15 mars 2013

Réflexions d'une recrue :
Un blogue sur le Championnat mondial de hockey sur glace féminin 2013 de l'IIHF

VENDREDI 15 MARS : DES BÉNÉVOLES AU CŒUR DE CE TOURNOI

par Tracy Gagnon

Quand j’ai appris que le Championnat mondial de hockey sur glace féminin 2013 de l’IIHF aurait lieu à Ottawa, je me suis tout de suite demandé « Comment une ville relativement petite comme Ottawa peut-elle présenter un si gros événement? »

Cela s’est déjà produit, évidemment. Le mondial féminin a eu lieu ici en 1990. Mais comment avons-nous réussi à l’époque et comment allons-nous faire cette fois-ci?

Au-delà des infrastructures, de l’appui politique et des milliers de petites choses qui doivent être en place, l’essentiel ce sont les gens. Beaucoup, beaucoup de gens. Des gens bénévoles.

En tant que recrue, je n’ai pas réalisé combien de bénévoles étaient nécessaires. Cette année, au mondial féminin, il y aura plus de 800 bénévoles. Puisqu’Ottawa compte près de 900 000 habitants, cela veut dire que près d’un habitant sur 1 000 travaillera à l’arrière-scène du championnat pour que tout se déroule avec la précision d’un mécanisme d’horlogerie.

C’est incroyable! Une ville entière sera galvanisée de la première mise au jeu jusqu’à ce que les lumières s’éteignent dans l’aréna le 9 avril. Pas de temps d’arrêt. Pas d’arrêt du chronomètre.

Mais, bien avant que l’action se déroule sur la glace, il y a de l’action dans l’ombre. Et au milieu de tout ça? Il y a les bénévoles. Croiriez-vous que certains bénévoles se consacrent à la tenue de ce championnat mondial depuis plus d’un an déjà?

Tout a commencé avec un groupe de personnes très expérimentées et passionnées dont plusieurs avaient occupé des rôles semblables lors d’autres événements de hockey. Ces personnes forment le comité hôte. On y retrouve des dirigeants d’organisations comme les Sénateurs d’Ottawa, l’Association de hockey féminin de l’Ontario et Hockey Canada, et des gens qui travaillent sans relâche à leurs côtés. Des gens comme Valerie Hughes, Viviane Lafontaine, Cyril Leeder, Pat Nicholls, Brodie O’Keefe, Geoff Publow, Fran Rider et Jenn White.

Leur tâche était de recruter la crème de la crème pour occuper des postes de directeurs et de codirecteurs dans des domaines comme l’administration, les finances, l’accueil, la logistique, le marketing, les services aux médias, les activités, les événements spéciaux, les services aux équipes, la billetterie, les commandites, les installations et les bénévoles. Parmi les directeurs, notons :

Administration : Geoff Publow, Pat Nicholls
Finances : Ron Bilduka, Derek Winch
Accueil et protocole : Lise Cardinal, Diane Drouin
Logistique : Peter Hudson, Phil Clarke
Médias : Nicola Maule, Brian Morris
Événements spéciaux : Len Sheedy, Stephanie Steward, Melanie MacFarlane
Commandites : Mark Bonneau, Gina Gianetto
Services aux équipes : Steven Leu, Jean Vaillancourt
Billets et marketing : Jeff Kyle, Lisa Strangeway
Activités sur les sites : Tom Conroy, Mark Magee
Bénévoles : Julie Bell, Karen Parker

Toutes ces personnes ont ensuite formé de superbes équipes réparties en sous-comités. Par exemple, je fais partie de l’équipe des publications qui fait partie du groupe des médias. Notre chef de file incontesté, Howie Shapero (recruté par les responsables de l’équipe des médias Nicola Maule et Brian Morris), décide des articles que nous rédigeons en étroite collaboration avec Kristen Lipscombe de Hockey Canada. Il détermine qui fait quoi, quand et comment. Si nous avons besoin d’une référence ou d’un contact, lui et Kristen nous pointent dans la bonne direction. Si nous accusons du retard, Howie fait claquer le fouet!

Une importante partie du travail de mon équipe, comme pour plusieurs autres équipes, se fait avant le tournoi. Pour nous, il s’agit d’afficher des articles sur le site Web ou de les faire paraitre dans un petit journal local. Pour d’autres équipes, comme celle des activités sur les sites, cela comprend des tâches comme s’assurer que les infrastructures répondent aux normes établies pour un événement international. Le groupe responsable des billets et du marketing prépare les forfaits de billets et effectue un suivi des ventes. Chaque équipe a ses propres tâches.

Puis, ce sera le grand jour! Mon équipe et d’autres du domaine des médias, comme celles chargées des médias sociaux et de la diffusion, seront sur place à l’aréna PBS et au Sportsplex de Nepean avant la première mise au jeu le 2 avril jusqu’après la dernière sirène le 9 avril. Nous serons là à rédiger, à gazouiller et à enregistrer ce qui se passe afin de vous transmettre les dernières nouvelles du Championnat mondial de hockey sur glace féminin 2013 de l’IIHF.

Des équipes affectées à d’autres domaines seront aussi à pied d’œuvre. Par exemple, vous croiserez peut-être Ashley Burrill, membre de l’équipe des événements spéciaux, en train de divertir des partisans. Ou peut-être l’agent de sécurité Jim Montgomery, membre de l’équipe de la logistique, en train de venir en aide à un enfant égaré. Ou bien encore, vous croiserez peut-être Britany Gordon, bénévole affectée aux services aux équipes, en train d’acheter des bâtons de hockey pour une équipe qui n’a pas reçu les siens à temps.

Bien que nous ayons tous des tâches différentes, notre contingent de 800 sera en mode fête le 2 avril, prêt à accueillir et à divertir toutes les compétitrices et tous les amateurs. Comment une petite ville comme Ottawa peut-elle présenter un événement d’une telle envergure? Avec beaucoup de gens. Beaucoup de gens bénévoles et enthousiastes.

Vivez chaque instant! Il n’est pas trop tard. Si vous voulez devenir bénévole, remplissez une demande au https://event.hockeycanada.ca/EMS/Event.aspx?eid=44778f5f-d89d-416f-a2ab-864f7ca3a9bf&lang=fr-CA

Votre recrue au hockey,
Tracy


À propos de Réflexions d’une recrue :
Tracy Gagnon est une bénévole du service des médias pour le Championnat mondial de hockey sur glace féminin 2013 de l’IIHF. Néophyte avouée, Tracy, avec l’aide d’autres bénévoles qui consacrent généreusement de leur énergie et de leur temps à faire de cet événement un succès, va nous amener dans les coulisses de l’aréna PBS à Ottawa, Ont., du Sportsplex de Nepean, et partout entre les deux, pour nous initier à tout ce qu’il faut pour accueillir un championnat mondial d’envergure dans la capitale nationale – tout cela, vu à travers les yeux d’une recrue.

Vidéos
Close
Credit