Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Sarah Vaillancourt; Une Recrue Qui Apprécie; Chaque Instant de Ses Premiers Jeux
OLY.014.06
|
18 février 2006
|
|

À 20 ans, Sarah Vaillancourt, apprécie chaque instant de ses premiers Jeux olympiques. Il y a quatre ans, elle était amateur de hockey comme bien d’autres, bien ancrée devant sa télévision pour la finale de Salt Lake City.

« Pour la finale, on s’était regroupées toute mon équipe de filles, on s’était toutes regroupées chez moi à la maison pour écouter la partie. Je me rappelle que je pleurais comme un bébé à la fin de la partie. Je me voyais ici. »

Et maintenant que Vaillancourt est rendue, elle partage l’expérience avec des collègues de trio qui en sont, elles aussi, à leurs premiers Jeux olympiques. Le trio composé des joueuses suivantes : Vaillancourt, Gina Kingsbury et Meghan Agosta ou Katie Weatherston, est déjà appelé la « Rookie Line ». Mais, ne vous laissez pas tromper, elles ne se laissent pas intimidées par le contexte des Jeux olympiques.

« En plus, on est « roommates » alors on est toujours ensemble. On a tellement de plaisir, on est très jeunes mais on a beaucoup de confiance. On ne manque pas de confiance alors on n’a pas vraiment de stress. Ça va super bien jusqu’à maintenant. On s’amuse tellement sur la patinoire. Je ne sais pas si vous pouvez voir, mais on est toujours en train de rire. Lorsqu’on joue moins, c’est ce qu’on s’attend, c’est normal, on encourage nos coéquipières puis on est derrière elles. Peu importe ce qui arrive, on est prêtes. »

Il y a quatre ans, Vaillancourt avait seulement 16 ans, mais elle rêvait déjà de la possibilité d’aller aux Jeux olympiques. Elle a gravi les échelons plus rapidement que prévu, se joignant à l’équipe des moins de 22 ans à 18 ans, et à l’équipe senior à 20 ans.

« Je me suis toujours vue ici. Je ne savais peut-être pas que ça allait être si vite que ça, mais à partir de 2002, c’est là que toute s’est mis à s ‘enchaîner. Je n’imaginais pas que ce soit si vite, mais je me voyais là. »

« Le seul moment que je me suis dis que ça allait devenir réalité, c’était le 21 décembre quand on appris qu’on allait faire l’équipe. Avant ça, ça a tellement été un stress. J’ai jamais été certaine que j’allais être dans l’équipe pendant l’année. C’était tellement une centralisation intense. Parmi les 27 joueuses, on était tellement proches côté talent. »

Et ne vous laissez pas tromper par son enthousiasme, une fois à l’intérieur de l’aréna, la jeune femme originaire de Sherbrooke, Québec, n’a qu’un objectif en tête : Faire de son mieux.

« J’ai vraiment pas de difficulté à rester concentrée. Même si je déborde d’énergie et des fois, on peut croire que je l’ai de la difficulté à me concentrer. Mais dès que je commence mon réchauffement hors de la glace, je suis dans ma ‘game’ et je suis prête à embarquer sur la patinoire. Même si c’est vrai qu’il y a beaucoup de distractions, lorsqu’on arrive à la patinoire, je trouve qu’il y a plus rien qui existe. Même s’il y a beaucoup de gens dans les estrades, c’est comme s’il y avait personne de notre côté. C’est sûr que c’est très impressionnant. Mais après le 20 (février) il va nous rester plusieurs jours de pouvoir en profiter après. »

Vaillancourt offre ses commentaires sur sa première expérience olympique jusqu’à présent.

« C’est une expérience tellement incroyable. À partir de la cérémonie d’ouverture, ensuite notre première partie, mon premier but... c’était des événements vraiment spécial (sic), et c’encore plus spécial pour moi parce que mes parents sont ici pour la réalisation de mon rêve ultime. Tout est parfait jusqu’à date … on joue très bien en tant qu’équipe, on a tellement de plaisir. On voit qu’on a une chimie d’équipe incroyable. »


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca

   
 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: