Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Annonce des Finalistes Pour Le Titre de Joueur De; L'Année RBC de la Ligue Canadienne de Hockey Junior
RBC.016.12
|
6 mai 2012
|
|

Cette saison, plus de 3 000 joueurs ont joué dans la catégorie junior A au Canada, de Nanaimo en Colombie-Britannique à Woodstock au Nouveau-Brunswick. Mais seuls dix ont été choisis comme finalistes pour le prix du Joueur de l’année junior A RBC de la Ligue canadienne de hockey junior(LCHJ).

Les finalistes ont été choisis par leur ligue respective de la LCHJ. Le gagnant sera annoncé pendant la Coupe RBC 2012 à Humboldt, Sask. et recevra son prix lors du banquet de remise des prix du tournoi le 11 mai.

Le gagnant ajoutera son nom à une liste distinguée qui comprend d’anciens et d’actuels joueurs de la LNH comme Kyle Turris (2007), Jeff Tambellini (2002), Dany Heatley (1999), Mike Comrie (1998), Paul Kariya (1992) et Greg Johnson (1989).

Les candidats au prix du Joueur de l’année RBC 2012 de la Ligue canadienne de hockey junior sont (par ordre alphabétique) :

JAYSON ARGUE – STAMPEDERS DE SWAN VALLEY (LIGUE DE HOCKEY JUNIOR DU NORD DE L’ONTARIO)

Qu’est-ce que Jayson Argue n’a pas fait cette saison? Le cerbère de Swan Valley a été invité au camp de sélection de Canada Ouest, a été nommé Gardien de l’année dans la MJHL, s’est taillé une place au sein de la première équipe d’étoiles de la MJHL et a été nommé Joueur par excellence de la MJHL, récoltant 22 victoires, une moyenne de buts alloués de 2,61 et un pourcentage d’efficacité de ,923. Il a mené les Stampeders aux séries éliminatoires même si son équipe venait à l’avant-dernier rang de la ligue au chapitre des buts parmi celles en séries.

Natif de Swan River, Man., Argue aide ceux qui l’appuient dans sa ville. Il travaille avec les jeunes gardiens de but de l’association locale de hockey mineur, sautant sur la glace lors de séances d’entraînement et faisant du bénévolat pour l’équipe de hockey en gymnase des Olympiques spéciaux de Swan Valley.

Argue, qui visait depuis longtemps une bourse d’études de la NCAA, espère fréquenter l’université cet automne, lui qui veut obtenir un diplôme en administration tout en poursuivant sa carrière sur la glace aussi longtemps que possible.

VINCENT BLANCHETTE – COLLÈGE FRANÇAIS DE LONGUEUIL (LIGUE DE HOCKEY JUNIOR AAA DU QUÉBEC)

Membre du trio le plus productif de la LHJAAAQ, Yannick Geoffrey, Maxime Charette et Vincent Blanchette ont pris les trois premiers rangs des pointeurs du circuit, combinant 368 points, Blanchette a été l’un des quatre seuls joueurs de la ligue à maintenir une moyenne de deux points par match. Il a d’ailleurs été choisi au sein de l’équipe de la LHJAAAQ pour le premier Défi des étoiles de la Coupe du Canada Central, aidant son club à remporter le tournoi.

Malgré ses 18 ans, Blanchette est un meneur de la formation de Longueuil, démontrant la même intensité et éthique de travail pendant les entraînements que lors des matchs. Il est un ancien capitaine de la prestigieuse Ligue de hockey midget AAA du Québec et sait ce qu’il faut pour être un leader efficace, autant sur la glace qu’en dehors.

Lorsqu’il n’est pas sur la patinoire, Blanchette, choix de sixième ronde de Longueuil (75e au total) du repêchage 2010 de la LHJAAAQ, étudie au Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu. Il espère aller à l’université dès l’automne 2013 pour étudier en administration et en marketing.

TIM CAMPBELL – SLAMMERS DE WOODSTOCK (LIGUE DE HOCKEY DES MARITIMES)

Après la saison qu’a connue Tim Campbell en 2011-12, ce dernier devrait investir dans un plus gros coffre à trophées. Le défenseur de Woodstock a été nommé Défenseur de l’année dans la MHL. Il a été sélectionné au sein de la première équipe d’étoiles et a remporté trois trophées remis par les Slammers : Joueur par excellence, Défenseur de l’année et Joueur le plus dévoué. De plus, il a aidé Woodstock a enregistré la deuxième meilleure fiche de l’histoire de la MHL, soit 45-6-1.

Un leader vocal sur la patinoire, Campbell prêche aussi par l’exemple à l’extérieur de la surface glacée. Il fait du bénévolat pour les Slammers de Woodstock pour un programme avec les écoles locales, de même qu’avec Grands frères Grandes sœurs et l’association locale de hockey mineur. Il consacre toujours du temps à sa communauté, même en dehors de ses fonctions avec son équipe.

L’athlète de 21 ans terminera son stage dans le junior A à la fin de la saison. Il convoite déjà une nouvelle carrière comme policier. Il est à la recherche d’une école postsecondaire qui l’aidera à réaliser son rêve.

JORDAN CARROLL – CUBS DE SUDBURY (LIGUE DE HOCKEY JUNIOR DU NORD DE L’ONTARIO)

Jordan Carroll a fait de la Ligue de hockey junior du Nord de l’Ontario son terrain de jeu cette saison. Le joueur d’avant de Sudbury s’est inscrit au pointage dans 49 des 50 parties auxquelles il a participé, inscrivant 70 buts (dont 50 en 37 rencontres), amassant 136 points pour remporter le titre de Joueur par excellence de la NOJHL et celui du Joueur-étudiant de l’année. Sa production offensive a pratiquement éclipsé celle de tous les autres patineurs du Canada. Personne n’a inscrit plus de buts que Carroll et seul Yannick Geoffrey de Longueuil (LHJAAAQ) a amassé plus de points, avec 144.

Autant Carroll a été important pour les Cubs sur la glace, étant le capitaine, et il l’a été aussi à l’extérieur de la patinoire, participant à des séances de patinage avec les amateurs, servant des repas au Boston Pizza local et faisant du bénévolat pour le Pond Hockey Festival on the Rock de Sudbury. Il a aussi visité des écoles locales pour interagir avec les plus jeunes partisans de l’équipe.

Étudiant à temps plein de première année à l’Université Laurentian, ayant une majeure en sport et en éducation physique, Carroll voudrait devenir un policier bien qu’il n’ait pas écarté la possibilité d’une carrière dans le domaine de la santé et possiblement une maîtrise en physiothérapie.

CRAIG COWIE – RAIDERS DE NEPEAN (LIGUE DE HOCKEY DU CANADA CENTRAL)

En tant que capitaine d’un club junior A qui a figuré au sommet du classement canadien pendant la majeure partie de la saison, Craig Cowie a été un élément central des Raiders. Il a remporté la course du meilleur pointeur de la CCHL avec 120 points (41 buts, 79 aides) et a permis à Nepean d’obtenir la meilleure fiche de la ligue, avec seulement 11 revers en temps réglementaire en 62 matchs. Il a aussi eu l’honneur de porter le « C » dans la division Yzerman au tout premier Défi des étoiles de la Coupe du Canada Central, aidant son équipe à atteindre la demi-finale de cet événement réunissant huit formations.

Natif de Nepean, capitaine des Raiders depuis deux ans, suivant ainsi les traces de ses deux frères plus vieux qui ont aussi joué le rôle de capitaine, Cowie était employé à toutes les sauces : quart-arrière du jeu de puissance, meneur des infériorités numériques, désigné pour prendre d’importantes mises en jeu. Il a aussi joué un rôle déterminant hors de la patinoire, redonnant aux jeunes joueurs de la même façon que les vétérans l’ont fait pour lui à ses débuts à Nepean.

Étudiant de première année au Collège Algonquin en administration des affaires, Cowie voudrait obtenir une bourse d’études de la première division de la NCAA dans l’espoir de suivre une majeure en comptabilité tout en continuant sa carrière de hockeyeur.

PAUL DE JERSEY – SPRUCE KINGS DE PRINCE GEORGE (LIGUE DE HOCKEY DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE)

Joueur par excellence de la conférence Interior de la BCHL, Paul De Jersey est sorti de nulle part pour remporter le trophée Brett Hull à titre de meilleur pointeur de la ligue. Il a terminé l’année avec 98 points (41 buts, 57 aides) en 59 rencontres après avoir seulement récolté 15 points en 33 matchs avec Salmon Arm en 2010-11. Il a permis aux Spruce Kings de faire un retour en séries éliminatoires après deux ans d’absence en plus de recevoir une invitation au camp de sélection de Canada Ouest, en vue du Défi mondial junior A 2011.

Un meneur autant sur la glace qu’en dehors, De Jersey a consacré beaucoup de temps cette saison à la Société de Saint-Vincent de Paul, qui prépare et sert des repas pour les gens moins fortunés de Prince George. Il s’est aussi engagé à visiter des écoles primaires de la ville pour faire des lectures aux jeunes et jaser avec eux.

Alors que son stage junior A est terminé, De Jersey traversera la frontière la saison prochaine pour joindre les rangs de l’équipe de première division de la NCAA du Collège Providence. Il continuera sa carrière de hockeyeur avec les Friars, faisant une majeure en administration.

CHRISTIAN FINCH – SPIRIT DE STOUFFVILLE (LIGUE DE HOCKEY JUNIOR DE L’ONTARIO)

Joueur de défense jusqu’au début de la saison 2010-11, Christian Finch a bien fait à l’avant pour le Spirit de Stouffville, remportant le titre des pointeurs de l’OJHL cette année avec 104 points (37 buts, 67 aides), soit au moins 18 de plus que n’importe quel autre joueur de l’Ontario. Il a été récompensé pour ses exploits offensifs, gagnant le titre de Joueur par excellence de l’OJHL et recevant une invitation au sein de la première équipe d’étoiles de la ligue.

Capitaine adjoint du Spirit au cours des deux dernières saisons, Finch a aussi fait preuve de leadership en dehors de la glace. Il a fait du bénévolat auprès de joueurs du hockey mineur lors d’événements comme la course Terry Fox et la parade du père Noël de Stouffville et dans des écoles locales. Il a eu un impact sur sa communauté qui s’est fait sentir au-delà de son jeu sur la glace.

Les exploits offensifs de Finch au cours des deux dernières saisons, de même que ces résultats scolaires (il a été un premier de classe à l’école secondaire) ont attiré l’attention de plusieurs écoles de première division de la NCAA. Il a réalisé un vieux rêve en acceptant une bourse d’études de l’Université Clarkson. Il portera les couleurs des Golden Knights cet automne.

BYRON KATAPAYTUK – LAKERS DE FORT FRANCES (LIGUE DE HOCKEY JUNIOR SUPÉRIEUR INTERNATIONAL)

Le Joueur de l’année et champion pointeur de la SIJHL, Byron Katapaytuk a été la pierre angulaire de l’attaque de Fort Frances, terminant avec au moins 16 points et 15 mentions d’aide de plus que n’importe quel autre patineur des Lakers pour aider Fort Frances à terminer au deuxième rang de la SIJHL.

En tant que capitaine adjoint, Katapaytuk est un leader silencieux qui prêche par l’exemple. Le joueur originaire de Moose Factory, Ont., préfère motiver son équipe avec une mise en échec percutante ou un gros but plutôt que d’y aller d’un discours dans le vestiaire.  Il est aussi un modèle en dehors de la surface glacée, passant du temps avec des joueurs de l’Association de hockey mineur de Fort Frances. Il fait aussi des lectures aux élèves par l’entremise du programme « adopter une école » des Lakers et il amasse des sous pour l’Armée du Salut durant la période de Noël. Voilà quelques-unes de ses initiatives en dehors de la patinoire.

L’athlète de 20 ans a terminé son stage junior A et veut entreprendre une carrière postsecondaire sur la patinoire et dans les salles de classe. Katapaytuk analyse les options au sud et au nord de la frontière. Il espère faire une majeure en gestion du sport ou en administration.

PETER QUENNEVILLE – CRUSADERS DE SHERWOOD PARK (LIGUE DE HOCKEY JUNIOR DE L’ALBERTA)

Peter Quenneville a quelque chose que les autres joueurs en nomination au titre de Joueur de l’année RBC de la Ligue canadienne de hockey junior n’ont pas : une médaille d’or. Quenneville a fait partie de Canada Ouest au Défi mondial junior A 2011 et fait profité son équipe de Sherwood Park de cette expérience. Il a mené les Crusaders au chapitre des points et a terminé au troisième rang de l’AJHL dans la course au meilleur pointeur, ce qui lui a valu le titre de Joueur par excellence de la ligue.

Même s’il ne porte pas une lettre sur son chandail à Sherwood Park, Quenneville prêche par l’exemple. Il adopte toujours une bonne éthique de travail lors de chaque entraînement et chaque partie. Il fait sentir sa présence sur la glace. Il a amassé 10 points de plus que n’importe quel autre joueur des Crusaders. Personne dans l’équipe n’a fait mieux que sa récolte de 50 mentions d’aide.

Quenneville se rendra au sud de la frontière à l’automne 2013 pour amorcer la prochaine phase de sa carrière de hockeyeur et ses études universitaires, à l’Université Quinnipiac à Hamden, Conn. Il portera les couleurs des Bobcats.

BLAKE TATCHELL – NORTH STARS DE BATTLEFORDS (LIGUE DE HOCKEY JUNIOR DE LA SASKATCHEWAN)

Blake Tatchell a été la menace offensive des North Stars de Battlefords en 2011-12, terminant au deuxième échelon des pointeurs de la SJHL, récoltant 86 points (42 buts, 46 aides), soit 31 de plus que tout autre joueur des North Stars. Ses 42 buts n’ont pas seulement fait de lui le seul joueur de Battlefords ayant été en mesure d’atteindre la marque des 40 filets. Il a en plus été le seul à en inscrire au moins 20. C’est donc sans surprise que Tatchell a été nommé Joueur par excellence de la ligue. Sans aucun doute, aucun joueur n’a plus contribué au succès de son équipe que le joueur natif de North Battleford, Sask. Il a aidé les North Stars à obtenir la deuxième meilleure fiche de la SJHL.

Jouant dans sa ville natale, Tatchell est le meilleur ambassadeur du programme de Battlefords. Il saute sur la glace avec plusieurs équipes de l’association locale de hockey mineur et enseigne aux jeunes joueurs non seulement comme s’améliorer, mais aussi comment devenir une meilleure personne.

La saison prochaine, pour la première fois, Tatchell jouera au hockey à l’extérieur de chez lui, à 3 500 kilomètres pour être exact. Le joueur d’avant de 20 ans ira au nord pour poursuivre sa carrière de hockeyeur avec les Nanooks de l’Université d’Alaska-Anchorage.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: