Trois étoiles du jour

Jour 7 – Vendredi 4 Janvier 2013

1. Anton Karlsson (A) – Suède
Le capitaine suédois a été le meilleur de son équipe dans sa conquête de l’or par la
marque de 7-5 sur la Russie, marquant deux buts et obtenant deux aides. Il a inscrit trois de ses quatre points au cours de la troisième période. Son premier but a donné l’avance pour de bon à la Suède. Il a ensuite obtenu une aide sur le but de Gustan Franzén quelques minutes plus tard pour porter l’avance des siens à deux buts avant de sceller l’issue du match en comptant dans un filet désert au cours des dernières secondes, s’assurant d’être le premier suédois de tous les temps à mettre la main sur la Coupe Québec.

2. Gustav Franzén (A) – Suède
Franzén a aussi obtenu quatre points dans la conquête de l’or des siens, accumulant
deux buts et deux aides pour aider la Suède à remporter sa première médaille d’or de tous les temps chez les M17. Son but au premier tiers est survenu seulement 25 secondes après que les Russes ont ouvert la marque et, après avoir obtenu une mention d’aide en deuxième période, il a aidé Anton Karlsson à marquer le but qui a redonné l’avance aux siens avant de compter le but gagnant quelques minutes plus tard, s’assurant que son nom allait figurer dans les annales du hockey suédois.

3. Austin Poganski (A) – États-Unis
Un joueur de première année à la Cathedral High School à St. Cloud, Minnesota,
Poganski s’est joint à l’équipe américaine au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans pour remplacer un joueur blessé et il profité pleinement de l’occasion, surtout dans le match pour la médaille de bronze, vendredi. Poganski a réussi un tour du chapeau, marquant un but par période, pour aider les Américains à remporter une médaille chez les moins de 17 ans dans un septième tournoi consécutif.

Jour 6 – Jeudi 3 Janvier 2013

1. Oskar Lindblom (A) – Suède
Lindblom a été excellent toute la semaine pour les Suédois et jeudi, il a amélioré
sa fiche impressionnante en réussissant un tour du chapeau dans la victoire de 6-4 de la Suède sur le Québec en demi-finale. Le meilleur pointeur du tournoi a marqué en première, en deuxième et en troisième période pour réussir un quatrième match consécutif de trois points, aidant les Suédois à accéder au match pour la médaille d’or pour la première fois depuis 1997.

2. Maxim Lazarev (A) – Russie
Alors que les Russes tiraient de l’arrière 3-2 contre les Américains au début de la
troisième période de leur demi-finale et qu’ils étaient sur le point de voir leur règne comme champions en titre prendre fin, Lazarev a rehaussé son jeu d’un cran et a aidé les Russes à atteindre le match pour la médaille d’or pour une deuxième année de suite. Il a préparé le but égalisateur de Radel Fazleyev à la 45e seconde du troisième tiers, a donné l’avance à la Russie à 4 min 42 s puis a obtenu une mention d’aide sur le deuxième but de Fazleyev à 5 min 17 s pour aider les Russes à porter la victoire à leur fiche et à poursuivre leur quête d’une deuxième médaille d’or consécutive chez les moins de 17 ans.

3. Connor McDavid (A) – Ontario
L’Ontario a peut-être éprouvé des difficultés alors qu’il obtient son pire résultat au
Défi mondial de hockey des moins de 17 ans depuis 1988, mais ce ne fut pas à cause d’un manque d’effort de la part de McDavid. Le jeune joueur de 15 ans a marqué à deux reprises et il a obtenu une mention d’aide dans la défaite de 7-6 des siens aux mains du Pacifique dans le match pour la cinquième place et il termine le tournoi en tant que meilleur compteur parmi tous les joueurs canadiens avec neuf points (six buts, trois aides) en cinq matchs.


Jour 5 – Mercredi 2 Janvier 2013

1. Julio Billia (G) – Québec
Le gardien de but du Québec a livré la performance de sa vie, mercredi soir,
effectuant 40 arrêts, dont 17 au troisième tiers, pour freiner l’offensive de l’Ontario qui avait marqué 28 buts en trois matchs et n’accorder qu’un seul but. Grâce à cette victoire, le Québec accède aux demi-finales où Billia devra être au sommet de sa forme à nouveau contre les Suédois qui ont marqué en moyenne six buts par match en ronde préliminaire. 

2. Yevgeni Svechnikov (A) – Russie
Svechnikov a anéanti les espoirs de la Finlande en l’espace de 11 minutes, marquant
à la fin de la première période pour niveler la marque et préparant le but de Maxim Lazarev pour donner l’avance aux siens à 1 min 51 s de la deuxième avant de marquer son deuxième but de la rencontre au milieu du deuxième tiers. Les Russes évitent ainsi de devenir les premiers champions en titre depuis 2008 à rater les demi-finales la saison suivante. Ils affronteront les États-Unis jeudi dans une reprise du match pour la médaille d’or de 2012.

3. Sonny Milano (A) – États-Unis
Milano a marqué le premier et le dernier but des Américains et a obtenu deux mentions
d’aide entre les deux. Les Américains seront en terre connue en demi-finales après avoir terminé au sommet de leur groupe pour une sixième année de suite au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans. L’avant américain a accumulé quatre buts et quatre aides en quatre matchs en ronde préliminaire, se classant ainsi au deuxième rang des pointeurs du tournoi, un point derrière Oskar Lindblom de la Suède.


Jour 4 – Mardi 1ER Janvier 2013

1. Jake Virtanen (A) – Pacifique
Le premier choix au total lors du repêchage bantam de la WHL en 2011 a étalé son
talent dans la victoire du Pacifique mardi sur la Finlande, permettant aux siens de demeurer dans la course pour une place en demi-finales. Virtanen a foncé au filet pour marquer son premier but, a tiré dans la partie supérieure pour réussir son deuxième avant de prouver, en tirs de barrage, qu’il savait décocher rapidement, pour aider la formation canadienne à remporter le match malgré le fait qu’elle a laissé filer une avance de trois buts en troisième période.

2. Alexis Pépin (A) – Québec
Pépin a choisi le moment idéal pour marquer ses deux premiers buts du tournoi pour
le Québec, ouvrant la marque à huit minutes de la première période avant de compter le but gagnant au milieu de la troisième, seulement 26 secondes après que les Slovaques eurent nivelé le pointage. Cette victoire entraîne une confrontation avec l’Ontario à l’issue de laquelle le gagnant passera en demi-finale.

3. Offensive de l’Ontario
Qui saura freiner ces gars-là? Pour un deuxième match de suite, l’Ontario a marqué au
moins 10 buts, écrasant l’Atlantique 11-1 pour se placer en position d’accéder aux demi-finales. Au cours des 120 dernières minutes de jeu, 11 joueurs différents ont aidé l’Ontario à marquer 23 buts. Alors qu’il reste un match en ronde préliminaire, les 28 buts marqués à ce jour représentent déjà le plus grand nombre de buts de l’Ontario depuis qu’il en a marqué 30 au tournoi de 1997.


Jour 3 – Lundi 31 Décembre 2012

1. Kameron Kielly (A) – Atlantique
Alors que l’Atlantique protégeait une avance d’un but contre la Slovaquie au début de
la troisième période, Kielly a rapidement marqué deux buts, dont l’éventuel but gagnant à 1 min 45 s, avant d’ajouter un but d’assurance moins de quatre minutes plus tard pour aider l’équipe de l’Est à remporter un premier match. Un joueur sous-âgé de l’Atlantique l’an dernier, Kielly a déjà marqué deux fois plus de buts cette année – il avait marqué une fois en cinq matchs en 2012.

2. Oskar Lindblom (A) – Suède
Rares sont ceux qui ont joué un si grand rôle que Lindblom dans la troisième victoire en
trois jours de la Suède.  Il a accumulé deux buts et une aide dans le gain sur le Pacifique
qui a qualifié la Suède pour les demi-finales. Lindblom a préparé le but de Gustaf Franzén qui a donné l’avance aux siens en fin de deuxième période après que le Pacifique avait marqué deux buts rapides pour niveler la marque, et il a fait mouche à deux reprises en troisième pour anéantir tout espoir d’une remontée par la formation canadienne.

3. Chris Wilkie (A) – États-Unis
Comme ils l’ont fait lors de leurs trois victoires cette semaine, les Américains ont pu
se fier à plusieurs buteurs, soit cinq. Mais Wilkie s’est démarqué, préparant le premier but du match par Eichel et obtenant une mention d’aide sur le but gagnant de Ryan MacInnis avant de marquer lui-même en fin de match pour clore le festival offensif.


Jour 2 – Dimanche 30 Décembre 2012

1. Connor McDavid (A) – Ontario
Alors que n’importe quel joueur de la formation ontarienne aurait pu remporter la
première étoile du jour à la suite de l’explosion offensive de l’équipe contre la Slovaquie qui s’est soldée par la marque de 12-0, elle revient à Connor McDavid pour une deuxième journée de suite. Le joueur de 15 ans a réussi un tour du chapeau en 10 min 41 s en deuxième période pour se hisser au premier rang des pointeurs du tournoi avec six points (quatre buts, deux aides) après ses deux premiers matchs internationaux.

2. William Nylander Altelius (A) – Suède
Fils de l’ancien joueur de la LNH Michael Nylander, le jeune suédois a étalé ses
nombreuses habiletés dans la victoire de 7-3 des siens sur la Finlande montrant qu’il sait décocher rapidement, qu’il a des mains souples et qu’il peut réussir de très belles passes. Nylander Altelius a accumulé un but et deux aides pour aider les Suédois à se hisser au sommet du groupe A en ce deuxième jour du tournoi. La Suède est la seule équipe avec deux victoires en temps réglementaire.

3. Ilya Zinoviev (A) – Russie
Après avoir entrepris le tournoi samedi en accumulant un but et une aide au cours des
10 premières minutesd’un match qui s’est terminé par une défaite de 8-7 en prolongation, dimanche, Zinoviez a attendu les dernières minutes de la rencontre contre l’Ouest pour créer un impact, marquant à deux reprises au troisième tiers pour creuser l’écart pour les champions en titre en route vers une victoire de 6-2.


Jour 1 – Samedi 29 Décembre 2012

1. Connor McDavid (A) – Ontario
Le jeune prodige de 15 ans, qui s’est vu accorder le statut de joueur exceptionnel pour
jouer dans la Ligue de hockey de l’Ontario cette saison, a montré des traits de génie dans la défaite de l’Ontario en tirs de barrage aux mains des États-Unis, préparant le premier but du match d’Aaron Ekblad, marquant lui-même en deuxième période, et faisant le gros du travail sur le but de Sam Bennett qui a donné l’avance aux siens en troisième.

2. Sonny Milano (A) – États-Unis
Milano a rehaussé son jeu quand les Américains en avaient besoin pour effectuer une
remontée et vaincre l’Ontario. Il a obtenu la seule mention d’aide sur le but de Jack Eichel qui a amorcé la remontée des États-Unis en fin de deuxième période avant d’égaliser la marque alors qu’il restait 8 min 21 s au dernier tiers. Il a ensuite marqué le seul but en tirs de barrage, aidant les Américains à remporter un match qui leur inspirera confiance.

3. Brycen Martin (D) – Pacifique
Ce défenseur à l’esprit offensif a participé à la moitié des buts du Pacifique qui a battu la
Russie 8-7 en prolongation dans un match endiablé. Il a accumulé quatre mentions d’aide, dont trois lors d’avantages numériques. Sa dernière aide est survenue lorsqu’il a repéré Joe Hicketts et lui a effectué une passe sur la largeur de la patinoire à 59 secondes de la prolongation, aidant la formation canadienne à vaincre les médaillés d’or en titre et à porter une victoire à sa fiche dans le groupe A.