay avec 41 points en 46 affrontements. Ses performances lui ont permis d’être nommé à la première équipe d’étoiles de la NOJHL, en plus d’être finaliste au titre de Recrue de l’année.

En dehors de la patinoire, Seguin a prouvé qu’il était un modèle pour ses coéquipiers, même s’il n’a eu 18 ans que le 21 mars. Toute la saison, il a été constamment l’un des premiers joueurs des Trappers à sauter sur la glace et à en ressortir et il n’a jamais hésité à s’impliquer dans la communauté.

Seguin a été nommé Joueur-étudiant de l’année dans la NOJHL après avoir obtenu un diplôme de l’école secondaire un an plus tôt et avoir terminé tous ses cours avec une moyenne d’au moins 90 %. Il espère se servir de ses talents de hockeyeur pour recevoir une bourse d’études universitaire. Il prévoit s’inscrire à un bon programme d’ingénierie.

***

ALEX WAKALUK – MILLIONAIRES DE MELVILLE (LIGUE DE HOCKEY JUNIOR DE LA SASKATCHEWAN)
Probablement mieux connu en début d’année comme étant le fils de l’ancien gardien de but de la LNH, Darcy Wakaluk, Alex Wakaluk s’est fait un nom en 2012-13. Le cerbère de Melville a été nommé Joueur par excellence de la SJHL après avoir terminé parmi les trois meilleurs dans toutes les catégories, soit la moyenne de buts alloués (troisième - 2,32), le pourcentage d’arrêts (deuxième - 0,930), les victoires (premier - 28), les jeux blancs (deuxième – cinq) et les arrêts (deuxième – 1 385), tout cela en jouant le deuxième plus grand nombre de minutes parmi tous les gardiens de la SJHL.

Les Millionaires sont vénérés à Melville et Wakaluk est un modèle dans la communauté, effectuant des visites fréquentes dans les écoles de la ville et travaillant avec les gardiens de but de l’association de hockey mineur, partageant ses connaissances pour aider au développement de la prochaine génération de portiers.

Wakaluk poursuivra sa carrière, scolaire et sportive, la saison prochaine au sud de la frontière, à l’Université du Massachusetts à Amherst. Il défendra la cage des Minutemen tout en étudiant en ingénierie.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: