Reseau de Hockey Canada |
Événements
Défi mondial des m17
Coupe des 4 nations
Coupe Deutschland
Nouvelles
Place Aux Pros – Le Hockey Sur Luge Est Amusant,; Mais Dangereux Pour Un Amateur
Chris Johnston
|
SLD.004.10
|
1 octobre 2010
|
|

Au moins un joueur me comprenait. Dominic Larocque affichait un large sourire après m’avoir passé la rondelle alors que j’ai failli chavirer sur ma luge en essayant de ralentir et de garder le contrôle. 

Après tout, l’ailier de l’équipe de hockey sur luge a essayé le sport pour la première fois il y a seulement 10 mois.  

Il va sans dire qu’il était beaucoup plus adepte que moi à sa première tentative. L’équipe nationale a eu la gentillesse d’inviter quelques journalistes à les accompagner sur la glace, jeudi matin, pour ce qui s’est avéré une expérience très révélatrice – et amusante.  

Les joueurs ont tenté de faire peur à leurs « victimes » comme l’un d’entre eux nous a désignés avant que nous mettions nos casques et nos casques et prenions place sur nos luges.

Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Mes premières foulées semblaient encourageantes alors que j’ai pu atteindre une vitesse raisonnable en utilisant les deux minis bâtons munis de pics aux extrémités.  

Cependant, la confiance s’est rapidement envolée alors que la bande approchait. Je n’avais aucune idée comment freiner – décidant à la dernière minute d’essayer de libérer mes pieds et de les traîner sur la glace, renversant la luge sur le côté. Ce ne fut pas très gracieux.   

Un joueur est passé à côté de moi et m’a encouragé à utiliser les muscles de ma sangle abdominale pour freiner. Zut… j’ai dû les laisser chez moi.

Ce qui m’a le plus impressionné chez les joueurs de l’équipe nationale vus de la glace était la puissance de leurs tirs. J’avais peine à soulever la rondelle, encore moins la tirer avec une vitesse quelconque.  

Mais l’humiliation allait se poursuivre. J’ai essayé de m’emparer de la rondelle contre Steve Buffery du Toronto Sun, mais le journaliste d’expérience l’a saisie – en laissant échapper un cri pour laisser savoir à tous lequel de nous deux avait réussi à s’emparer de la rondelle.

Cela m’a motivé et je commençais à me sentir un peu plus à l’aise sur ma luge, juste au moment où l’entraîneur-chef de l’équipe nationale, Mike Mondin, a sifflé pour indiquer que la séance d’entraînement allait commencer.

Avant même de me détacher et de quitter la surface de jeu, j’espérais déjà avoir une deuxième chance.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: