Reseau de Hockey Canada |
Événements
Défi mondial des m17
Coupe des 4 nations
Coupe Deutschland
Nouvelles
De Retour à Humboldt; Le Championnat National Junior a Retourne à Humboldt Pour la Première Fois Depuis 1987
Elodie Adams – Humboldt Journal
|
RBC.019.12
|
9 mai 2012
|
|

Tandis que les 133 équipes de la Ligue canadienne de hockey junior tentent de se tailler une place au sein des cinq qui prendront part à la Coupe RBC, une formation sait qu’elle y sera le 5 mai, lors du coup d’envoi du Championnat national junior A du Canada.

Toutefois, les Broncos de Humboldt ne se contenteront pas d’une simple participation au championnat national, sachant déjà qu’ils feront partie des cinq clubs présents, en tant que club hôte. Les Broncos veulent entrer par la grande porte.

« Nous voulons mériter notre présence au tournoi et non seulement y aller parce que nous sommes l’équipe hôte », lance l’entraîneur-chef et le directeur général des Broncos, Dean Brockman. « Nous avons une autre chance de mettre Humboldt sur la carte du hockey junior cette année. »

Brockman s’amuse à répéter que la Coupe RBC 2012 marquera la troisième participation de Humboldt au championnat national au cours des cinq dernières années. Les Broncos ont décroché le titre national en 2008 et ont terminé en deuxième place en 2009.

De plus, le tournoi de 2012 sera le 25e anniversaire de la première fois où Humboldt a accueilli la nation à la Coupe Centennial en 1987. Cette année, la petite ville de 5678 habitants est devenue seulement la deuxième ville à accueillir deux championnats nationaux, après Summerside, Î.-P.-É. (qui accueillera son troisième en 2013).

Les gens de Humboldt sont aussi enthousiastes qu’ils l’étaient il y a 25 ans, selon Aaron Lukan, l’un des rares bénévoles à avoir fait partie du comité organisateur en 1987 et en 2012.

« L’appui auquel nous avons eu droit a été formidable et il l’est encore aujourd’hui », commente Lukan. « Nous n’avons peut-être pas tout ce que les grandes villes ont, mais la communauté entière est derrière nous. Les gens ici s’investissent. »

En 25 ans, le hockey et la façon dont le Championnat national junior A est mené ont beaucoup changé, en commençant par le nombre de bénévoles qui dépassait à peine le nombre de 1, comparativement à près de 300 aujourd’hui.

« Il y a davantage de postes à pourvoir », note Lukan. « Je pense à des aspects comme la sécurité, il y a beaucoup plus d’attention qui est accordée à cela. C’est une expérience d’apprentissage chaque fois qu’une ville tient ce genre d’événement. Chaque comité en apprend un peu plus. »

Cependant, la préparation du comité hôte de Humboldt n’a pas changé.

« Je pense qu’en 1987, Humboldt a mis la barre pour les futurs comités organisateurs », dit Lukan. « Ils étaient assez étonnés par nos recherches et notre travail de préparation pour le processus de soumission, par la manière dont nous avions traité les équipes lorsqu’elles sont arrivées ici et à quel point notre événement était de grande qualité. »

Avec ce précédent établi, la ville a une réputation à maintenir en 2012. Selon Jeff Bunko, coprésident du comité hôte de la Coupe RBC 2012, Hockey Canada est encore impressionné cette année de la façon dont les choses se déroulent.

« Nous avons déjà vendu 1600 forfaits de billets », a fait remarquer Bunko en mars. « Le résultat est que nous afficherons salle comble avant le début du tournoi. »

Bunko mentionne que le tournoi de cette année a dépassé de beaucoup les standards de Hockey Canada en ce qui a trait à la vente des billets et aux commandites, ce qu’il attribue au bon soutien dont la communauté a fait preuve.

Mais même si la préparation hors glace est importante, tout se passe sur la patinoire. Les Broncos ont la pression de performer à la maison, eux qui tentent de devenir la troisième franchise à remporter trois championnats nationaux.

Bernie Lynch, l’entraîneur des Broncos en 1987, et son adjoint Donn Clark, se souviennent de l’engouement qu’avait créé l’accueil du championnat national cette année-là.

« C’était quelque chose de gros à l’époque », se souvient Clark. « Tout a commencé en juillet ou août avant les camps d’entraînement. Nous avions eu une très bonne équipe l’année précédente, une fiche d’environ 56-4. Deux tiers des joueurs du club de l’année d’avant étaient de retour et le tout a servi de tremplin à l’événement. »

Lynch a fait carrière en Europe comme entraîneur et mentor pour de jeunes joueurs. Aujourd’hui à sa 39e année derrière le banc, l’ancien pilote des Broncos reconnaît que le hockey a changé en 25 ans.

« Les joueurs sont plus gros, plus rapides et plus forts qu’il y a 25 ans. Aujourd’hui, les joueurs se concentrent sur leur force physique, sur l’entraînement, ce qui n’était pas le cas avant. Les joueurs juniors canadiens qui viennent jouer ici sont toujours plus performants que les jeunes Européens. »

Il attribue cette situation à la possibilité qui existe au Canada pour les jeunes joueurs de grimper les échelons vers les grandes ligues. Le Championnat national junior A du Canada est une phase importante de ces échelons.

Voilà d’autres raisons pour les amateurs de porter attention au 5 mai.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: