Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Gretzky Fait Salle Comble; à la Maison du Hockey Molson Canadian
Jason LaRose
|
OLY.017.10
|
20 février 2010
|
|

Ce fut un hommage digne d’un roi – disons plutôt digne de « La Merveille ».  

Une semaine après avoir enthousiasmé une nation en allumant la vasque olympique lors des cérémonies d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver 2010 à Vancouver, Wayne Gretzky a enthousiasmé une foule plus petite, mais tout aussi bruyante, à la Maison du hockey Molson Canadian (MHMC), vendredi, pour mettre fin à la journée Wayne Gretzky avec éclat.

Bien installé à une table privée, Gretzky a écouté d’anciens coéquipiers et adversaires, ainsi que le président et chef de la direction de Hockey Canada, Bob Nicholson, raconter toutes sortes d’anecdotes sur ses exploits sur la patinoire et à l’extérieur de celle-ci avant de s’avancer vers la scène escorté par la Gendarmerie royale canadienne aux sons des applaudissements et des cris de ceux qui avaient fait salle comble à la MHMC.

« Comme je dis à mon jeune de six ans, je voudrais cinq minutes de calme », a dit Gretzky en riant lorsque la longue ovation empêchait le début de la séance de questions avec l’animatrice de la soirée, Christine Simpson. « Je sais que vous voulez crier et applaudir, et c’est correct, mais je ne vous demande que cinq minutes. »

Le fait saillant de l’événement a été un compte à rebours – le Top 99 de Gretzky – qui a duré toute la journée et qui a mis en valeur les meilleurs moments de son illustre carrière.

« Je ne suis pas convaincu que 99 moments suffisent à résumer tout ce qu’il représente pour le hockey », a déclaré Lanny McDonald, qui a affronté Gretzky lors de la bataille de l’Alberta avec les Flames de Calgary dans les années 1980. « Je ne suis pas convaincu que 9 999 suffiraient. »

Les trois plus grands moments, présentés alors que Gretzky était sur la scène, sont : sa première conquête de la coupe Stanley avec les Oilers d’Edmonton en 1983 (3e), son 1 851e point en carrière lui permettant de devancer Gordie Howe au premier rang des pointeurs de tous les temps de la LNH (2e), et sa performance du 30 décembre 1981 lorsqu’il a marqué cinq buts dont son 50e en 39 matchs, du jamais vu (1er).

Gretzky a déclaré que bien qu’il placerait la coupe Stanley de 1984 au sommet de la liste, « La première conquête de la coupe est toujours spéciale », dit-il, il croit que le record de 50 buts en 39 matchs sera le plus difficile à battre puisque de nos jours, marquer 50 buts en une saison dans la LNH est déjà exceptionnel, alors il est peu probable qu’un joueur y parvienne en une demi-saison.   

Détenteur de 61 records de la LNH au moment de sa retraite à la fin de la saison 1998-99, Gretzky est considéré par plusieurs comme le plus grand hockeyeur de tous les temps, et au Canada, plusieurs le voient comme un dieu.

Mais Kevin Lowe, qui a été le compagnon de chambre de Gretzky durant les années de gloire à Edmonton, a clairement rappelé à la foule qu’il détient un record que Gretzky ne pourra jamais lui ravir.  

« J’ai marqué le premier but des Oilers d’Edmonton dans la LNH, » a affirmé Lowe en soulignant que Gretzky avait obtenu une mention d’aide sur le but, son premier point dans la LNH, « alors j’ai au moins ça. Des années plus tard, Wayne m’a dit qu’il croyait avoir touché la rondelle – pouvez-vous croire ça! »

Gretzky a fait partie de la première formation olympique canadienne à regrouper des joueurs de la LNH en 1998 et il a dirigé l’équipe en tant que directeur administratif en 20, aidant à mettre fin à 50 ans sans médaille d’or aux Jeux de 2002 à Salt Lake City.

Est-ce qu’il aime son expérience à Vancouver, sans la pression des Jeux olympiques précédents?

« Je pense que je m’amuse plus que quiconque », a dit Greztky en riant. « L’ambiance qui règne dans la ville est tout à fait remarquable; nous sommes vraiment en train de mettre le Canada en valeur aux yeux du monde entier. »

Habitué de collectionner des points sur la glace, Gretzky collectionne maintenant des vestons. Gretzky visite le grand nombre de maisons et de pavillons représentant divers pays et provinces à Vancouver – Maison du Canada, Maison de la Suisse, Maison de l’Ontario, etc. – et il collectionne les vestons portés par les bénévoles à chaque endroit.

Il a sans doute mérité le droit d’éviter les files d’attente.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: