Reseau de Hockey Canada |
Événements
Défi mondial des m17
Coupe des 4 nations
Coupe Deutschland
Nouvelles
Edler a Hâte de Revêtir L'Uniforme de la Suède
Lucas Aykroyd
|
WJC.012.05
|
19 décembre 2005
|
|

À cette étape de la carrière d’Alexander Edler, certains observateurs prédiront que le jeune homme de 19 ans deviendra une version amoindrie de Niklas Lidstrom. Ce qui ne serait pas si mal. Mais n’oubliez pas autre chose : ces deux défenseurs suédois ont été repêchés en troisième ronde du repêchage universel de la LNH (Lidstrom, 53e au total par Détroit en 1991 et Edler, 91e au total par Vancouver en 2004). Edler a peut-être encore le temps de devenir un joueur digne du trophée Norris. À sa saison recrue avec les champions en titre de la WHL, les Rockets de Kelowna, l’habile patineur de 6 pieds 4 pouces et de 207 livres a cumulé 29 points en 28 matchs et il pourrait bien terminer au premier rang des pointeurs parmi les défenseurs de la ligue. Edler a fait preuve d’un flair semblable lorsqu’il a joué avec l’équipe junior de MoDo à Ornskoldsvik, en Suède. Cependant, à l’heure actuelle, il se concentre à aider le Tre Konor à remporter une médaille au Championnat mondial junior 2006 de l’IIHF, une quête qui s’amorcera le 26 décembre contre la Russie devant les partisans de Kelowna. Lucas Akroyd de HockeyCanada.ca a récemment rencontré le jeune Edler.

HockeyCanada.ca : Comment t’es-tu ajusté au jeu en Amérique du Nord?

Alexander Edler : Au début, j’ai eu de la difficulté à m’habituer au jeu. C’est différent de la Suède. Tout est plus rapide et plus robuste. Mon côté défensif est ma faiblesse, mais je crois que mon jeu défensif s’est amélioré. Mon jeu offensif va très bien. C’est une bonne équipe. Tous les gars sont fantastiques. Nous avons connu un début de saison difficile, mais ça va de mieux en mieux.

HockeyCanada.ca : Qu’est-ce qui t’a poussé à venir en Colombie-Britannique et à jouer à Kelowna cette saison?

Edler : D’abord, c’est Vancouver qui m’a repêché. C’est une belle occasion et une aventure de jouer dans un autre pays. De plus, cela me rapproche de la LNH. Du moins, ça me semble plus près, même si c’est encore loin. Plus près qu’en Suède!

HockeyCanada.ca : Quel est ton joueur de hockey préféré?

Edler : Je dirais Mattias Ohlund. J’aime sa façon de jouer. Il a un bon jeu offensif et joue intelligemment à la défensive.

HockeyCanada.ca : La Suède n’a remporté aucun titre important au hockey depuis le Championnat mondial 1998 de l’IIHF. Qu’est-ce qui ne tourne pas rond?

Edler : Voilà une question difficile! Je sais que les seniors ont raté de peu. Ils ont affronté le Canada en finale lors de deux championnats consécutifs [20]. Chez les juniors, je ne sais pas. Au dernier tournoi des moins de 18 ans, la Suède a terminé au troisième rang. Peut-être que les choses s’améliorent.

HockeyCanada.ca : Pendant le lock-out de la LNH la saison dernière, comment as-tu aimé avoir Forsberg, Naslund et les Sedins en uniforme avec MoDo?

Edler : Ce fut fantastique. Tous les habitants de la ville parlait du hockey. Évidemment, ce fut très bien pour les plus jeunes joueurs de l’équipe junior. Nous avons eu l’occasion de nous entraîner avec eux à quelques reprises.

HockeyCanada.ca : Sentiras-tu une pression supplémentaire pendant le tournoi et le reste de la saison sachant que les dirigeants des Canucks te regardent attentivement?

dler : Je ne sais pas. Je ne pense pas. Je pense que c’est bien d’être si près de Vancouver pour qu’ils puissent me surveiller. Ils savent que tu connaîtras de bons et de mauvais matchs, mais ils peuvent tout voir.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: