Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Le Moment Est Venu :; Esposito Arrive Sur la Scène Mondiale
Alan Adams
|
WJC.032.08
|
28 décembre 2008
|
|

KANATA (Ontario) – Son nom fait partie de l’histoire d’amour des Canadiens avec le hockey et, qui plus est, il a un oncle Phil et un oncle Tony.

Mais Angelo Esposito est en train d’écrire sa propre histoire comme membre de l’équipe nationale junior du Canada en quête d’une cinquième médaille d’or consécutive au Championnat mondial junior 2009 de l’IIHF.

Esposito est originaire de Montréal et, dans les faits, il n’a aucun lien de parenté avec Phil et Tony Esposito, deux frères originaires de Sault Ste-Marie, Ontario, membres du Temple de la renommée du hockey.

L’histoire d’Angelo Esposito est celle d’un jeune hockeyeur qui n’a jamais abandonné son rêve. C’est l’histoire d’un jeune homme qui a fait sensation comme marqueur à son adolescence et qui a redéfini son rêve de représenter le Canada sur la scène mondiale.

Le mondial junior 2009 représente la quatrième fois qu’Esposito est invité à essayer de se tailler une place au sein de l’équipe canadienne et la première fois qu’il réussit.

« Il aurait été facile pour ce jeune homme de se laisser abattre et de ne pas essayer, et plusieurs voulaient qu’il fasse exactement ça », a déclaré l’entraîneur-chef, Pat Quinn. « Pour une raison étrange, les Canadiens veulent écraser encore plus celui qui tombe plutôt que d’encourager celui qui se relève. »

« Quand il s’est présenté, je ne pense pas que nous avons été plus tolérants envers lui parce que nous aimions son histoire. Il l’a mérité et il a modifié sa façon de jouer. Il constituait un élément offensif dans un match, et cet aspect a commencé à disparaître. Il a alors compris qu’il devait être un meilleur joueur, mais de façon différente et c’est ce qu’il tente de faire. »

Esposito a réalisé, il y a quelques années, qu’il devait devenir un joueur plus complet s’il voulait endosser le chandail du Canada sur la scène mondiale. Sachant que c’était sa dernière chance de jouer au mondial junior où la pression est très forte, il s’est fixé comme objectif de faire partie de l’équipe l’été dernier.

Il a travaillé sur son conditionnement, perfectionnant les aspects qu’il devait améliorer afin de montrer qu’il pouvait être aussi bon en défensive qu’à l’offensive. Il a amélioré sa force et a aussi développé l’aspect mental de son jeu.

« Je suis venu ici avec la ferme intention de rivaliser », a expliqué Esposito qui est trilingue puisqu’il parle le français, l’anglais et l’italien. « Donner des mises en échec, être le premier sur la rondelle et bouger mes pieds. Je ne me suis pas trop préoccupé de marquer et j’ai essayé d’être le meilleur joueur possible loin de la rondelle. »

La transformation d’une machine offensive de 16 ans en un joueur plus complet de 19 ans « se fait en grandissant ».

« Tu penses toujours à marquer, aux habiletés, aux habiletés, puis tu réalises que c’est beaucoup plus que ça et qu’il s’agit d’abord et avant tout de travailler fort », dit-il.

Esposito a réussi un but dans la victoire de 8 -1 du Canada sur la République tchèque. Ses parents, son frère et sa sœur étaient dans les gradins et il a eu beau essayer de les trouver après avoir marqué, il n’a pu les repérer dans la mer de rouge et de blanc qui avait envahi l’aréna.

« Tu penses toujours à ceux qui t’ont toujours appuyé et marquer pour Équipe Canada pendant que tes amis et les membres de ta famille sont là, ce fut spécial », dit-il. « Mais honnêtement, je ne cherchais pas ce premier but. Mon objectif est de gagner la médaille d’or maintenant et c’est tout ce que je veux. »

» Championnat mondial junior 2009


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: