Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Le Récit de Selkirk
Dans L’ombre De Winnipeg, Selkirk A Bâti Sa Propre Histoire De Hockey
Paul Edmonds
|
TEL.008.09
|
21 avril 2009
|
|
Géographiquement parlant, on peut dire que Selkirk est située à l’ombre de la plus grosse ville du Manitoba. Mais, sur le plan du hockey, la ville a certainement sa propre identité.

À titre de site hôte de la Coupe TELUS, Selkirk et ses environs comptent sur un héritage de hockey unique par rapport à d’autres communautés de taille similaire dans la province.

Basée au nord de Winnipeg et dans la portion sud-est de la région d’Interlake, riche en agriculture, Selkirk est sans pareille au hockey dans son mélange de culture urbaine et rurale.

Membre de longue date de l'Association de hockey mineur de Winnipeg, l'Association de hockey mineur Lord Selkirk (LSMHA) est l’organisme-cadre de quatre clubs communautaires, dont trois dans les secteurs avoisinants de St-Andrews, East Selkirk et Clandeboye. La région fait la promotion des programmes de hockey mineur et de la participation dans tous les groupes d’âge et niveaux, en plus de compter deux équipes de hockey junior et un club senior.

« Nous avons encore du travail à faire dans certains groupes d’âge pour demeurer compétitifs avec d’autres secteurs de la ville où il peut y avoir deux fois plus de jeunes », explique Rick Setter, président de la LSMHA. « Mais nous devons encore composer avec cette mentalité rurale et les problèmes qui y sont associés. »

Et Setter en est conscient, particulièrement depuis que cet homme de 45 ans résident de Selkirk a connu une carrière décente dans le hockey mineur qui inclut une participation à la Coupe Air Canada (maintenant la Coupe TELUS) avec les Stars de Midland, North Winnipeg, Selkirk (MNS), en 1981.

Bientôt, trois jeunes de la région de Selkirk prendront part au Championnat national midget avec l’équipe hôte, les Thrashers de Winnipeg. Il s’agit des attaquants Craig Scott (St-Andrews) et Cody Waterman (East Selkirk) ainsi que du défenseur Brett Overwater (Clandeboye) qui donneront une saveur locale à la compétition, à même leur arrière-cour.

« Nous en sommes très fiers », affirme Setter. « Surtout parce qu’ils font partie de trois de nos clubs communautaires. Je crois qu'ils sont très représentatifs de notre région. »

Trois joueurs de la région de Selkirk ont atteint les rangs de la Ligue nationale de hockey. Le dernier est l’attaquant Darren Helm (St-Andrews), qui a mis la main sur la coupe Stanley avec les Red Wings de Detroit l’an passé et remporté l’or avec l’équipe nationale junior du Canada en 2007.

Helm est l’ambassadeur de la Coupe TELUS 2009. Il y a cinq ans, il jouait pour les Fishermen de Selkirk dans la Ligue de hockey junior B de Keystone. Les Fishermen représentent aussi l’un des plus vieux clubs amateurs au pays, avec une histoire qui remonte à 1897.

Andrew Murray (Selkirk) a passé cinq ans avec l’équipe de sa ville natale, les Steelers de Selkirk, avant de joindre les rangs de l’Université Bemidji State, où il a conclu sa carrière dans la NCAA en tant que meilleur pointeur de tous les temps du programme, ce qui lui a permis d'obtenir un contrat de la LNH avec les Blue Jackets de Columbus.

Neil Wilkinson (Selkirk) est l’autre personnalité locale, qui compte à sa fiche 460 matchs joués dans la LNH avec cinq équipes différentes, dont les Jets Winnipeg. Il a évolué pour les Steelers de Selkirk de la Ligue de hockey junior du Manitoba.

Mais ce qui a le plus fait connaître Selkirk au hockey dans la province, c’est son aréna local « The Barn », sans doute celui où il est le plus difficile de jouer.

Construit en 1949 et formellement nommé l'aréna Selkirk, « The Barn » était un milieu intimidant pour les équipes visiteuses. Les bancs étaient rapprochés et situés au-dessus de la patinoire, qui était elle petite et en forme de boîte. Il a desservi la population de 10 000 habitants pendant plusieurs années et a probablement fait connaître davantage la ville à l’étranger qu'ont pu le faire sa réputation mondiale de destination de pêche au poisson-chat ou ses ancêtres irlandais.

« J’ai grandi sur cette patinoire », lance Al Hares, entraîneur-chef des Fishermen, une équipe auprès de laquelle il a œuvré pendant 29 de ses 43 années à titre d’entraîneur dans le hockey mineur de Selkirk. « J’ai habité là. Ils ne pouvaient pas me mettre à la porte. »

Hares, connu sous le nom de Monsieur Hockey et citoyen de l’année 2005 à Selkirk, a consacré son sous-sol à un lieu d’archives présentant le sport dans sa ville natale qui réunit des photographies de toutes les équipes et joueurs qu'il a dirigés.

Lorsqu’on lui demande combien de temps il pense être encore lié au hockey à Selkirk, il blague qu’il a 63 ans et qu’il se dirige vers son 21e anniversaire.

Malgré la sympathie des habitants de la région que « The Barn » a toujours eue à Selkirk, probablement le plus grand atout de la ville et du milieu du hockey est apparu en 1990 lors de l’ouverture du complexe récréatif de Selkirk. Après des années de collectes de fonds, le hockey a pris de l’importance dans la banlieue à Selkirk et a fait connaître la ville comme étant un endroit possédant des installations pouvant accueillir des événements majeurs nationaux, régionaux et locaux.

« Nous en avions besoin », admet Hares, qui a également dirigé une équipe 9A II à East Selkirk cette saison. « Notre région a tellement pris d’expansion qu'une nouvelle patinoire était nécessaire. Le fait d'avoir le deuxième plus gros aréna dans la région de la capitale est très bien pour nous. »

Lorsque le comité local de candidature s’est mis à la recherche d’une glace pour la Coupe TELUS de cette année, seulement une est ressortie du lot. Aucune autre installation n’offrait les mêmes avantages que le complexe récréatif de Selkirk.

« Je ne sais pas ce que l'on ferait sans cet aréna », ajoute Hares. « C’est le meilleur d’entre tous. Les gens me demandent de quelle église je suis membre. Je leur réponds : “le complexe récréatif de Selkirk”. »

Et grâce à cette installation, Selkirk et les environs font leur marque au sein de la région de la capitale.


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Jason LaRose
Responsable, services du contenu
Hockey Canada
403-777-4553
jlarose@hockeycanada.ca

Kristen Lipscombe
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427
klipscombe@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
CMM18 2014 : CAN 3 - SWE 1
17 avril 2014
Jake Virtanen a marqué deux buts et Mason McDonald a effectué 24 arrêts.
CMFM18 2014 : CAN 5 – USA 1
30 mars 2014
L'équipe fém. des m18 remporte l'or.
CMFM18 2014 : CAN 1 – RUS 0 (Prol.)
29 mars 2014
Le Canada bat la Russie en prolongation.
CMFM18 2014 : CAN 5 – CZE 0
26 mars 2014
Canada blanchit les tchèques.
CMFM18 2014 : CAN 7 – FIN 0
24 mars 2014
Le Canada blanchit la Finlande 7-0.
CMFM18 2014 : CAN 7 – JPN 1
23 mars 2014
Le Canada amorce le mondial avec un gain
OLY 2010 : CAN 2 - USA 0 or
25 février 2010
L'ÉNM du Canada en action aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver (or).
OLY 2010 : SUI 1 - CAN 10
15 février 2010
L'ÉN féminine du Canada c. la Suisse aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : entraînement
13 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : cérémonies d'ouverture
12 février 2010
Cérémonies d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : photos d'équipe
09 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : entraînement
08 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: