Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Canada Ouest Tente de Reprendre Le Titre; du Défi Mondial Junior A
Jason Simmonds
|
WJA.014.09
|
1 novembre 2009
|
|

La quête de Canada Ouest pour remporter une autre médaille d’or au Défi mondial junior A commence contre la Russie, dimanche.

Le match d’ouverture du tournoi de 2009, qui regroupe six équipes de joueurs de 19 ans et moins, aura lieu à la Place Credit Union à 14 h.

« Ça devrait être excitant », dit l’avant de Canada Ouest, Tanner Fritz. « C’est amusant de jouer contre cette équipe-là. »

« L’an dernier, il y a eu quelques échauffourées à la fin du match, alors je suis impatient de jouer contre eux. C’est une équipe rapide, robuste, et c’est le genre d’adversaires contre qui le Canada aime jouer. »

Canada Est, le Bélarus, les États-Unis et la Suède sont les autres formations. Les six équipes sont réparties en deux groupes de trois pour la ronde préliminaire.

« Tu veux connaître un bon début », affirme l’entraîneur-chef de Canada Ouest qui est l’entraîneur de Salmon Arm dans la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique. « C’est un tournoi tellement court quant au nombre de matchs et les équipes sont toutes de bonnes équipes ici. »

« Tu ne peux vraiment pas te permettre deux ou trois mauvaises présences sur la glace ou un mauvais match et dire “Nous allons nous reprendre demain”. »

« Chaque équipe a formé la meilleure équipe possible pour sa région et tu dois t’imposer des exigences et des attentes dès le départ. »

Fritz, le seul joueur de Canada Ouest qui a pris part au tournoi l’an dernier, comprend qu’il n’y a pas beaucoup de marge d’erreur.

« Si tu perds un match, cela peut nuire à tes chances de gagner la médaille d’or et c’est le rêve de tous ceux qui sont ici de gagner une médaille d’or », dit Fritz qui évolue avec le Storm de Grande Prairie dans la Ligue de hockey junior de l’Alberta.

« Évidemment, nous voulons être une équipe qui travaille fort, une équipe prête à faire des sacrifices les uns pour les autres et prête à aller dans les endroits difficiles et à payer le prix pour marquer des buts et bloquer des tirs », affirme Ferster.

Après avoir vaincu Canada Est lors du match pour la médaille d’or en 20, Canada Ouest a perdu 7 -1 aux États-Unis lors de la finale l’an dernier à Camrose, Alberta.

« L’an dernier, nous n’avons pas vraiment formé une équipe et personne n’était à l’aise les uns avec les autres », déclare Fritz. « Je peux expliquer çà à l’équipe en insistant sur le fait que plus nous sommes unis, mieux nous allons jouer ensemble. »

Ferster, qui était entraîneur adjoint de Canada Ouest l’an dernier, a insisté sur les exercices visant à bâtir l’équipe.

« La clé de tout système, ou de toute équipe, c’est que si les cinq joueurs sur la glace adoptent le même système, les chances sont que vous allez connaître au moins un peu de succès », dit Ferster. « C’est l’un des vrais objectifs ici, de faire en sorte que les gars soient sur la même longueur d’onde. »

Ferster s’attend à ce que Canada Ouest joue bien aux deux extrémités de la patinoire.

« Je sais que lorsque nous avons formé cette équipe, nous voulions des joueurs complets », dit-il. « Des joueurs complets qui étaient des joueurs d’équipe et des chefs de file au sein de leur propre équipe. »


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: