Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Une Journée Pas Comme Les Autres
SHEA WEBER REVIENT SUR SA CONQUÊTE DE L’OR OLYMPIQUE
Jason LaRose
|
GN.013.10
|
15 juillet 2010
|
|

Pour ce qui est d’expériences marquantes, Shea Weber en avait vécu d’autres bien avant la première mise au jeu du match pour la médaille d’or olympique.

Le jeune homme originaire de Sicamous en Colombie-Britannique avait déjà pris part à une finale pour la Coupe Memorial devant ses partisans à Kelowna, participé à un match pour la médaille d’or d’un Championnat mondial junior de l’IIHF devant des milliers de partisans canadiens encourageant l’équipe à Grand Forks dans le Dakota du Nord, et revêtu l’uniforme canadien pour le match pour la médaille d’or du Championnat mondial de l’IIHF à deux reprises.

Rien ne pouvait le surprendre - jusqu’au moment où il s’est avancé sur la glace à Vancouver le 28 février.

« La chose la plus impressionnante a été la marche dans le tunnel pour nous rendre sur la glace pour l’échauffement », se souvient Weber près de quatre mois plus tard. « De voir la foule — c’était la frénésie même pour l’échauffement. L’endroit était déjà plein à craquer, alors de ressentir l’appui, de voir tous les drapeaux rouges et blancs partout, ce fut quelque chose de spécial. »

L’appui n’avait rien de neuf — tous les matchs du Canada et les événements olympiques en général à Vancouver avaient été envahis par une marée de rouge et de blanc –, mais cette fois-ci, c’était différent; c’était le sport de choix du Canada et le plus important prix du sport sur la scène internationale était en jeu.

Il va sans dire qu’il a été presque impossible de fermer l’œil la nuit précédant l’affrontement entre le Canada et les États-Unis.

« Ce fut sans aucun doute très difficile de dormir », dit Weber. « Tu penses beaucoup au match, mais tu veux t’assurer de bien dormir pour être prêt pour le lendemain. Pour plusieurs d’entre nous, ce fut le plus important match de notre carrière, alors ce fut agréable de nous réveiller et de réaliser que nous allions jouer pour une médaille d’or. »

Une fois arrivé à l’aréna, ce fut le retour à la normale pour Weber et ses coéquipiers qui ont suivi la même routine d’avant-match que lors des six matchs précédents du Canada, tout en tentant de faire fi du bruit engendré par 18 000 partisans envahissant la Place Hockey Canada, tous avec une médaille d’or en tête.

« Les gars ne jasaient pas trop dans le vestiaire, mais ce n’était pas le calme plat non plus », se souvient Weber de l’ambiance qui régnait avant le match. « Les gars lançaient des phrases ici et là pour tenter de se motiver les uns les autres, mais je ne crois pas que la motivation était une préoccupation. C’était surtout pour s’assurer que tous étaient prêts. Tout le monde allait être gonflé à bloc et excité de jouer. »  

Dès la première mise au jeu, les Canadiens ont pris le contrôle du match, dominant les Américains 10 -8 au cours des 20 premières minutes et se donnant une avance de 1 -0 après une période grâce au but de Jonathan Toews. À la septième minute du deuxième tiers, Corey Perry a porté la marque à 2 -0 en s’emparant d’une rondelle libre et en déjouant Ryan Miller. Les partisans canadiens commençaient à voir l’or pointer à l’horizon.

Mais au banc du Canada, les joueurs vêtus de rouge et de blanc savaient que l’affaire était loin d’être dans le sac.

« Pendant le match, ce fut vraiment difficile de nous détendre et d’absorber tout ce qui se passait autour de nous », dit Weber. « Nous n’avons jamais pensé que deux buts allaient suffire. »

Puis Ryan Kesler a réduit l’écart à un seul but cinq minutes après le but de Perry, préparant la scène pour une troisième période frénétique au cours de laquelle Zach Parise a inscrit le but égalisateur à 25 secondes de la fin du match, but pour lequel Weber était aux premières loges.

« J’étais sur la glace lorsqu’ils ont nivelé la marque », dit-il. « J’étais tellement frustré et fâché à ce moment-là. Mais quand je suis rentré au vestiaire (avant la prolongation), les gars disaient que nous ne pouvions rien y changer et que si nous marquions le prochain but, cela n’aurait plus d’importance. »

Et rares sont les Canadiens qui vont oublier ce prochain but.

Le célèbre but de Sidney Crosby aura une place perpétuelle dans l’histoire du hockey canadien tout comme ceux de Paul Henderson et de Mario Lemieux. Un nombre record de Canadiens ont été témoins de ce but qui passera à l’histoire comme un moment où tous ce souviennent d’où ils étaient et de ce qu’ils faisaient.

Alors qu’est-ce que Weber a pensé du but?

« Je ne l’ai pas vu pénétrer », dit-il en riant. « Je traversais la glace pour me faire remplacer et je voulais m’assurer que Drew (Doughty) saute sur la glace pour effectuer le changement, et la prochaine chose que j’ai sue, tous les gars sautaient par-dessus la bande et tout le monde célébrait. »

Le reste de la journée est flou dans l’esprit de Weber — la remise des médailles d’or sur la glace, dans le vestiaire après le match, retrouver sa famille à la Maison du hockey Molson Canadian —, mais certains moments sont clairs.

« Je n’étais certainement pas empressé de retirer mon équipement détrempé », dit-il. « J’ai donné la main au premier ministre dans le vestiaire après le match et nous avons pris des photos avec lui… c’était difficile à croire — nous essayions tout simplement de tout absorber, voulant que cela dure éternellement. »

Voilà quelque chose dont Weber n’a pas à se préoccuper. Une médaille d’or olympique, à domicile, par surcroît, n’est pas quelque chose que les Canadiens vont oublier de si tôt. 


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Jason LaRose
Responsable, services du contenu
Hockey Canada
403-777-4553
jlarose@hockeycanada.ca

Kristen Lipscombe
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427
klipscombe@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Coupe TELUS 2014 : HFX 5 - OKA 4
24 avril 2014
Halifax marque quatre fois en troisième période et surprend Okanagan.
Coupe Esso 2014 : SUD 6 - FRA 3
24 avril 2014
Trois Lady Wolves marquent deux buts chacune et donnent le dessus à Sudbury sur Fraser Valley.
CMM18 2014 : CAN 3 - SUI 2
24 avril 2014
Konecny marque en fin de match et le Canada accède aux demi-finales à Lappeenranta.
Coupe Esso 2014 : EDM 4 – STC 3 (OT)
24 avril 2014
Alexandra Poznikoff a compté à 4 min 21 s de la prolongation, donnant la victoire au Thunder.
Coupe TELUS 2014 : PA 2 - MJ 1
24 avril 2014
Le jeu blanc de 30 arrêts de Michasiw permet aux Mintos de passer en demi-finale.
Coupe Esso 2014 : WEY 3 - MON 2
24 avril 2014
Weyburn conclut ses matchs préliminaires avec son quatrième gain à la Coupe Esso.
Coupe TELUS 2014 : TOR 3 - CHA 1
24 avril 2014
Harland a compté le but gagnant contribuant à la victoire des Young Nationals
Coupe Esso 2014 : SUD 3 - EDM 2
23 avril 2014
Deux buts en avantage numérique en deuxième propulsent Sudbury à sa troisième victoire.
Coupe TELUS 2014 : HAL 3 - CHA 7
23 avril 2014
Huit joueurs ont accumulé plus d’un point pour aider Châteauguay à gagner un premier match.
Coupe TELUS 2014 : OKA 1 - PA 1
23 avril 2014
Kjargaard et Bryshun marquent à tour de rôle dans un autre match nul.
Coupe TELUS 2014 : TOR 4 - MJ 2
23 avril 2014
Le tour du chapeau de Marco Bozzo permet aux Young Nationals de signer une autre victoire.
Coupe Esso 2014 : STC 3 - WEY 2
23 avril 2014
Les Sabres ont marqué trois fois en première période, battant les Gold Wings.
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: