Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
De Retour Pour la Victoire
Les Thrashers De Winnipeg Obtiennent Une Deuxième Chance De Gagner L'or À La Coupe Telus
Paul Edmonds
|
TEL.007.09
|
20 avril 2009
|
|
Être au premier rang ne garantit pas toujours le succès, mais les Thrashers de Winnipeg sont sûrs que ça ne les poussera pas non plus à l’échec.

Médaillés d’argent lors de la Coupe TELUS l’an dernier à Arnprior, en Ontario, les Thrashers se sont assurés l’automne dernier d’une deuxième présence consécutive au Championnat national midget lorsqu’ils ont été sélectionnés par le comité hôte de la Coupe TELUS 2009, en tant qu’équipe hôte.

Il s’agissait d’un honneur hautement mérité pour une formation qui n’a perdu que deux fois en 53 matchs l’an dernier. Les attentes sont donc élevées envers l’équipe pour justifier leur course jusqu’au match de la médaille d’or l’an passé.

Avec la distinction d’équipe hôte du tournoi vient l’obligation de prouver qu’elle la mérite, même si la plus grande partie de la pression vient de son propre vestiaire.

« Cela peut paraître égoïste de ma part, mais je ne voulais pas que notre équipe soit identifiée comme étant hôtesse », lance Kevin Benson, qui en est à sa sixième saison à titre d’entraîneur-chef des Thrashers. « Nous voulons être un concurrent légitime. »

Historiquement, cet événement qui réunit six équipes, mettant en vedette des formations des cinq régions du Canada, n’a pas vraiment souri aux équipes hôtes. En fait, seulement cinq se sont rendues jusqu’au match ultime depuis 1979 et seulement trois parmi ces dernières ont mis la main sur l’or, la dernière étant les Northstars de Calgary en 1991.

Les Thrashers voudraient bien joindre ce groupe, particulièrement depuis qu’ils ont appris que le tournoi se déroulerait dans leur arrière-cour au complexe récréatif de Selkirk.

Mais le parcours vers cet objectif n’a pas été de tout repos pour l’équipe championne en titre de la région de l’Ouest, elle qui a pu le remarquer, même si elle détient déjà un laissez-passer pour la compétition.

Les Thrashers ont connu leur part d’embûches tout au long de l’hiver.

D’ailleurs, la nouvelle annonçant que l’édition 2008-2009 de la formation serait l’hôte du tournoi a pratiquement eu l’effet d’un fardeau.

Premièrement, seulement huit joueurs qui faisaient partie de l’équipe l’an passé sont de retour cette saison, ce qui a causé une réorganisation majeure sur le plan des systèmes de jeu, de la cohésion et du talent.

Ensuite, à mesure que la saison régulière progressait, le club a été affligé par des blessures qui ont fait manquer un total de 103 matchs à des joueurs en raison de blessures physiques, dont certaines à des joueurs clés pour une longue période. Aussi, le facteur de la notoriété de l’équipe et le fait que la formation était la cible de toutes les autres ont eu leur part d’importance durant toute la saison dans la Ligue de hockey midget AAA du Manitoba.

Finalement, au début du mois de février, ces défis ont eu le dessus sur l’équipe et Benson et son personnel sont devenus préoccupés par rapport au niveau de jeu des joueurs.

« La saison a été quelque peu différente que ce à quoi je m’attendais » explique Benson. « À la mi-saison, nous avons commencé à parler de notre peur de faire mauvaise impression à la Coupe TELUS. C’était un sujet très sensible à aborder à ce point de la saison et je crois que c’est devenu une petite source de motivation pour nous. »

Manifestement, la tactique a fonctionné puisque les Thrashers ont clôturé la saison avec une fiche très respectable de 35-8-1, dont sept victoires à leurs dix derniers matchs de la saison régulière. Un très bon résultat pour la deuxième équipe au classement général derrière ses rivaux, le Wild de Winnipeg.

« Nous devions nous impliquer davantage et améliorer notre éthique de travail pour nous rendre là », ajoute Benson. « Nous avons certainement emprunté cette voie à mesure que les séries éliminatoires approchaient. »

Et maintenant, avec ces obstacles vraisemblablement derrière eux, le fait de retourner à la Coupe TELUS à titre d’équipe hôtesse dans l’espoir de venger la défaite crève-cœur subie l’an dernier au match de la médaille d’or contre les Wolves de Sudbury, capitale du nickel, devrait leur sourire une fois que le tournoi débutera.

Évidemment, avec une deuxième participation au tournoi, le facteur expérience devrait aider les Thrashers à bien saisir les éléments clés de cette compétition tels qu’une saine alimentation, l’hydratation et le repos, qui sont des avantages à considérer dans ce qui peut être une semaine de sept matchs.

« Je ne sais pas ce que nous aurions pu faire de plus depuis l’an passé pour être bien préparés », lance Benson. « À mon avis, nous allons nous préparer de la même manière. »

Après tout, les Thrashers ont été la première de 140 équipes de partout au pays admissibles à obtenir un laissez-passer pour la Coupe TELUS 2009. Peut-être qu’avec la fin de saison qu’ils ont connue, nous les verrons célébrer cette année.


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: