Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
L'Entraîneur Adjoint Tim Bothwell; - Voici Les Joueuses
OLY.003.06
|
9 février 2006
|
|

L’entraîneur adjoint Tim Bothwell est relativement nouveau dans le monde du hockey féminin étant devenu entraîneur du programme de hockey féminin de l’Oval X-Treme en 2003. Mais il œuvre dans le hockey depuis longtemps.

Ancien entraîneur adjoint des Thrashers d’Atlanta de la LNH (2001-03), Bothwell a pris la barre de l’équipe de hockey masculin de l’Université de Calgary où il a été entraîneur-chef de 1994 à la fin de 2001 et a été nommé entraîneur de l’année de l’USIC en 1997. Il a aussi été entraîneur avec Phoenix (IHL) et Medecine Hat (WHL).

Bothwell, qui est originaire de Vancouver en Colombie-Britannique, a aussi connu une longue carrière comme joueur dans les rangs professionnels. Il a pris part à 502 matchs en 13 saisons dans la LNH avec les Rangers de New York, les Blues de Saint-Louis et les Whalers de Hartford.

Compte tenu de ses antécédents dans la LNH, www.hockeycanada.ca a demandé à Tim Bothwell de présenter les membres de l’équipe olympique de hockey féminin du Canada aux partisans. Pour ce faire, il a été invité à comparer chaque joueuse à un joueur de la LNH.

GARDIENNES DE BUT

No 33 Kim St-Pierre – « Quelqu’un comme Martin Brodeur ou José Théodore serait une bonne comparaison. Kim possède de bonnes habiletés de base, mais a tendance à se fier à ses instincts, son anticipation et ses capacités athlétiques un peu plus que plusieurs gardiens. Tout comme Brodeur, une de ses forces est sa compréhension du jeu; elle anticipe vraiment bien. Elle est également très capable de diriger les retours de lancers à l’extérieur des zones dangereuses et peut réaliser des arrêts spectaculaires lorsque la situation l’exige. »

No 32 Charline Labonté – « En regardant « Charlie », je vois une gardienne dont la technique est impeccable… certainement une gardienne papillon; ses jambes sont très rapides et une bonne mitaine. Charlie utilise sa technique et son positionnement à son avantage, mais comme Kim, elle peut effectuer un arrêt qui fait appel à ses capacités athlétiques. Son solide style papillon n’est pas sans rappeler Roberto Luongo ou Mikka Kiprusoff de Calgary… les deux ont une technique très solide, mais ils sont aussi très athlétiques. »

No 1 Sami Jo Small – « Curtis Joseph est probablement la meilleure comparaison que je puisse trouver. Comme Sami Jo, il n’a peut-être pas la technique la plus classique, mais il fait le travail, il effectue les arrêts. Même Kelly Hrudey, contre qui j’ai joué, m’est aussi venu à l’esprit en pensant à Sami Jo. »

DÉFENSEURES

No 9 Gillian Ferrari – « « Gilly » est une joueuse qui exploite ce qu’elle a au maximum. Le jeu de Gil comporte un important élément physique, elle rend la vie difficile à ses adversaires … très fiable à la défensive et elle joue intelligemment, en prenant constamment de bonnes décisions quant à la gestion de la rondelle… elle me rappelle Rhett Warrener des Flames que j’ai souvent eu l’occasion de voir au cours des dernières années. »

No 4 Becky Kellar – « Adam Foote, Rich Matvichuk sont deux défenseurs à qui j’ai pensé en regardant Becky. Comme Foote, Becky contribue à l’offensive, mais c’est son travail dans sa propre zone et contre les meilleurs avants adverses qui est son principal atout. Elle est tellement solide à la défensive que l’on n’aime pas jouer contre elle… elle contient et oriente bien et elle ne vous donne pas grand chose. Bien que le jeu féminin soit moins physique, Becky est vraiment robuste comme adversaire. Très fiable. »

No 3 - Carla McLeod – « Le nom qui me vient immédiatement à l’esprit est Brian Rafalski du New Jersey pour des raisons évidentes. Les deux sont de petits défenseurs, mais alerte, habile et très intelligente avec la rondelle. Elle voit très bien ce qui se passe sur a glace, aussi bien que n’importe qui, créatrice… n’éblouit personne avec son maniement de la rondelle, mais effectue constamment de bonnes premières passes lors des sorties de zone et des transitions. »

No 13 Caroline Ouellette – « Un peu difficile. Surtout que « Caro » joue à la défensive et à l’offensive pour nous cette année. En ce sens, un gars comme Sergei Fedorov serait approprié; il n’y a pas beaucoup de joueurs de la LNH qui ont cette capacité. Les deux sont excellents à l’offensive, ils patinent bien et peuvent être dominants. Dany Heatley et Rick Nash me viennent aussi à l’esprit comme avants – grands, une bonne portée, parmi les meilleurs à l’offensive, excellents tirs et difficiles à contenir… mais je n’ai vu aucun d’eux joué à la défensive jusqu’à maintenant, sauf en avantage numérique (ce que Caro fait aussi pour nous!) »

No 11 Cheryl Pounder – « Darius Kasparaitus est le premier nom qui m’est venu à l’esprit en pensant à Cheryl. Un peu plus petite que la moyenne, mais très forte et elle travaille fort; difficile à battre à un contre un, bloque des tirs, fera tout ce qu’il faut pour obtenir un avantage. Scott Hannan serait une autre bonne comparaison. Vous ne voulez tout simplement pas jouer contre elle. Pour les plus vieux parmi vous, peut-être Bobby Baun. »

No 5 Colleen Sostorics – « Je vois « Stubbs » comme une joueuse du genre d’Andrew Ference. Une bonne joueuse complète qui, selon plusieurs, est trop petite pour la position. Un bon mélange… une compétitrice fière et féroce, solide sur ses patins… bonne à la défensive, très solide lors des 1 contre 1… bonnes habiletés liées à la rondelle, peut contribuer à l’offensive et est prête à se joindre à l’attaque. »

No 34 Delaney Collins – « D.C. est une petite défenseure à caractère offensif qui participe bien à l’attaque et ne laisse pas sa taille nuire à son efficacité… une bonne patineuse qui déplace bien la rondelle. Plusieurs joueurs me viennent à l’esprit, des joueurs comme Jason Woolley de Détroit, John-Michael Liles du Colorado, Bryan Berard de Columbus, Marc-André Bergeron d’Edmonton et Derek Morris de Phœnix. »

AVANTS

No 2 Meghan Agosta – « Avec Meg, la première chose qui me vient à l’esprit sont les joueurs qui sont les plus rapides et qui ont d’excellentes habiletés liées à la rondelle, la vraie touche du marqueur, un esprit offensif intuitif… Simon Gagné de Philadelphie m’est venu à l’idée. Meg apprend rapidement et son jeu défensif s’est considérablement amélioré cette année. »

No 10 Gillian Apps – « Trevor Linden, Eric Cole, Keith Primeau me sont venus à l’esprit en pensant à « Appsy ». Une imposante présence physique, forte, qui sait patiner… elle fonce au filet très bien et est très difficile à contenir dans ce genre de situation … un vrai « train » (j’aurais pu nommer Lionel Conacher, mais cela remonterait un peu loin)… des joueurs contre qui il est très difficile de jouer, car ils sont si imposants et forts, et mobiles. »

No 17 Jennifer Botterill – « Petr Nedved est celui à qui elle ressemble le plus. Une joueuse très douée à l’offensive, excellente lors des avantages numériques, voit très bien la surface de jeu, excellente passeuse, bon tir. Brendan Morrison, Pierre Turgeon sont aussi deux autres joueurs qui me viennent à l’esprit. »

No 77 Cassie Campbell – « J’ai eu de la difficulté à comparer Cassie aussi, mais un nom qui m’est venu à l’esprit a été celui de Scott Mellanby. Il fait tout pour ses équipes, en avantage numérique, en désavantage numérique… il est responsable à la défensive, convient à toutes les situations en tout temps… C’est un gars qui a connu et longue et belle carrière, un gars qui a été capitaine de plusieurs équipes. Mais Cassie et Scott sont la sorte de joueurs qui fait une foule de petites choses bien. Vous ne les remarquez peut-être pas toujours, mais leurs coéquipiers, leurs entraîneurs et leurs adversaires les respectent et les apprécient. »

No 15 Danielle Goyette – « Pour « Goyettie », j’avais Steve Yzerman en tête. Elle est une chef de file calme, un excellent modèle… excellente joueuse offensive qui a appris à être une des meilleures à la défensive. Comme Steve, Danielle n’est plus aussi rapide qu’elle l’était, mais elle continue d’être une très bonne patineuse et son intelligence lui permet d’être efficace lorsque vient le temps de contrôler les adversaires. Les deux sont habiles et créateurs en possession de la rondelle… des joueurs très intelligents avec une excellente compréhension du jeu. Danielle est une joueuse sur laquelle on peut compter, intelligente en défensive et, tout comme Steve, a appris à être excellente en désavantage numérique au cours de la dernière année et demie. »

No 16 Jayna Hefford – « Une autre joueuse difficile à décrire. J e cherchais un excellent joueur, très complet. D’abord et avant tout, une marqueuse douée, qui sait ajouter la touche « finale »… bonne vitesse, excellente lors des désavantages numériques et très intelligente à la défensive. Quelqu’un comme Jari Kurri. Les deux sont des joueurs responsables qui peuvent préparer des jeux et marquer… Une joueuse complète qui appartient à l’élite. Joe Nieuwendyk alors qu’il était au sommet de sa forme est une autre comparaison. »

No 27 Gina Kingsbury – « Gina apporte beaucoup de vitesse à l’échec avant… très bonne lors des désavantages numériques, excellente dans le cercle de mise au jeu. J’ai songé à Brendan Morrison de Dallas ou à quelqu’un comme John Madden du New Jersey… elle est une bonne joueuse offensive. De bonnes mains et toujours une menace à l’offensive à cause de sa vitesse. »

No 7 Cherie Piper – « Pour « Pipes », j’ai essayé de penser à un joueur qui est meilleur fabricant de jeux que marqueur… une joueuse de talent, très douée à l’offensive, excellente passeuse, très bon tir. Tenace, travaille fort et va où elle doit aller pour faire ce qu’il faut, très bonnes habiletés pour protéger la rondelle… J’ai pensé à Daniel Alfredsson d’Ottawa. Pipes peut aussi jouer avec une certaine désinvolture parfois, un peu comme Jeremy Roenick au sommet de sa forme ou Joe Thornton lorsqu’il est piqué à vif. »

No 61 Vicky Sunohara – « Pour Vicky, je pense à Rod Brind’amour – très responsable défensivement, joueuse très intelligente – chef de file, polyvalente, peut jouer au point d’appui en avantage numérique, peut jouer en désavantage numérique, bonne lors des mises au jeu. Steve Rucchin en serait un autre. »

No 26 Sarah Vaillancourt – « Sarah est aussi difficile à décrire. J’ai immédiatement pensé à Maxim Afinegenov de Buffalo. À cause de sa vitesse et de ses excellentes mains; très dangereuse à un contre un… excellente avec la rondelle dans des espaces restreints… Sarah est une joueuse qui déborde d’énergie, efficace à l’échec avant, pour créer une pression sur le porteur et créer des revirements. »

No 8 Katie Weatherston – « Katie ne sait probablement pas qui ce joueur est, mais Dino Ciccarelli, anciennement des North Stars de Minnesota, m’est tout de suite venu à l’esprit. Excellente avec la rondelle en pleine circulation, excellentes mains, un ‘pit-bull’ féroce et tenace qui sait vraiment marquer… une vraie peste à l’échec avant, difficile à affronter. Darcy Tucker de Toronto ou Pat Verbeek seraient deux autres. »

No 22 Hayley Wickenheiser – « La meilleure comparaison pour moi est Peter Forsberg. Wick est une présence physique, elle est animée du feu sacré comme peu d’autres. Plus tôt dans sa carrière, elle était réputée pour ses ripostes indisciplinées… mais ce temps est révolu; elle a vraiment rehaussé son efficacité au cours des dernières années en apprenant à canaliser cette énergie et en faisant en sorte que l’adversaire paie la note au tableau indicateur. Ses habiletés liées aux tirs, aux passes et à la fabrication de jeux la classent parmi l’élite… peut marquer, peut jouer au point d’appui en avantage numérique, peut jouer en désavantage numérique et est notre meilleure pour les mises au jeu. Que dire de plus? »


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Jason LaRose
Responsable, services du contenu
Hockey Canada
403-777-4553
jlarose@hockeycanada.ca

Kristen Lipscombe
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427
klipscombe@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
CMM18 2014 : CAN 3 - SWE 1
17 avril 2014
Jake Virtanen a marqué deux buts et Mason McDonald a effectué 24 arrêts.
CMFM18 2014 : CAN 5 – USA 1
30 mars 2014
L'équipe fém. des m18 remporte l'or.
CMFM18 2014 : CAN 1 – RUS 0 (Prol.)
29 mars 2014
Le Canada bat la Russie en prolongation.
CMFM18 2014 : CAN 5 – CZE 0
26 mars 2014
Canada blanchit les tchèques.
CMFM18 2014 : CAN 7 – FIN 0
24 mars 2014
Le Canada blanchit la Finlande 7-0.
CMFM18 2014 : CAN 7 – JPN 1
23 mars 2014
Le Canada amorce le mondial avec un gain
OLY 2010 : CAN 2 - USA 0 or
25 février 2010
L'ÉNM du Canada en action aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver (or).
OLY 2010 : SUI 1 - CAN 10
15 février 2010
L'ÉN féminine du Canada c. la Suisse aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : entraînement
13 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : cérémonies d'ouverture
12 février 2010
Cérémonies d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : photos d'équipe
09 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : entraînement
08 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: