Reseau de Hockey Canada |
Événements
Défi mondial des m17
Coupe des 4 nations
Coupe Deutschland
Nouvelles
Le Capitaine de L'Équipe Canadienne Junior, Jaden Schwartz, ; a Une Sagesse Bien Au-Delà de Son Âge
WJC.022.11
|
23 décembre 2011
|
|

Jaden Schwartz a joué malgré la douleur au championnat mondial junior l’an dernier avant de devoir suivre l’action des gradins.

Cette fois-ci, l’ailier de 19 ans de Wilcox en Saskatchewan voudra donner le ton tout au long du tournoi en tant que capitaine de la formation canadienne.

Schwartz est un de quatre joueurs qui sont de retour cette année après avoir remporté l’argent au tournoi mondial junior de 2011 à Buffalo, New York.

Mais Schwartz n’avait pu disputer les derniers matchs de ce tournoi. Il s’est fracturé une cheville lors du deuxième match du Canada, mais a tout de même continué à jouer, cumulant un but et deux aides dans la victoire de 7 -2 du Canada sur la République tchèque.

Ce fut son dernier match et il a dû assister au match pour la médaille d’or assis dans les gradins. Le Canada jouissait d’une avance de 3 -0 au début de la troisième période, mais la Russie a explosé, marquant cinq buts sans riposte pour s’emparer du titre.

« Ce fut difficile l’an dernier, d’abord la blessure puis cette troisième période contre la Russie », a dit Schwartz. « Tu veux oublier l’an dernier, mais en même temps tu veux en retirer quelque chose.

« Cette année, c’est un nouveau groupe de gars, de nouveaux visages, une nouvelle équipe et tout ça. Le seul fait d’être ici est une motivation en soi. Nous sommes tous ici pour gagner l’or, point final. »

Le choix de Schwartz comme capitaine est fondé.

L’espoir des Blues de St. Louis semble d’une grande sagesse pour ses 19 ans, car il a une perspective de la vie différente de celle de ses coéquipiers. Sa sœur ainée, Mandi, une joueuse de hockey à Yale, est décédée le 3 avril dernier de la leucémie à l’âge de 23 ans. Elle luttait pour sa vie, chez elle à Wilcox, pendant que Jaden était avec l’équipe canadienne à Buffalo.

Quand Schwartz est arrivé à l’aéroport de Regina après le tournoi, Mandi était là pour l’accueillir et Schwartz a suspendu la médaille d’argent à son cou.

« Ce fut difficile l’an dernier, je me suis blessé et évidemment, Mandi était plus importante. Elle était très malade à l’époque », a dit Schwartz. « L’année dernière a été très, très difficile et ce fut une dure période pour nous tous.

« Ce fut la chose la plus difficile que j’ai eu à vivre et probablement une des choses les plus difficiles que j’aurai à surmonter. C’est très difficile, mais la famille et les amis vous aident à passer ces moments-là et, heureusement, ils sont toujours là pour moi. »

Le gardien de but Mark Visentin, autre joueur de retour avec l’équipe canadienne, dit que Schwartz est l’homme idéal pour le rôle de capitaine.

« Je trouve qu’il est un chef de file fantastique et il est certainement un modèle », a déclaré le gardien.

En plus d’être un pilier de l’équipe, comme doit l’être tout capitaine, Schwartz a aussi fait preuve d’habiletés en gestion de personnes.

Pendant le camp de sélection, son cochambreur était le défenseur de 17 ans, Mathew Dumba, des Rebels de Red Deer. Lorsque le téléphone a sonné dans la chambre tôt le 14 décembre au matin, Dumba était dévasté d’apprendre qu’il avait été retranché.

Schwartz a alors raconté à Dumba que Ryan Nugent-Hopkins, le premier choix au total lors du repêchage universel de la LNH cette année, avait été retranché de l’équipe nationale junior l’an dernier et que l’année précédente, Tyler Seguin, le deuxième choix au total au repêchage, n’avait pas été choisi pour faire partie de l’équipe.

Schwartz a souligné que ces deux joueurs avaient ensuite connu un très bon début chez les professionnels. Dumba dit que cela l’a rassuré.

« J’ai simplement tenté de l’aider de mon mieux », a dit Schwartz. « Seguin et Nugent-Hopkins sont deux gars qui me sont venus à l’esprit, car ils ont vécu la même situation et ont accompli de belles choses depuis ce temps. Je lui ai simplement dit de penser à ça. »

Schwartz, cinq pieds 10 pouces, 190 livres, a été repêché en première ronde (14e au total) par les Blues de St. Louis en 2010. Lui et son frère Rylan, 22 ans, jouent au Collège Colorado dans la NCAA.

Jaden a été le meilleur pointeur des Tigers à sa première année la saison dernière, malgré le fait qu’il ait subi une fracture de la cheville. Sa moyenne de 1,57 point par match le classait au premier rang parmi les joueurs de première année à l’échelle nationale.

Cette saison, il occupe le deuxième rang des pointeurs de l’équipe derrière Rylan avec quatre buts et 16 aides en 11 matchs.

Schwartz se déplace rapidement avec la rondelle qu’il y ait circulation ou non. Il crée des revirements chez l’adversaire et force ses opposants à écoper de punitions par sa vitesse et la pression constante qu’il exerce.

Schwartz dit que les Blues et lui ont discuté de sa participation au camp d’entraînement en septembre et de son retour au Collège Colorado pour sa deuxième année.

« Au bout du compte, nous avons déterminé que revenir pour une deuxième année serait le plus bénéfique pour moi », a dit Schwartz.

Le défenseur Brandon Gormley de Murray River, Île-du-Prince-Édouard, et les avants Brett Connolly de Prince George, Colombie-Britannique, Quinton Howden d’Oak Bank, Manitoba, et Devante Smith-Pelly de Toronto seront les capitaines adjoints.

Connolly et Howden sont les deux autres joueurs de retour avec la formation.

Parmi les anciens capitaines de l’équipe junior canadienne, notons Karl Alzner (2008), Kris Letang (2007), Michael Richards (2005), Jarret Stoll (2002), Manny Malhotra (2000), Eric Lindros (1992), Theoren Fleury (1988) et Russ Courtnall (1984).

Le comportement de Schwartz à l’extérieur de la patinoire et son jeu sur celle-ci donneront le ton à une équipe canadienne qui tentera de remporter l’or après avoir dû se contenter de l’argent au cours des deux dernières années.

« C’est pourquoi nous sommes tous ici, pour gagner l’or, mais il y a un processus à suivre. Le parcours est long pour y arriver », dit-il.

« Évidemment, y parvenir pour le Canada, pour l’équipe et pour Mandi serait très spécial. »


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: