Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Une vie dans le sport : David Andrews parle de son passé au hockey, de l’évolution de l’AHL et de l’association des anciens d’équipe canada
par Debbie Elicksen
|
28 février 2013
|
|

REMARQUE : Cet article paraît dans l’édition printemps 2013 du bulletin de l’Association des anciens d’Équipe Canada

L’espace est insuffisant pour nommer tous les honneurs remportés par David Andrews, mais s’il y a quelqu’un chez qui le hockey coule dans les veines, c’est bien lui.

En plus d’être le président et chef de la direction de la Ligue américaine de hockey (AHL) depuis 19 ans, Andrews est l’une des personnes qui ont permis à l’Association des anciens d’Équipe Canada (AAÉC) de voir le jour.

Il a d’abord participé à l’équipe nationale en tant que directeur du premier programme pour les moins de 17 ans puis comme entraîneur-chef de la première équipe des moins de 18 ans – équipe qui comprenait Mario Lemieux et Steve Yzerman, maintenant membres du Temple de la renommée.

La fusion de l’Association canadienne de hockey amateur et de Hockey Canada, sous un même logo et une même bannière, a créé un point de ralliement pour les Canadiens. Andrews vante le travail de Murray Costello, Dennis McDonald et Bob Nicholson qui ont eu la vision nécessaire pour mener l’organisation et le Programme d’excellence au prochain niveau.

« Dave King est très respecté, mais je ne crois pas que les gens comprennent vraiment l’importance de la réussite de ses équipes. Le succès de ses équipes a bâti l’image du mondial junior et le soutien pour le programme de l’équipe nationale. Il a aidé à réunir tout le monde. Personne ne pouvait prévoir le succès qu’Équipe Canada allait connaître au cours des 30 prochaines années, remportant des championnats juniors, une médaille olympique, ni que le hockey féminin et sur luge seraient rendus là où ils sont. »

Puis sont arrivés la saison 2012-13 et le lockout dans la LNH qui a eu un impact sur le hockey de la base jusqu’à l’équipe nationale. Ce fut le troisième lockout qu’Andrews connaissait depuis qu’il est lié à l’AHL. Tous les lockouts lui ont offert l’occasion d’assurer la croissance de sa ligue.

En 1994-95, la présence de la marque de l’AHL a connu un essor considérable en raison de la couverture à la télévision, couverture dont la ligue n’aurait pas joui autrement.

En 2004-05, le lockout a fait en sorte que des joueurs comme Jason Spezza, Ryan Miller et Mike Cammalleri se sont joints à la ligue.

« Tous ces joueurs sont retournés à la LNH où ils sont devenus des étoiles alors qu’ils ne l’étaient pas auparavant. L’année passée dans l’AHL les a vraiment aidés. Plusieurs joueurs de l’AHL qui n’étaient pas considérés comme des espoirs de la LNH sont devenus de bons espoirs pour la LNH parce qu’ils ont joué contre ces autres joueurs auxquels ils ont pu être comparés. »

Cette année, les recettes de la billetterie de la ligue ont connu une hausse de 15 %. Oklahoma City a joué devant plusieurs salles combles grâce à la présence de joueurs étoiles comme Jordan Eberle et Taylor Hall dans sa formation et le lockout a donné lieu à une hausse de la couverture médiatique et de l’achalandage sur le Web.

Par contre, la ligue a perdu les services de 126 joueurs lorsque le travail a repris dans la LNH ce qui a modifié l’équilibre de la compétition. Oklahoma City a dû faire face à de nouvelles préoccupations depuis le 19 janvier, date à laquelle ses jeunes vedettes sont rentrées à Edmonton. Comme d’autres équipes qui ont vraiment profité du lockout, les Barons ne seront pas aussi forts qu’ils l’étaient depuis qu’ils ont perdu des joueurs.

Pour son match annuel des étoiles, l’AHL s’est retrouvée avec un bassin de joueurs complètement différent de celui qu’elle avait avant la fin du lockout et le mouvement incessant des joueurs causé par les camps d’entraînement de la LNH a fait en sorte que la ligue n’a pu confirmer les équipes qu’à la dernière minute.
En ce qui concerne Hockey Canada – dans l’ensemble, cela n’aide pas la croissance du hockey lorsque la LNH n’est pas en activité.

Lorsque l’Association des anciens d’Équipe Canada a été créée, l’objectif initial était de permettre à d’anciens joueurs et membres du personnel de se retrouver, de rester en contact et de continuer à sentir qu’ils font partie des initiatives de Hockey Canada. La participation des équipes des championnats et des anciens au gala et à d’autres événements est critique au succès de la Fondation Hockey Canada.

Andrews souligne que les anciens ont joué un rôle important et que l’AAÉC est choyée de pouvoir trouver des milliers d’anciens qui peuvent recevoir son bulletin et communiquer avec Hockey Canada. Norm Dueck est le grand responsable de cet aspect grâce à son travail dans l’ombre.

Andrews croit qu’un lien commun unit les anciens d’Équipe Canada qui ont eu l’honneur et subi la pression de représenter leur pays. Les souvenirs sont si spéciaux en raison du temps passé ensemble, peu importe l’événement auquel ils ont participé et l’énorme pression qu’ils ont subie. Quand l’événement prenait fin, c’était fini et tous se dispersaient.

« Je me sens émotivement lié à mon travail auprès de la Fondation Hockey Canada », dit Andrews. « Je ne crois pas avoir déjà vécu une expérience aussi enrichissante que celle de mes premières années chez Hockey Canada. Nous avons entrepris d’énormes défis pour modifier les attitudes relatives au hockey amateur et au hockey mineur ainsi qu’en ce qui avait trait à la formation des entraîneurs et des officiels. Ce fut réellement comme une sorte de croisade à l’époque. Nous avons bâti un réseau complet de bénévoles et nous voulions améliorer le jeu et les jeunes qui s’y adonnaient. Ce fut une période très importante et nous avons aussi abordé certains aspects de la haute performance comme l’entraînement dans la Ligue de hockey de l’Ouest et les programmes des équipes nationales. Ce fut une période très importante de ma carrière. »

L’objectif ultime est que la base de données de l’AAÉC entraîne éventuellement une plus grande participation des anciens entre eux et auprès de l’organisation. Le rôle de l’association est de devenir plus solide et de revêtir plus d’importance aux yeux des anciens. Avec des chefs de file comme David Andrews, cela pourrait très bien se réaliser.


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Jason LaRose
Responsable, services du contenu
Hockey Canada
403-777-4553
jlarose@hockeycanada.ca

Kristen Lipscombe
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427
klipscombe@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
CMM18 2014 : CAN 3 - SWE 1
17 avril 2014
Jake Virtanen a marqué deux buts et Mason McDonald a effectué 24 arrêts.
CMFM18 2014 : CAN 5 – USA 1
30 mars 2014
L'équipe fém. des m18 remporte l'or.
CMFM18 2014 : CAN 1 – RUS 0 (Prol.)
29 mars 2014
Le Canada bat la Russie en prolongation.
CMFM18 2014 : CAN 5 – CZE 0
26 mars 2014
Canada blanchit les tchèques.
CMFM18 2014 : CAN 7 – FIN 0
24 mars 2014
Le Canada blanchit la Finlande 7-0.
CMFM18 2014 : CAN 7 – JPN 1
23 mars 2014
Le Canada amorce le mondial avec un gain
OLY 2010 : CAN 2 - USA 0 or
25 février 2010
L'ÉNM du Canada en action aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver (or).
OLY 2010 : SUI 1 - CAN 10
15 février 2010
L'ÉN féminine du Canada c. la Suisse aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : entraînement
13 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : cérémonies d'ouverture
12 février 2010
Cérémonies d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : photos d'équipe
09 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : entraînement
08 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: