Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Aujourd'hui à la Maison du Hockey Molson Canadian
OLY.013.10
|
18 février 2010
|
|

14 h 30

ÉTATS-UNIS c. FINLANDE – Hockey féminin

Le Canada a déjà mis fin à sa ronde préliminaire avec une fiche parfaite, marquant 41 buts lors de ses trois victoires (18 -0, 10 -1, 13 -1). La première place sera en jeu dans le match opposant les Américaines et les Finlandaises et ni l’une ni l’autre des formations ne veulent perdre ce match – les perdantes devront affronter le Canada et sa puissante offensive en demi-finale, lundi prochain. Les Américaines ont aussi été très productives, marquant à 25 reprises à leurs deux premières victoires – sur la Chine et la Russie, tout en n’allouant qu’un seul but.   

16 h 30

CANADA c. SUISSE – Hockey masculin

Après une impressionnante victoire de 8 -0 à son premier match sur la Norvège, mardi, l’équipe olympique de hockey masculin du Canada voudra porter sa fiche en ronde préliminaire à 2 -0 lorsqu’elle affrontera la Suisse qui n’a aucune victoire jusqu’à présent, s’étant inclinée aux États-Unis à son match d’ouverture. Le Canada a une fiche de 7 -1 contre la Suisse aux Jeux olympiques, mais la seule défaite est survenue lors du dernier affrontement entre les deux – Martin Gerber avait réussi le jeu blanc et Paul DiPietro, Canadien d’origine, avait marqué les deux buts lorsque la Suisse a blanchi le Canada 2 -0 à Turin en 2006.

19 h

CENTRE ICE AVEC CHRISTINE SIMPSON

L’animatrice d’expérience et maniaque du hockey, Christine Simpson, rencontrera tous les grands du hockey qui se rendront à Vancouver pendant les Jeux lors d’entrevues intimes en tête-à-tête. Elle aura aussi des invités-surprises et accueillera diverses personnalités. Vous ne savez jamais qui sera à Centre Ice!

20 h

CÉRÉMONIE DES VAINQUEURS

Le Canada continue de monter sur le podium. Jeudi soir, Marianne St-Gelais recevra la médaille d’argent qu’elle a remportée en patinage de vitesse au 500 m courte piste, mercredi – le jour de son 20e anniversaire. Jeudi, d’autres médailles seront remises à la suite des compétitions à l’ovale olympique à Richmond et sur la demi-lune du surf des neiges à Cypress Mountain.  

22 h

GEORGE CANYON

Laissez-vous emporter par la musique de George Canyon si le cœur vous en dit. C’est un néo-traditionaliste country par excellence, produisant de la musique qui se situe entre le brillant et ouvragé en studio idéal de Nashville et quelque chose d’un peu plus ancien, avec une voix qui peut exploser d’émotion ou traîner dans des basses lourdes qui ressemblent à des coups de pieds dans la poitrine de la part d’un guérisseur. C’est instantané. Lorsque vous voyez l’homme, avec ses yeux perçants qui surplombent sa mâchoire carrée, son charme de vedette devient encore plus apparent et vous vous souvenez de toutes ses réussites – l’enchainement des succès, l’étagère remplie de Junos et de prix canadiens de musique country, sans oublier son ascension fulgurante à la célébrité américaine sur « Nashville Star 2 » en 2004, et les albums à succès subséquents : « One Good Friend », « Somebody Wrote Love »

Toute la journée

ANCIENS D’ÉQUIPE CANADA

Tout au long des Jeux, d’anciens membres d’Équipe Canada seront sur place à la Maison du hockey

Molson Canadian. Voici qui sera là aujourd’hui :  

Grant Fuhr

Un des plus grands gardiens de but de sa génération, Fuhr a fait partie des cinq éditions des Oilers d’Edmonton qui ont remporté cinq coupes Stanley au cours de leur dynastie dans les années 1980. Il a également remporté le trophée Vézina à titre de meilleur gardien de but de la LNH en 1988. Il a fait partie d’Équipe Canada à trois reprises, remportant la Coupe Canada en 1984 et en 1987 et l’argent au Championnat mondial 1989 de l’IIHF. Fuhr a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 2003.

Peter Mahovlich

Quatre fois champion de la coupe Stanley avec les Canadiens de Montréal, le « petit M » a porté le rouge et blanc d’Équipe Canada à seulement deux occasions, mais ce fut deux occasions mémorables. Mahovlich a fait partie de la première Équipe Canada lors de la Série du sommet de 1972, marquant un but en désavantage numérique lors du deuxième match, but dont on parle encore aujourd’hui. Il a aussi aidé le Canada à remporter la première Coupe Canada en 1976.

Lanny McDonald

Presque aussi bien connu pour sa moustache que pour sa carrière de hockeyeur, McDonald a quitté le jeu alors qu’il était au sommet, marquant son dernier but à son dernier match au Forum de Montréal lors du sixième match de la finale de la coupe Stanley 1989, menant les Flames de Calgary à leur seule conquête de la coupe. Intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1992, McDonald a remporté la Coupe Canada 1976 avec Équipe Canada, et il a aussi porté le rouge et le blanc au Championnat mondial 1981 de l’IIHF en Suède.

Stan Smyl

Véritable légende du hockey à Vancouver, « The Steamer » a été le premier joueur des Canucks à voir son numéro retiré par l’équipe. Il travaille toujours auprès des Canucks à titre de premier conseiller au directeur général. Au cours de sa carrière avec Équipe Canada, il a pris part au Championnat mondial junior 1978 de l’IIHF, remportant le bronze au sein d’une équipe menée par Wayne Gretzky, alors âgé de 16 ans, ainsi qu’au Championnat mondial 1985 de l’IIHF, où il a remporté l’argent.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: