Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Fleury Était Un Peu Nerveux
OLY.001.02
|
|
|

Fleury étaient de retour sur la glace avec des collégues de la LNH pour la première fois mardi depuis s'être volontairement inscrit comme patient avec une dépendance chimique le 28 février. L'opportunité est venu au début d'un camp de quatre jours d'Équipe Canada.

Et comme il a embarqué sur la glace à l'Aréna Père David Bauer pour le premier entraînement, il a respiré fort et a joué nerveusement avec son bâton.

"Ça m'a fait du bien de retourner mais j'étais très nerveux," a dit Fleury aprèes un entraînement bref de 45 minutes mais rapide de l'entraîneur-chefr Pat Quinn. "Six mois, c'est beaucoup de temps pour être hors d'action et quand je suis parti, je ne savais pas ce qui allait ce passer."

"Je savais au fond que je voulais revenir et jouer. J'ai eu un excellent été et j'ai pris soin de choses comme il le fallat et après aujourd'hui, je me sens bien prêt à revenir et voir ce dont je suis capable." La journée de Fleury a commencé lorsque la LNH et l'Association des joueurs ont annoncé que le vétéran avait permission de retourner avec les Rangers de New York lorsque les camps d'entraînement de la LNH débutent la semaine prochaine. Il y avait une condition et c'est que Fleury respecte ses obligations du programme de l'Association et de la LNH.

Lorsque Fleury a demandé de l'aide dans sa lutte contre la dépendance chimique, c'était la première absence prolongée de Fleury du sport dans sa carrière. Depuis sa saison recrue en 1988-1999, il n'a jamais râté plus de sept matchs au cours une campagne. Lorsqu'il a débuté avec le programme, Fleury connaissait sa meilleure saison en cinq ans, amassant 30 buts et 44 passes en 62 matchs.

Il n'est pas surprenant que ceux associés à Équipe Canada sont bien contents de le revoir sur la patinoire. "Il y a tellement de joueurs dans la LNH qu'on vient à connaître. Il y a d'excellents gars comme Mario (Lemieux) et les joueurs élites mais il y a toujours eu quelque chose au sujet de Theo qui me donnait un sentiment très spécial du fait que je ne pouvais pas le sentir comme adversaire," a dit le directeur exécutif d'Équipe Canada, Wayne Gretzky. "C'est une des joueurs les plus énervant à affronter but c'était tout un joueur d'équipe. Il jouait bien sous pression et prenait n'importe quel rôle que l'entraîneur lui demande..

"Dans la vie, le monde passe par des moments difficiles et il a passé par des moments difficiles et il a mis de l'ordre dans sa vie. Personne n'est parfait et on est très content pour lui. Il a changé sa vie et je crois qu'il sera un meilleur joueur qu'il l'était avant. On s'attend à ce qu'il revienne en force avec une excellente saison."

Mais Fleury n'était pas le seul membre d'Équipe Canada, et même des Rangers, qui était surveillé de proche par les quelques 180 membres des médias accréditées pour le camp. L'autre personne qui a attiré beaucoup d'attention a été Eric Lindros, qui faisait un retour au hockey élite pour la première fois depuis qu'il a subi une commossion cérébrale en mai 2000 pendant les séries.

Comme Fleury, Lindros ne paraissait pas rouillé, et comme son nouveau coéquipier, il était content de jouer ce sport qu'il aime tellement. "Je suis emballé d'être ici et j'ai bien hâte aux quatres jours," a dit Lindros, le capitaine du Canada aux Jeux d'hiver en 1998 à Nagano, au Japon.

Les entraînements se poursuivent aujourd'hui, et l'entraîneur-chef Pat Quinn a un alignement qui abonde de talent. On y retrouve six gagnants du trophée Hart au titre du Joueur le plus utile de la LNH, dont trois par Lemieux, avec trois récipiendaires du trophée Norris remis au meilleur défenseur circuit, quatre Lady Byngs pour conduite sportive, quatre trophée Calder comme meilleure recrue, deux trophées Selke, comme meilleur avant défensive et 10 gagnants de Conn Smythe, donc les joueurs les plus utiles des séries. Le Canada compte au total 29 bagues de la Coupe Stanley, et 23 joueurs sont d'anciens choix de première ronde, y compris cinq anciens 1er choix au total.

"Pas mal impressionnant," a dit Paul Kariya.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca

   
 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: