Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Accueillir la Nation : la Région des Maritimes Est Prête à Être L'Hôte des Plus Grands Événements de Hockey Junior a du Canada En 2012-13
WJAC.022.12
|
10 novembre 2012
|
|

Les Maritimes seront sous les projecteurs du hockey canadien junior A cette saison.

Trois centres de la MHL seront les hôtes de quatre événements majeurs, tout d’abord du Défi mondial junior A, à Yarmouth, N.-É., du 5 au 11 novembre. Les Matchs des espoirs de la LCHJ seront également présentés dans le cadre du Défi mondial junior A, à Digby, N.-É., le 10 novembre et à Yarmouth, le 11 novembre.

Truro, N.-É., sera l’hôte de la Coupe Fred Page, le championnat junior A de l’Est canadien, du 1er au 5 mai. Le gagnant de cette compétition se qualifiera pour la Coupe RBC, le championnat national junior A du Canada, à Summerside, Î.-P.-É., du 11 au 19 mai.

« C’est la première fois, je pense, qu’une ligue accueille quatre événements majeurs », confie le président de la MHL, Derryl Smith. « C’est gros pour la ligue. Cela nous donne une belle visibilité, surtout après avoir refait notre image de marque, il y a quelques années. »

« La MHL et le nouveau logo sont devenus vraiment populaires. C’est plutôt excitant d’en faire la promotion au reste du pays, et même sur la scène internationale grâce au Défi mondial junior A. »

Wayne Hamilton, coordonnateur du Défi mondial junior A, confirme que l’intérêt dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse ne cesse de croître chaque jour et que la vente de billets se déroule très bien.

« Notre aréna fera salle comble en tout temps », mentionne Hamilton. « Nous compterons sur 1500 personnes qui sauront apprécier du bon hockey. »

Hamilton ajoute qu’il y a deux avantages majeurs d’accueillir cet événement.

« Premièrement, c’est la visibilité auprès de nos joueurs du hockey mineur et jeunes du secteur et on parle d’une région de hockey. Même les adultes assisteront à un tournoi qu’il ne verrait pas en temps normal et pourront observer des équipes de calibre international. Nous ne voyons jamais ça à Yarmouth. C’est un gros avantage. »

« Deuxièmement, et probablement le point le plus important, ce sont les retombées économiques. Nous estimons des retombées de 2,5 millions de dollars au cours de la première semaine de novembre. Pour une petite ville comme Yarmouth, c’est assez majeur. »

Selon Hamilton, les joueurs, entraîneurs, officiels et amateurs peuvent s’attendre à une hospitalité chaleureuse de la part des gens de Yarmouth.

« L’hospitalité des habitants de Yarmouth est similaire à celle des autres villages ou villes des Maritimes », analyse Hamilton. « Peu importe qui vous êtes, si vous venez dans les Maritimes, vous êtes la bienvenue dans n’importe quel domicile pour une tasse de thé et un biscuit. »

« En cas de tempête, vous pourriez habiter n’importe où, nos portes sont toujours débarrées pour vous. »

Summerside, qui a été l’hôte de la Coupe Centennial 1989 et de la Coupe Banque Royale 1997, est devenue le premier hôte à présenter le tournoi national à trois reprises. Les Western Capitals de Summerside ont perdu la finale de 1989 face aux Flyers de Thunder Bay et ont remporté le titre de 1997 contre les Eagles de South Surrey, 4-3.

Ainsi, il n’est pas surprenant que le slogan « L’histoire se poursuit » paraisse sur les bannières de la ville.

« Je me souviens lorsque j’étais un enfant et que je regardais la Coupe Banque Royale 1997, je pouvais constater l’impact que cela avait sur la communauté et la fierté qui régnait », témoigne le président du comité hôte, JP Desrosiers. « C’était la même chose en 1989, alors que nous avons atteint la finale. »

« Nous voulons nous souvenir de notre histoire et la poursuivre dans notre nouvel aréna pour tenter de gagner devant 4000 personnes en mai. »

La Coupe RBC 2013 se tiendra dans le nouvel aréna à la fine pointe de la technologie des Capitals, qui comprend 3500 sièges et dix loges de luxe. Summerside a également été l’hôte du Match des espoirs de la LCHF et du Défi mondial junior A 2009.

« Notre domicile permet aux équipes et à la ville d’accueillir de grands groupes d’amateurs pour des matchs de hockey junior A, ce qui est une anomalie pour quelques autres franchises au pays », note Desrosiers, qui ajoute que la vente de billets et le soutien de la communauté des affaires sont très forts. « Nous pensons que nous offrons une expérience hors du commun pour du hockey junior A. »

Desrosiers mentionne que 15 joueurs de l’équipe hôte de 1997 se sont engagés à être présents au tournoi de cette année et que le comité hôte prévoit honorer tous les anciens des Caps.

Le directeur général de Summerside, Pat McIver, travaille depuis deux ans à assembler une équipe hôte compétitive.

« L’an dernier, nous nous sommes départis de certains vétérans pour mettre des actifs en place », explique McIver. « Certains de ces actifs se sont avérés un succès, d’autres non. Cela nous a donné plus de flexibilité pour recruter de nouveaux joueurs cette année, mais nous avons encore du travail à faire. »


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: