Canada 2 - États-Unis 1 (Prol.)

HEFFERNAN MARQUE EN PROLONGATION ET LE CANADA GAGNE UN DEUXIÈME TITRE CONSÉCUTIF AU MONDIAL FÉMININ DES M18

HEINOLA, Finlande – Le Canada remporte à nouveau l’or au Championnat mondial de hockey sur glace féminin des M18 de l’IIHF.

Karly Heffernan  (St. Albert, Alb./Edge School, JWHL) a marqué à la 58e seconde de la prolongation samedi pour donner la victoire 2-1 aux Canadiennes sur leurs grandes rivales, les Américaines, à la suite d’un excitant match.

La victoire est survenue après quelques moments tendus dans le vestiaire canadien avant la prolongation.

Catherine Dubois (Québec, Qc/Limoilou, collégial AA) a donné l’occasion au Canada de poursuivre sa quête de l’or lorsqu’elle a marqué alors qu’il restait 13 secondes à jouer dans la rencontre, forçant ainsi la tenue de la prolongation.

« Nous étions assez ébranlées; nous étions très contentes et nous devions nous calmer pour la prolongation », a dit Heffernan.

Les Canadiennes ont cimenté leur victoire quand Hanna Bunton (Belleville, Ont./Whitby, PWHL) a effectué une passe vive de l’arrière du filet à Heffernan qui a décoché un tir sur réception.

« C’est certainement le plus important (de ma carrière). Je ne me souviens même pas de la moitié de ce qui s’est passé, c’est fou », a dit Heffernan en riant.

L’entraîneur-chef du Canada, Jim Fetter, dit qu’il a passé l’entracte précédant la prolongation à rassurer son équipe.

« Nous avons simplement parlé du processus et de notre objectif ici, et j’ai ajouté quelques mots ici et là », a dit Fetter.

« Simplement, qu’elles étaient bonnes et qu’elles devaient y croire, qu’elles étaient en excellente forme… cela leur a donné confiance et leur a laissé savoir qu’en tant que personnel, nous étions calmes nous aussi, que nous croyions en elles et qu’il ne fallait qu’un tir.

« Et de toute évidence, c’est ce qui s’est produit. »

Jennifer Ryan a marqué pour les États-Unis alors qu’il restait moins de deux minutes au premier tiers. Les Américaines ont dominé les championnes en titre 20-1 au chapitre des tirs au but au cours des 20 premières minutes de jeu.  

« Nous n’avons pas connu un très bon départ; elles nous ont dominées en première période et notre gardienne Kimberley Newell a fait de l’excellent travail », a dit Fetter. « Nous avons simplement dit aux filles de respecter le plan et d’utiliser notre conditionnement et je crois que c’est le fait que nous sommes en assez bonne forme qui nous a permis d’utiliser tous nos trios et d’exercer de la pression sur elles. »

Newell (Burnaby, C.-B./Université Princeton, ECAC) a repoussé 39 tirs tandis que la gardienne américaine, Sidney Peters, a effectué 23 arrêts.

Le Canada avait battu les États-Unis 3-0 dans le match pour la médaille d’or l’an dernier à Zlin en République tchèque.

Les deux formations ont dominé cet événement, prenant part à la finale lors des cinq championnats précédents. Les Américaines ont gagné la médaille d’or à trois reprises tandis que le Canada a remporté son premier titre en 2010.

« Nous savions que cela allait être une rivalité intense; nous savions que les deux équipes étaient très fortes, mais comme équipe, nous nous sommes appuyées les unes les autres », a déclaré la capitaine du Canada, Kristyn Capizzano (Oakville, Ont./Mississauga, PWHL). « Nous savions ce dont nous étions capables et je crois que c’est ce qui nous a aidées à atteindre notre objectif ici. »  

Le Canada avait aussi battu les États-Unis dans une série de trois matchs l’été dernier. Les deux équipes ont chacune remporté un match avant que le Canada ne s’empare de la série en remportant le troisième en tirs de barrage.

« Je ne m’attendais pas à ce que ce soit différent ici », a dit Fetter, qui était entraîneur adjoint lorsque l’équipe a gagné l’or l’an dernier. « Je pense que les filles y ont cru aussi; elles ont continué de travailler fort et elles ont évidemment eu le gros bout du bâton ici. »

Le Canada a terminé au sommet du groupe A à l’issue de la ronde préliminaire avec une fiche de 3-0, dominant ses adversaires au compte de 15-1.

Les Américaines ont terminé au sommet du groupe B avec une fiche identique en ronde préliminaire, mais elles avaient compté 25 buts tout en n’en accordant aucun.

Les États-Unis sont devenus la première équipe de l’histoire du tournoi à n’accorder aucun but en ronde préliminaire.  


Renseignements sur le match
No. de match 22
Ronde Or
Aréna Arena Heinola
Lieu Heinola, FIN
Date 01/05/2013
Heure 11h30 ET

 

Compte 1 2 3 Pro.1 Total
CAN
0
0 1 1 2
USA
1
0 0 0 1

 

Buts et pénalités
Première période
Buts :
   18:04 USA 19 Jennifer Ryan (12 Katherine Schipper, 10 Amy Menke) AN

Pénaltés :
   04:23 CAN 6 Geneviève Bannon (Accrocher)
   11:47 CAN 21 Alexa Ranahan (Faire trébucher)
   15:46 USA 5 Fiona McKenna (Faire trébucher)
   17:37 CAN 18 Halli Krzyzaniak (Faire trébucher)


Deuxième période
Buts :
   Aucun

Pénaltés :
   02:07 USA 11 Cara Piazza (Bâton élevé)
   04:40 CAN 28 Alexandra Moore (Faire trébucher)
   07:45 USA 4 Gracen Hirschy (Accrocher)
   15:31 CAN 13 Emily Clark (Faire trébucher)
   18:33 USA 10 Amy Menke (Fermer la main sur la rondelle)


Troisième période
Buts :
   19:47 CAN 19 Catherine Dubois 

Pénaltés :

   05:22 CAN 18 Halli Krzyzaniak (Mise en échec corporelle)

Prolongation
Buts :
   00:58 CAN 23 Karly Heffernan (25 Hanna Bunton)

Pénaltés :

   Aucune

Gardien(ne)s de but
CAN
1 Kimberly Newell
Entrée 1/00:00
Sortie 4/00:59
SWE
29 Sidney Peters
Entrée 1/00:00
Sortie 4/00:59

 

Tirs au but 1 2 3 Pro.1 Total
CAN
1
10 13  1 25
SWE 20 9 10 1 40
Vidéos
Close
Credit