Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Elles Sont de Retour les Joueuses de Moins de 18 ans du Canada Qui Sont de Retour Ont Soif D’Or
U18.008.08
|
21 juillet 2008
|
|

Cent quatre-vingt-dix-huit jours se sont écoulés depuis le match pour la médaille d’or du Championnat mondial féminin des moins de 18 ans 2008 de l’IIHF, soit un peu plus de 28 semaines depuis que les membres de l’équipe nationale féminine du Canada ont quitté la glace à domicile à Calgary le 12 janvier avec une médaille d’argent autour du cou, regardant les États-Unis célébrer la première médaille d’or de l’histoire du hockey féminin chez les moins de 18 ans.

Depuis ce temps, Marie-Philip Poulin a pensé à ce qui aurait pu être au moins 198 fois, mais c’est toujours aussi difficile et le temps ne semble pas arranger les choses.

« Ma médaille est suspendue dans ma chambre, et chaque jour, chaque fois que j’entre dans ma chambre, je la vois », explique Marie-Philip, qui a terminé à égalité au sommet des pointeuses du tournoi après avoir cumulé 14 points en cinq matchs ce qui lui a valu d’être nommée la meilleure avant du championnat mondial alors qu’elle avait 16 ans. « Elle me rappelle de beaux souvenirs, mais je pense toujours qu’elle aurait pu être d’or. »

Les Canadiennes ont été les meilleures de la ronde préliminaire du championnat mondial, inscrivant 38 buts contre 3 pour leurs adversaires lors des trois premiers matchs préliminaires et écrasant une équipe suédoise coriace par la marque de 7 -1 en demi-finale avant de trébucher dans le match pour la médaille d’or où elles se sont inclinées 5 -2 aux Américaines.

Maintenant, sept mois plus tard, Poulin et deux de ses coéquipières chez les moins de 18 ans – l’avant Brianne Jenner et la défenseure Laura Fortino – sont de retour dans la même ville, dans le même aréna, pour entreprendre une autre quête de cette médaille d’or si difficile à gagner.

Le camp de sélection qui a lieu cette semaine marque une autre étape du parcours vers Füssen en Allemagne où un pays remportera la médaille d’or du championnat mondial féminin des moins de 18 ans le 10 janvier 2009.

Après avoir suivi l’exemple de joueuses comme Natalie Spooner, Chelsea Karpenko et la capitaine Lauriane Rougeau l’an dernier, Poulin, Jenner et Fortino savent que c’est à leur tour d’être les chefs de file sur ce parcours.

« C’est une grosse responsabilité pour nous comme vétérantes de montrer aux nouvelles joueuses comment ça se passe », explique Jenner. « Il y a des attentes pour les chefs de file; il faut aider les nouvelles joueuses du programme et nous espérons être capables de le faire. »

Avec 42 joueuses au camp dont seulement trois joueuses de la formation médaillée d’argent du Canada, la pression de donner l’exemple repose sur Poulin, Jenner et Fortino.

Mais selon Poulin, elles ne seront pas seules.

« Tout le monde ici (au camp) veut travailler fort, veut gagner », dit-elle. « Tous semblent déterminés à rentrer au Canada avec l’or. »


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: