Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Bâtir Pour Le Succès du Hockey Sur Luge; Comment la Nouvelle Équipe de Développement de Hockey Sur Luge; Aide Hockey Canada à Créer Un Programme Gagnant
Paul Edmonds
|
SLD.006.11
|
28 novembre 2011
|
|

Pas besoin d'être diplômé d'ingénierie pour bâtir un programme de hockey fructueux, mais une connaissance de base en intégrité structurelle et assembler du bas vers le haut peuvent aider pour sa création.

Sans une base solide, un design dernier cri ne tiendra pas longtemps avant de s'écrouler.

Donc, lorsque Hockey Canada a décidé d'instaurer un programme de développement à son équipe nationale de hockey sur luge, ce projet a été approuvé avec enthousiasme et les plans ont été exécutés.

L'équipe nationale de développement de hockey sur luge a été créée l'an dernier pour continuer d'améliorer le programme de l'équipe nationale de hockey sur luge, qui a fait son entrée au sein de Hockey Canada en 2004.

Ce nouveau programme pousse les membres de l'équipe nationale à s'améliorer et laisse place à de jeunes espoirs qui pourront éventuellement prendre la place des vétérans avec Équipe Canada.

Et après une répétition générale en 2010-11, lorsque l'équipe de développement a tenu trois camps d'entraînement et joué six matchs hors concours face aux États-Unis, les premiers résultats ont été constructifs.

Le club de développement a gagné ses six parties face aux Américains, dont cinq par un but. Le dernier duel s'est terminé en prolongation.

Selon l'entraîneur-chef de l'équipe nationale de développement de hockey sur luge, Todd Sargeant, les camps comprenaient des périodes d'entraînement et les parties ont été disputées avec intensité. Les deux ont servi à créer les bases du programme de développement afin qu'il progresse.

« Afin d'avoir une équipe nationale fructueuse, il doit y avoir de la compétition entre ceux qui visent un poste », dit Sargeant, également président de l'Association de hockey sur luge de l'Ontario.

Environ 18 joueurs ont pris part au programme de développement la saison passée, provenant du Québec, de l'Ontario, du Manitoba, de l'Alberta et de la Colombie-Britannique. Sargeant affirme que le hockey sur luge continue de prendre de l'expansion au pays et que ce ne sera pas long avant que toutes les régions du pays soient représentées sur la scène nationale.

Un qui a sans doute bénéficié de son expérience avec l'équipe de développement a été le défenseur James Gemmell. Après avoir joué avec l'équipe nationale de développement de hockey sur luge la saison dernière, il est parvenu à percer l'alignement de la formation nationale cette année, après un camp de sélection qui a eu lieu en septembre 2011.

« C'est définitivement un bon programme », lance Gemmell, 31 ans. « Je sais qu'il y a plusieurs autres personnes dans cette équipe de développement qui tentent de se tailler un poste avec le grand club. Sans celle-ci, je ne me serais sûrement pas qualifié avec l'équipe nationale cette saison. »

Après un passage de trois mois avec l'équipe nationale de hockey sur luge en 2007-08, le produit de Quesnel, C.-B. a été exclu du programme et a dû batailler durant trois saisons pour se refaire une place.

Pour lui, ce n'était pas une question de talent ou d'habileté, mais de confiance en ses propres capacités et d'assurance dans son jeu.

« Je crois que l'équipe de développement a été très bénéfique pour moi », explique-t-il. « Jouer en avantage et en désavantage numérique tout en maniant la rondelle contre les meilleurs joueurs m'a procuré beaucoup de confiance dans mon jeu. »

Sargeant est d'accord : « L'expérience de Gemmell dans notre programme a été monumentale considérant où il est rendu aujourd'hui. »

C'est ce type de progression que Sargeant et les autres, comme Adam Crockatt, le responsable des activités hockey et équipes nationales, chez Hockey Canada, qui se spécialise dans le programme de hockey sur luge de l'organisation, avaient en tête lorsqu'ils ont travaillé fort pour former l'équipe de développement et trouver les fonds nécessaires pour sa mise en œuvre.

« Il y a eu une amélioration importante chez les joueurs de l'an passé à aujourd'hui », raconte Sargeant. « C'était évident dans les résultats des tests au camp de sélection de l'équipe nationale (l'automne passé). Les joueurs de l'équipe de développement sont davantage conscients de ce que ça prend pour atteindre le plus haut niveau et peuvent s'établir des objectifs à viser. »

Essentiellement, le programme de développement de l'équipe nationale de hockey sur luge est identique à celui de l'équipe nationale masculine dans ses activités et ses visées. Les joueurs du programme ont droit à beaucoup plus d'heures de glace qu'ils auraient avec leur équipe de club.

De plus, ils peuvent bénéficier des meilleurs entraîneurs et ont des conseils sur la santé, la nutrition et les techniques d'entraînement, comme tout autre athlète de haute performance aurait avec Hockey Canada.

« Le programme est mis en œuvre de façon à ce que les joueurs ait une idée de ce à quoi le prochain niveau ressemblera », explique Sargeant, également entraîneur-chef de l'équipe ontarienne de hockey sur luge et du Blizzard de London. « Nous avons vraiment pu réaliser que le programme de première année a été très utile pour les joueurs au pays. »

C'est là que se trouve la clé du mandat du programme de développement. Sargeant admet qu'étant donné que les programmes régionaux de hockey sur luge du pays ne se situent pas tous au même stade de développement, il est important d'avoir une entité nationale, donc même lorsque les joueurs du club de développement retournent dans leur province, ils peuvent suivre le même plan pour l'entraînement et les séances sur glace.

« Le hockey sur luge au niveau local n'offre pas l'entraînement nécessaire pour que les joueurs élites continuent de progresser », dit-il. « Le fait de les réunir à l'entraînement au camp favorise une compétition et un entraînement plus poussés afin de les aider. »

« J'ai été très satisfait du programme la saison dernière. »

Maintenant, lancer un tel programme est une étape, mais permettre à l'équipe nationale de développement de hockey sur luge d'atteindre les plus hauts sommets représente le prochain défi.

Pour le futur, il faudra entre autres générer plus de compétition pour nos joueurs et faire progresser le sport à l'échelle nationale et internationale. Mais, en général, le programme de développement a déjà porté fruit pour le hockey sur luge au Canada, même après seulement une saison.

Et ça n'a pas pris un diplôme en ingénierie pour le mettre en branle.


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Jason LaRose
Responsable, services du contenu
Hockey Canada
403-777-4553
jlarose@hockeycanada.ca

Kristen Lipscombe
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427
klipscombe@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Coupe Esso 2014 : SUD 6 - FRA 3
24 avril 2014
Trois Lady Wolves marquent deux buts chacune et donnent le dessus à Sudbury sur Fraser Valley.
CMM18 2014 : CAN 3 - SUI 2
24 avril 2014
Konecny marque en fin de match et le Canada accède aux demi-finales à Lappeenranta.
Coupe TELUS 2014 : HFX 5 - OKA 4
24 avril 2014
Halifax marque quatre fois en troisième période et surprend Okanagan.
Coupe TELUS 2014 : TOR 3 - CHA 1
24 avril 2014
Harland a compté le but gagnant contribuant à la victoire des Young Nationals
Coupe Esso 2014 : EDM 4 – STC 3 (OT)
24 avril 2014
Alexandra Poznikoff a compté à 4 min 21 s de la prolongation, donnant la victoire au Thunder.
Coupe Esso 2014 : SUD 3 - EDM 2
23 avril 2014
Deux buts en avantage numérique en deuxième propulsent Sudbury à sa troisième victoire.
Coupe TELUS 2014 : HAL 3 - CHA 7
23 avril 2014
Huit joueurs ont accumulé plus d’un point pour aider Châteauguay à gagner un premier match.
Coupe Esso 2014 : FRA 7 – MON 2
23 avril 2014
Le Phantom décoche 50 tirs au but pour récolter son premier gain de la Coupe Esso.
Coupe TELUS 2014 : TOR 4 - MJ 2
23 avril 2014
Le tour du chapeau de Marco Bozzo permet aux Young Nationals de signer une autre victoire.
Coupe Esso 2014 : STC 3 - WEY 2
23 avril 2014
Les Sabres ont marqué trois fois en première période, battant les Gold Wings.
Coupe TELUS 2014 : OKA 1 - PA 1
23 avril 2014
Kjargaard et Bryshun marquent à tour de rôle dans un autre match nul.
Coupe Esso 2014 STC 2 – SUD 1
22 avril 2014
Le but d’Alexa Vasko en infériorité numérique dans les derniers instants du deuxième tiers a fait la différence.
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: