TELUS40 - 5-1

#TELUS40 – No 1: Steve Yzerman



Invité à faire partie des Raiders de Nepean de sa ville d’origine à la Coupe Air Canada 1980, Steve Yzerman a fait ses débuts sur la scène nationale au Championnat national midget du Canada, aidant les Raiders à terminer parmi les cinq premiers, ratant les demi-finales à la suite d’un bris d’égalité.

Après deux saisons avec les Petes de Peterborough dans l’OHL, Yzerman a été choisi quatrième au total par Detroit lors du repêchage d’amateurs de la LNH en 1983 et il s’est immédiatement joint aux Red Wings, marquant 87 points en 80 matchs comme recrue de 18 ans. Dès 1986, il était capitaine de Detroit, un poste qu’il a occupé pendant 19 saisons. Il a passé 1 303 matchs avec le « C » sur son chandail. Un record pour les quatre principaux sports professionnels. En 1988-89, Yzerman a accumulé 155 points, le plus grand nombre de points par un joueur de la LNH autre que Gretzky ou Lemieux, et il a remporté le prix Lester B. Pearson à titre de Joueur par excellence de la LNH déterminé par les joueurs. Après 14 ans, il a enfin atteint le pinacle du monde du sport en 1997, menant les Red Wings à la Coupe Stanley, chose qu’il fera à deux autres reprises au cours de sa carrière, en 1998 et en 2002. Yzerman a pris sa retraite après la saison 2005-06 et il a mis fin à sa carrière alors qu’il se trouvait parmi les 10 premiers de la LNH au chapitre des buts (huitième), des aides (septième) et des points (sixième). Intronisé au Temple de la renommée du hockey à sa première année d’admissibilité en 2009, Yzerman a accepté un rôle de direction auprès d’Équipe Canada en 2010, agissant comme directeur administratif (poste qu’il occupera à nouveau en 2014) et menant le Canada à la médaille d’or à domicile aux Jeux olympiques d’hiver à Vancouver. 

Expérience à la Coupe TELUS 1980, Raiders de Nepean
Équipes de la LNH – Red Wings de Detroit (1983-2006)
Réalisations dans la LNH – champion de la Coupe Stanley (1997, 1998, 2002); trophée Conn Smythe (1998) ; trophée Frank J. Selke (1999-2000); prix Lester B. Pearson (1988-89); trophée Bill Masterson (2002-03); match des étoiles de la LNH (1984, 1988, 1989, 1990, 1991, 1992, 1993, 1997, 1999, 2000)
Repêchage d’amateurs de la LNH – Red Wings de Detroit, 1983 (1re ronde, 4e au total)
Expérience avec Équipe Canada – équipe nationale junior (1983); Coupe Canada (1984); équipe nationale masculine (1985, 1989, 1990); Coupe du monde de hockey (1996); équipe olympique masculine (1998, 2002)

Statistiques en carrière dans la LNH – 1514PJ 692B 1063A 1755P 924PUN

CLASSEMENT SELON LES MEMBRES DU COMITÉ DE SÉLECTION
Craig Button – 2e 
Paul Coffey – 1er
Bob Nicholson – 1er
Gord Sherven – 1er
Partisans – 2e

 

#TELUS40 – No 2: Ron Francis

Aucune équipe de la région centrale n’a participé plus souvent au Championnat national midget du Canada que
Sault Ste. Marie qui a pris part à l’événement la première fois en 1980 lorsque la Légion de Soo, menée par Ron Francis, a terminé sixième à Cornwall, Ontario, après avoir accumulé une fiche de 3-2 en ronde préliminaire et raté les demi-finales en bris d’égalité.  

Francis est demeuré dans sa ville d’origine pour jouer au hockey junior, passant deux saisons en partie avec les Greyhounds de Sault Ste. Marie de l’OHL avant de faire le saut vers la LNH avec Hartford au début de la saison 1981-82 après que les Whalers l’eurent repêché quatrième au total en 1981. Francis a joué presque 10 saisons avec les Whalers, agissant comme capitane pour presque six d’entre elles et établissant presque tous les records à l’offensive de l’histoire de la franchise. Échangé à Pittsburgh à la date limite des transactions en 1991, Francis a remporté sa première coupe Stanley avec les Penguins ce printemps-là et il a répété l’exploit la saison suivante. En 1998, il a signé un contrat avec la Caroline, équipe déménagée de Hartford, et était capitaine de la formation lorsqu’elle a pris part aux éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois en 2002. Francis a joué 12 matchs avec Toronto à la fin de saison 2003-04 avant de prendre sa retraite au deuxième rang de tous les temps de la LNH au chapitre des aides derrière Wayne Gretzky avec 1 249, au quatrième rang pour les points en carrière (1 798) et au troisième rang pour le nombre de matchs joués (1 731). Il a remporté le trophée commémoratif Lady Byng remis au joueur le plus gentilhomme de la LNH à trois reprises et a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 2007.

Expérience à la Coupe TELUS 1980, Légion de Sault Ste. Marie
Équipes de la LNH – Whalers de Hartford (1981-91); Penguins de Pittsburgh (1991-98); Hurricanes de la Caroline (1998-2004); Maple Leafs de Toronto (2004)
Réalisations dans la LNH – champion de la Coupe Stanley (1991, 1992); trophée commémoratif Lady Byng (1994-95, 1997-98, 2001-02); trophée Frank J. Selke (1994-95); trophée commémoratif King Clancy (2001-02); match des étoiles de la LNH; (1983, 1985, 1990, 1996)
Repêchage d’amateurs de la LNH – Whalers de Hartford, 1981 (1re ronde, 4e au total)
Expérience avec Équipe Canada – équipe nationale masculine (1985) 

Statistiques en carrière dans la LNH – 1731PJ 549B 1249A 1798P 979PUN

CLASSEMENT SELON LES MEMBRES DU COMITÉ DE SÉLECTION
Craig Button – 3e  
Paul Coffey – 3e
Bob Nicholson – 3e
Gord Sherven – 8e
Partisans – 6e  


#TELUS40 – No 3: Joe Sakic

Première équipe de la Colombie-Britannique à se qualifier pour le Championnat national midget du Canada en vertu de la structure à six équipes, les Hawks de Burnaby, avec une jeune Joe Sakic âgé de 16 ans, ont accumulé une fiche de 1-4 en ronde préliminaire à Moncton, N.-B., ne réussissant pas à accéder aux demi-finales.

Joueur vedette des Broncos de Swift Current de la WHL pendant deux saisons, Sakic a accumulé des fiches de 133 et 160 points et a été nommé Joueur canadien de l’année du junior majeur en 1987-88. Choisi 15e au total par les Nordiques de Québec lors du repêchage d’amateurs de la LNH en 1987, Sakic s’est joint aux Nordiques en 1988-89, atteignant le plateau des 100 points à ses deuxième et troisième saisons. Il est devenu capitaine à temps plein en 1992 et il a joué ce rôle jusqu’à ce qu’il prenne sa retraite 17 ans plus tard. Sakic a passé ses 20 ans de carrière dans la LNH auprès de la franchise de Québec/Colorado avec laquelle il détient presque tous les records à l’offensive. Il a mené l’Avalanche à la coupe Stanley à deux reprises en tant que capitaine, d’abord en 1996 à sa première saison suivant son départ de Québec, puis en 2001. Il a remporté le trophée Hart à titre de Joueur par excellence de la LNH en 2000-01. Il a pris sa retraite après la saison 2008-09 alors qu’il occupait le huitième rang des pointeurs de tous les temps et il est l’un de seulement 18 joueurs de l’histoire de la LNH à marquer 600 buts. Sakic a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 2012, à sa première année d’admissibilité. Sur la scène internationale, il est l’un de seulement 22 membres du Club Triple or de l’IIHF réservé aux joueurs qui ont remporté la coupe Stanley, une médaille d’or olympique et une médaille d’or au Championnat mondial de l’IIHF.

Expérience à la Coupe TELUS 1986, Hawks de Burnaby
Équipes de la LNH – Nordiques de Québec (1988-94); Avalanche du Colorado (1995-2009)
Réalisations dans la LNH – champion de la Coupe Stanley (1996, 2001); trophée Conn Smythe (1996) ; trophée Hart (2000-01); trophée Lester B. Pearson (2000-01); trophée commémoratif Lady Byng (2000-01); première équipe des étoiles (2000-01, 2001-02, 2003-04); match des étoiles de la LNH (1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1996, 1998, 2000, 2001, 2002, 2004, 2007)
Repêchage d’amateurs de la LNH – Nordiques de Québec, 1987 (1re ronde, 15e au total)
Expérience avec Équipe Canada –équipe nationale masculine (1986-87, 1991, 1994); équipe nationale junior (1988); Coupe du Monde du hockey (1996, 2004); équipe olympique masculine (1998, 2002, 2006)
Réalisations avec Équipe Canada – Joueur par excellence (OLY 2002)

Statistiques en carrière dans la LNH – 1378PJ 625B 1016A 1641P 614PUN

 CLASSEMENT SELON LES MEMBRES DU COMITÉ DE SÉLECTION
Craig Button – 6e 
Paul Coffey – 9e
Bob Nicholson – 2e
Gord Sherven – 4e
Partisans – 3e  


#TELUS40 – No 4: Patrick Roy

Champions nationaux en 1978 et 1979, les Gouverneurs de Ste-Foy ont presque réussi l’exploit de remporter trois médailles d’or en cinq ans, participant au match pour la médaille d’or de la Coupe Air Canada 1982 à Victoria, C.-B. avec le gardien Patrick Roy. Les Gouverneurs se sont inclinés en finale, 3-1, face aux Travellers du Burnaby Winter Club.

Roy a disputé trois saisons dans la LHJMQ avec les Bisons de Granby, qui n’ont jamais présenté une fiche inférieure à ,500. Roy a été un choix de troisième ronde de Montréal au repêchage d’amateurs de la LNH de 1984. Après avoir effectué ses débuts dans la LNH avec les Canadiens vers la fin de la saison 1984-85, Roy a aidé les Canadiens de Sherbrooke de l’AHL à remporter le championnat de la Coupe Calder. Il s’est joint aux Canadiens à temps plein en 1985-86, étant nommé à l’équipe d’étoiles des recrues de la LNH. Ce printemps-là, il a mené Montréal à une conquête inattendue de la coupe Stanley, gagnant le trophée Conn Smythe remis au joueur par excellence des séries éliminatoires. Il a remporté une deuxième coupe Stanley et un autre trophée Conn Smythe en 1993 avant d’être échangé au Colorado en décembre 1995, aidant l’Avalanche à remporter la coupe Stanley à sa première saison depuis son transfert de Québec. Invité 11 fois au Match des étoiles de la LNH, Roy a ajouté une quatrième coupe Stanley et un troisième trophée Conn Smythe à sa récolte en 2001, devenant le seul joueur à être élu joueur par excellence des séries éliminatoires à trois reprises. Il a pris sa retraite à l’issue de la saison 2002-03. À ce moment-là, il était le gardien de but qui comptait le plus de victoires dans l’histoire de la LNH. Son numéro 33 a été retiré chez les Canadiens et l’Avalanche et il a été admis au Temple de la renommée du hockey en 2006.

Expérience à la Coupe TELUS – 1982, Gouverneurs de Ste-Foy
Équipes de la LNH Canadiens de Montréal (1984-95); Avalanche du Colorado (1995-2003)
Réalisations dans la LNH champion de la Coupe Stanley (1986, 1993, 1996, 2001); trophée Conn Smythe (1986, 1993, 2001); trophée Vézina (1988-89, 1989-90, 1991-92); trophée William M. Jennings (1986-87, 1987-88, 1988-89, 1991-92, 2000-01); première équipe des étoiles (1988-89, 1989-90, 1991-92, 2001-02); deuxième équipe des étoiles (1987-88, 1990-91); équipe des recrues (1985-86); Match des étoiles de la LNH (1988, 1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1997, 1998, 2001, 2002, 2003)
Repêchage d’amateurs de la LNH – Canadiens de Montréal, 1984 (3e ronde, 51e au total)
Expérience avec Équipe Canada Équipe nationale olympique (1998)

Statistiques en carrière dans la LNH 1029PJ 551-315-197 2.54MOY 0,912EFF 66JB

CLASSEMENT SELON LES MEMBRES DU COMITÉ DE SÉLECTION
Craig Button – 5e
Paul Coffey – 8e
Bob Nicholson – 4e
Gord Sherven – 3e
Partisans – 4e


#TELUS40 – No 5 : Sidney Crosby

Âgé de 14 ans à la Coupe Air Canada 2002, Sidney Crosby a transformé le championnat national midget en son propre terrain de jeu, accumulant 24 points (11 buts, 13 aides) en sept matchs, remportant le titre du Joueur par excellence et celui du Meilleur avant et menant les Subways de Dartmouth à une première participation dans le match pour la médaille d’or par une équipe de l’Atlantique de l’histoire du tournoi, bien qu’ils se sont inclinés par la marque de 6-2 aux mains de Tisdale.

Le championnat national n’était que le début pour Crosby qui, deux ans plus tard, s’est joint à l’Océanic de Rimouski de la LHJMQ où il a connu des saisons de 135 et de 168 points et aidé l’Océanic à remporter la Coupe Memorial en 2005. Il a également remporté le titre de Joueur de l’année de la LCH à ses deux saisons au hockey junior majeur. Premier choix au total de Pittsburgh lors du repêchage d’amateurs de la LNH en 2005, Crosby a rapidement transformé les Penguins en de sérieux aspirants, atteignant la finale de la Coupe Stanley à sa troisième saison et soulevant le calice de Lord Stanley en 2009, devenant le plus jeune capitaine de l’histoire de la LNH à réussir cet exploit. À ses cinq premières saisons dans la LNH, Crosby a atteint le plateau des 100 points à quatre reprises, remportant le trophée Art Ross en tant que meilleur pointeur de la LNH et le trophée Hart en tant que joueur par excellence de la LNH en 2006-07 et s’emparant de son premier trophée Maurice « Rocket » Richard en 2009-10 lorsqu’il a atteint le plateau des 50 buts pour la première fois. Il va sans dire que Crosby a inscrit son nom dans les annales du hockey canadien le 28 février 2010 lorsqu’il a marqué le but gagnant du Canada en prolongation dans le match pour la médaille d’or des Jeux olympiques d’hiver à Vancouver.  

Expérience à la Coupe TELUS 2002, Subways de Dartmouth
Équipes de la LNH – Penguins de Pittsburgh (2005-aujourd’hui)
Réalisations dans la LNH – champion de la Coupe Stanley (2009); trophée Hart (2006-07); trophée Art Ross (2006-07); trophée Lester B. Pearson (2006-07); trophée Maurice Richard (2009-10); équipe des recrues (2005-06); première équipe des étoiles (2006-07); deuxième équipe des étoiles (2009-10)
Repêchage d’amateurs de la LNH – Penguins de Pittsburgh, 2005 (1re ronde, 1er au total)
Expérience avec Équipe Canada – équipe nationale masculine estivale des moins de 18 ans (2003); équipe nationale masculine (2006); équipe nationale olympique (2010)
Réalisations avec Équipe Canada – Meilleur avant (CM 2006), équipe des étoiles (CM 2006)

Statistiques en carrière dans la LNH – 470PJ 238B 427A 665P 417PUN (au 27 avril 2013)

CLASSEMENT SELON LES MEMBRES DU COMITÉ DE SÉLECTION
Craig Button – 9e 
Paul Coffey – 11e
Bob Nicholson – 5e
Gord Sherven – 2e
Partisans – 1er  

Videos
Close
Credit  
Nouvelles Récentes
Les plus populaires