Reseau de Hockey Canada |
Événements
Défi mondial des m17
Coupe des 4 nations
Coupe Deutschland
Nouvelles
La Joueuse D'Expérience D'Équipe Canada Caroline Ouellette et Son Club Les Stars de Montréal de la CWHL Porteront Un Chandail Rose Pour Amasser des Fonds Pour la Lutte Contre Le Cancer du Sein
Kristen Lipscombe
|
NWT.001.11
|
25 janvier 2011
|
|

Lorsqu’on a demandé à Caroline Ouellette à qui elle dédiait sa performance aux Jeux olympiques d’hiver de 2010, elle a trouvé facilement une réponse.

« Tante Claire », que l’athlète originaire de Montréal, Québec, a gribouillé sur les plaques d’identité qui avaient été remises à chaque joueuse de l’équipe nationale féminine du Canada avant de se rendre à Vancouver.

Caroline les avaient suspendues à son casier dans le vestiaire, à un endroit où elle pouvait toujours les voir avant les matchs et entre les périodes pour qu’elle se souvienne toujours que même si elle bataillait pour l’or sur la glace, sa tante était à la maison, à St-Adèle, Québec, pour combattre un adversaire beaucoup plus redoutable en dehors de la patinoire : le cancer du sein.

Deux interventions chirurgicales plus tard, Claire est une survivante, mais doit quand même continuer de se battre contre le cancer. Toutefois, sa nièce qui est triple médaillée d’or olympique, s’inspirera de sa tante samedi, lorsqu’elle sautera sur la glace. Cette fois, ce sera avec son club, les Stars de Montréal, qui accueilleront les Blades de Boston à l’aréna Étienne-Desmarteau, dans ce qui sera un grand match pour une grande cause.

La partie débutera à 15 h HNE et servira de levée de fonds pour la Fondation du cancer du sein du Québec.

« Notre objectif est d’attirer le plus de gens possible étant donné qu’il n’y a pas de coût d’entrée », raconte Caroline à propos de ce duel entre les deux meilleures formations de la Ligue canadienne de hockey féminin. « Nous inviterons les gens à y aller d’une contribution volontaire. »

Pour un simple don, les amateurs de hockey auront la chance de voir neuf olympiennes de Vancouver 2010, dont Caroline et ses coéquipières championnes de l’or avec Équipe Canada, Kim St-Pierre et Sarah Vaillancourt, qui jouent aussi pour Montréal, en plus des médaillées d’argent des États-Unis, Kacey Bellamy, Caitlin Cahow, Erika Lawler, Angela Ruggiero et Karen Thatcher, qui portent le chandail de Boston.

La joueuse olympique américaine Julie Chu, une rivale de Ouellette, St-Pierre et Vaillancourt sur la scène internationale, portera, comme ses coéquipieres des Stars de la CWHL, un chandail rose spécialement pour cet affrontement.

« Nous savons qu’une femme sur neuf sera atteinte du cancer du sein », raconte Caroline au hockeycanada.ca. « Mes coéquipières et moi sommes très excitées d’avoir la chance de jouer en rose et de conscientiser les gens à cette cause. »

D’autres anciennes de l’équipe nationale féminine du Canada se joindront aux olympiennes, dont les médaillées d’or de la Coupe des 4 nations, Annie Guay, Emmanuelle Blais, Sabrina Harbec et Noémie Marin, toutes des membres de la formation montréalaise.

« C’est le plus haut niveau de hockey senior féminin », lance Caroline à propose de la ligue élite de la CWHL. « Nous rêvons toutes que cette ligue en devienne une professionnelle, donc en prenant part à des événements du genre, pour une cause qui nous tient à cœur, nous pourrons attirer des gens qui viendront pour la première fois et je pense que la plupart des spectateurs aimeront ce qu’ils verront et voudront revenir. »

Caroline n’est pas la seule membre des Stars dont la famille a été aux prises avec le cancer du sein. La mère de la capitaine Lisa-Marie Breton-Lebreux a aussi combattu et vaincu cette maladie.

« C’était très difficile de la voir affronter cette épreuve avec sa mère », exprime Caroline. « Elle s’est dit qu’elle était peut-être une personne à risque et qu’elle ferait tout pour aider à trouver un remède et pour venir en aide aux autres femmes et familles qui sont touchées par le cancer du sein. »

Avec leurs amis et proches en tête, plusieurs hockeyeuses des Stars ont déjà participé à la Course à la vie. Quant à elle, Guay a invité les deux équipes de bateau-dragon du cancer du sein, un groupe de survivantes de cette maladie, à assister à la rencontre de samedi à titre d’invitées spéciales.

« Nous remettrons les chandails aux survivantes », dit Caroline, ajoutant que quelques chandails roses seront aussi vendus dans un encan silencieux avec des articles uniques d’Équipe Canada, des bâtons autographiés de la CWHL, des billets pour les Canadiens de Montréal et le jeu Rock Band U2. « Ce sera plaisant et inspirant. »

Pour ce qui est de tante Claire, même si elle n’a pas pu voir jouer Caroline à Vancouver en raison de sa maladie, elle sera dans les estrades samedi pour encourager les Stars dans leur partie contre Boston. Cela devrait donner à sa nièce la motivation nécessaire pour jouer à son meilleur. Après avoir gagné l’or olympique dans son pays, Caroline a remis ses plaques d’identité à sa tante qui l’a inspirée à marquer ses plus grands buts.

« Lorsque vous croyez que vous passez à travers une mauvaise journée parce que vous êtes fatigué ou parce que vous devez vous entraîner fort, ce n’est rien à côté de lutter pour sa vie », philosophe Caroline. « Ça vous permet de mettre les choses en perspective et d’apprécier d’être en santé et de pouvoir faire ce que vous aimez. »


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: