Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Un Nouveau Chapitre
Jason La Rose
|
U18.001.08
|
4 janvier 2008
|
|

LE HOCKEY FÉMININ POURSUIT SUR SA LANCÉE AVEC LA VENUE DU CHAMPIONNAT MONDIAL FÉMININ DES MOINS DE 18 ANS DE L’IIHF

Le , le Canada a aidé à écrire une page d’histoire au hockey féminin en accueillant le Championnat mondial féminin de l’IIHF à Ottawa, le premier championnat mondial officiel au hockey féminin.

Près de 18 ans plus tard, une autre page d’histoire sera écrite en terre canadienne lorsque le premier Championnat mondial féminin des moins de 18 ans de l’IIHF sera présenté à l’aréna olympique Father David Bauer et à l’aréna Norma Bush de Calgary à compter du .

Huit équipes des quatre coins de la planète – l’Allemagne, le Canada, les États-Unis, la Finlande, la République tchèque, la Russie, la Suède et la Suisse – se réuniront dans la ville albertaine pour tenter de remporter la première médaille d’or chez les moins de 18 ans au hockey féminin.

« Le comité féminin de l’IIHF a initialement proposé la tenue d’un championnat mondial féminin des moins de 18 ans, et il y a longtemps que le projet est sur la table », a déclaré le président de la Fédération internationale de hockey sur glace, René Fasel. « Le conseil de l’IIHF a cru que le moment était opportun de présenter le premier événement pendant notre saison centenaire. »

L’IIHF a été fondée le à Paris et elle célébrera son 100e anniversaire pendant la saison 2007-08.

Puisqu’il s’agit de la saison centenaire de l’organisation régissant le hockey international, l’IIHF a cru qu’il n’y aurait pas meilleur endroit pour présenter le championnat que dans ce que monsieur Fasel appelle la « mère patrie du hockey ».

Lorsque l’IIHF a annoncé le Championnat mondial féminin des moins de lors de réunions à Moscou en mai 2007, le Canada a immédiatement été proclamé pays hôte, et Calgary a été choisie comme ville-hôtesse lors du congrès semestriel de l’IIHF à Vancouver en août.

« Nous ne pourrions être plus excités d’accueillir le premier Championnat mondial féminin des moins de 18 ans », a déclaré Julie Healy, directrice du hockey féminin chez Hockey Canada. « Le Canada est un chef de file de longue date au hockey féminin, et toute occasion de faire la promotion du hockey sur la scène internationale en est une que nous sommes heureux de saisir. »

Depuis le premier championnat mondial féminin en 1990, deux pays ont dominé la scène internationale au hockey féminin. Le Canada a remporté neuf des dix championnats mondiaux et deux des trois médailles d’or olympiques tandis que les États-Unis ont remporté les deux autres médailles d’or.

Puisque le hockey féminin s’avance en terre inconnue chez les moins de 18 ans, il serait logique, selon monsieur Fasel, que ces deux nations soient à nouveau à l’avant-scène à Calgary.

« Nous ne connaissons pas grand’ chose de l’état du hockey féminin des moins de 18 ans dans le monde, explique René Fasel, mais ce championnat nous indiquera où nous en sommes. Il n’est pas exagéré de croire que le Canada et les États-Unis vont dominer, suivis de la Suède et de la Finlande, puis des autres. Mais nous espérons que cette structure sera quelque peu ébranlée. »

Julie Healy espère que le programme des moins de 18 ans du Canada et celui des États-Unis serviront d’exemples aux autres pays prenant part au mondial des M-18 pour promouvoir le jeu et, un jour, créer une parité sur la glace.

« Nous sommes très chanceux d’avoir pu mettre sur pied ce fantastique programme ici au Canada », explique Julie Healy. « Si un autre pays peut apprendre quelque chose de nous, et l’appliquer à son programme afin de l’améliorer, et par le fait même améliorer le sport, alors nous embarquons.

Il y a dix-huit ans, dix ans, voire cinq ans, rares étaient les personnes qui croyaient que des pays autres que le Canada et les États-Unis seraient en lice pour une médaille d’or à un événement international important. N’importe quel pays peut se faire battre à n’importe quel moment, et je pense que l’on verra cette situation de plus en plus. »

Alors, pourquoi un championnat mondial des moins de 18 ans? Cet événement peut-être considéré semblable au Championnat mondial junior de l’IIHF, un événement qui regroupe des joueurs de moins de 20 ans. Pourquoi ne pas avoir les mêmes groupes d’âge au hockey féminin?

Selon René Fasel, la réponse est due à l’âge auquel de plus en plus de joueuses se joignent à leur équipe nationale senior.

« Les joueuses se joignent à leur équipe nationale à un jeune âge », dit-il. « Hayley Wickenheiser n’avait même pas 16 ans lorsqu’elle a fait ses débuts (au Championnat mondial féminin 1994 de l’IIHF) et la gardienne suédoise (Kim Martin) avait quelques mois de moins lorsqu’elle a représenté son pays pour la première fois (au Championnat mondial féminin 2001 de l’IIHF). Si l’IIHF avait choisi le groupe des moins de 20 ans, les équipes auraient trop ressemblé aux équipes seniors. »

En présentant un événement pour les moins de 18 ans, monsieur Fasel dit que cela souligne l’aspect développement de l’événement, préparant les jeunes joueuses à un avenir au sein de l’équipe nationale senior.

Indépendamment de qui gagnera ou de qui perdra, le Championnat mondial féminin des moins de de l’IIHF sera un autre chapitre dans l’histoire inachevée du hockey féminin.

Tout comme ce fut le cas pour le premier Championnat mondial féminin de l’IIHF en 1990 et la venue du hockey féminin aux Jeux olympiques d’hiver en 1998, le Championnat mondial féminin des moins de 18 ans est une autre étape de la croissance du sport.

« Nous travaillons toujours pour que notre sport accède au niveau supérieur, et à l’heure actuelle, ce championnat mondial est le niveau supérieur », explique Julie Healy. « C’est ça qui est excitant de faire partie de quelque chose qui est continuellement en évolution comme l’est le hockey féminin. »


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: