Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
L'Ascension de Tokarski Vers L'Excellence
De la gloire à la Coupe Telus jusqu’à l’or au mondial junior
Adam Hawboldt
|
TEL.009.09
|
22 avril 2009
|
|

La route vers le succès a commencé par un courriel pour Dustin Tokarski.

Au printemps 2005, Tokarski, âgé de 16 ans et gardien de but originaire de Watson en Saskatchewan, n’était pas certain de l'endroit où il allait jouer au hockey la saison suivante. Il avait participé à six ou sept camps d'entraînement d'équipes de la Ligue de hockey midget AAA de la Saskatchewan, mais il avait été retranché chaque fois.

D’un élan de bonté, la mère de Tokarski, Darlene, a envoyé un courriel au directeur général des Mintos de Prince Albert, Mike Mazurak, pour lui demander si son fils pouvait tenter de faire partie de l’équipe.

Les Mintos ont donné une chance à Tokarski et le reste, comme ils disent, est passé à l’histoire.

Non seulement il a percé l’alignement de Prince Albert lors de cette saison, mais à la fin, Tokarski était le gardien numéro un et a aidé la formation à se rendre à la Coupe TELUS 2006, à Charlottetown, Î.-P.-É.

Et c’est là, sur la scène nationale, que l’étoile de Tokarski a commencé à briller.

Après quelques solides sorties durant la ronde préliminaire et une victoire en demi-finale, Tokarski a été appelé à défendre la cage des siens dans le match de la médaille d’or contre les Buffaloes de Calgary.

« Il y avait beaucoup de nervosité dans l’air avant ce match », admet Tokarski. « Pour moi et tous les autres joueurs, il s’agissait de notre première présence dans un événement de cette envergure. Je veux dire, nous allions jouer sur les ondes de TSN! »

Mais une fois que la partie a débuté, le jeune gardien s’est calmé et a réalisé 61 arrêts pour mener Prince Albert à une victoire éclatante de 5-4 en troisième période de prolongation contre les Buffaloes, permettant aux Mintos de gagner leur premier championnat national dans le plus long match de l’histoire de ce tournoi.

C’était la première fois que le pays pouvait voir que Dustin Tokarski était le genre de cerbère qui garde son sang-froid lorsque la pression monte, mais ce ne fut pas la dernière.

TOKARSKI RÉPÈTE L’EXPLOIT

Deux ans après avoir mené les Mintos à la Coupe TELUS, il était de retour sur la scène nationale. Cette fois, Tokarski avait les yeux rivés sur la Coupe Memorial 2008, en tant que membre des Chiefs de Spokane.

« C’était un peu différent parce que l’enjeu était plus grand », raconte-t-il, « mais la situation était essentiellement la même. Vous participez à une ronde préliminaire, une demi-finale et un match de championnat. En ce sens, c’était assez similaire à la Coupe TELUS. »

Et, comme à la Coupe TELUS, Tokarski a été solide devant le filet.

Encore une fois, il a gardé sa meilleure performance pour la fin, enregistrant 53 arrêts et volant la Coupe Memorial presque à lui seul en battant l'équipe hôtesse, les Rangers de Kitchener 4-1.

« Dans des situations de ce genre, votre gardien doit normalement être votre meilleur joueur », lance Tokarski. « Lorsque les autres joueurs de l’équipe élèvent leur jeu d’un cran, vous devez faire de même. »

C’est exactement ce qu’il a fait.

Ainsi, Tokarski n’a pas seulement mérité le titre de joueur le plus utile à son équipe du tournoi, mais est aussi devenu un joueur à surveiller pour Hockey Canada.

TOKARSKI SE REND SUR LA SCÈNE INTERNATIONALE

En décembre, Tokarski a été choisi, tout comme le gardien des Americans de Tri-City Chet Pickard, par l’équipe nationale junior du Canada pour le Championnat mondial junior 2009 de l’IIHF à Ottawa, en Ontario. Un rêve qui se réalisait pour l’athlète de 19 ans.

Néanmoins, après quelques solides prestations dans la ronde préliminaire, Tokarski n’a pas été fidèle à lui-même dans la demi-finale contre la Russie, un match que le Canada a remporté de justesse 6-5 en tirs de barrage.

Tokarski a été critiqué par quelques membres des médias pour sa performance et des amateurs de hockey de partout au pays se demandaient s’il méritait d’être le gardien partant du match de la médaille d’or contre la Suède.

Il a tout de même entrepris le match devant la cage du Canada et a aidé l’équipe a remporté sa cinquième médaille d’or consécutive par la marque de 5-1 contre les Suédois.

« Je n’étais pas satisfait de ma sortie contre les Russes », explique Tokarski. « Mon entraîneur Pat Quinn m’a fait confiance une fois de plus. C’était incroyable de jouer, gagner l’or et de faire taire toutes les critiques. C'est l'histoire de ma vie. Les gens ont toujours douté de moi. J’ai toujours dû me battre pour chaque pouce que j'ai gagné, mais ça valait la peine. Cela m’a permis de devenir un gardien plus efficace et une meilleure personne. »

LA BATAILLE CONTINUE

La saison prochaine, Tokarski, choix de cinquième ronde du Lightning de Tampa Bay au repêchage de la LNH en 2008, espère jouer avec les Admirals de Norfolk de l’AHL. Ensuite, Tokarski, le seul gardien de l’histoire à avoir remporté l’or à la Coupe TELUS, à la Coupe Memorial et au Championnat mondial junior, espère faire le saut dans la LNH.

Peu importe ce qui arrivera, Tokarski va toujours se souvenir de l’importance de la Coupe TELUS de 2006.

« Ce fut ma première grosse expérience dans le hockey », dit-il. « Jamais je ne l’oublierai. Elle m’a vraiment aidé à affronter les autres défis qui se sont présentés par la suite. C'était une belle expérience d'apprentissage. »


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca

   
 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: