Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Frapper Ou Ne Pas Frapper? de Jeunes Joueuses de Hockey à la Coupe des 4 Nations Parlent De; L'Impact D'Un Jeu Plus Robuste Sur Le Hockey Féminin
Ariana Kelland
|
NWT.013.10
|
13 novembre 2010
|
|

St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador) – Le vendredi 12 novembre, les encouragements et les cris d’amateurs du hockey féminin fusaient de toutes parts dans le Mile One Stadium alors que les championnes en titre de la Coupe des 4 nations, Équipe Canada, affrontaient la Finlande.

Plusieurs des amateurs assistant au match étaient des joueuses de hockey. Vêtues de leurs chandails de hockey et agitant des drapeaux canadiens, les jeunes filles se rendaient au match pour voir leurs idoles à l’œuvre et encourager leur équipe.

Un sujet qui fait toujours l’objet de discussions est le contact physique dans le volet féminin du sport et le recours à la mise en échec corporelle. Les partisans assis dans les gradins discutaient du sujet en regardant les Canadiennes et les Finlandaises lutter pour la rondelle sur la glace pendant la Coupe des 4 nations.

La mère de deux jeunes hockeyeuses a déclaré : « Un match de hockey doit être cela – un match de hockey. Il n’y a aucune raison de le gâcher par des mises en échec corporelle simplement pour améliorer le divertissement. »

Il semble que de plus en plus d’amateurs du sport se tournent vers le hockey féminin. Lentement mais sûrement, le hockey féminin gagne plus de respect et devient plus populaire de par le monde, un fait dont témoigne l’intronisation de la Canadienne Angela James et de l’Américaine Cammi Granato au Temple de la renommée du hockey plus tôt ce mois-ci. Il y a vingt ans, ces deux pionnières du hockey féminin prenaient part au premier Championnat mondial féminin de l’IIHF à Ottawa, Ontario, et le 8 novembre elles sont devenues les deux premières femmes à être élues membres du Temple de la renommée du hockey à Toronto, Ontario.

Mais dans un aréna loin d’être rempli pendant le match Canada-Finlande, les amateurs présents se demandaient si le fait de permettre la mise en échec corporelle et plus de contacts physiques au hockey féminin attirerait plus d’amateurs.

Pendant un entracte, de jeunes joueuses ont confié à HockeyCanada.ca qu’elles avaient toutes commencé à jouer avec les garçons et qu’elles s’étaient habituées au jeu robuste de ces ligues. Bien qu’elles aient par la suite opté pour le hockey féminin, elles disent que l’adaptation au style de jeu différent a pris un certain temps.

« C’est valorisant de voir d’autres joueuses jouer », dit April Rossiter, 18 ans, en faisant référence au fait de voir les meilleures équipes de hockey féminin du monde s’affronter à la Coupe des 4 nations. « Je pense qu’une des principales raisons pour laquelle plus de gens assistent au hockey masculin… est que les joueurs ont le droit d’utiliser la mise en échec corporelle. »

Étudiante à l’Université Memorial, la jeune femme de St. John’s dit qu’elle joue au hockey depuis l’âge de quatre ans et qu’elle continue de jouer. Lorsqu’on lui demande pourquoi ses parents l’ont inscrite au hockey, elle répond « C’était simplement un sport qui allait me permettre de rester active. En plus, mon père est un vrai mordu du hockey. »

L’introduction ou non de la mise en échec entraîne des opinions différentes et il est incertain si un jeu plus robuste attirerait plus de spectateurs aux matchs internationaux de hockey féminin. Mais si le nombre de billets vendus pour la Coupe des se veut un indice de la popularité grandissante du hockey féminin, les partisans semblent l’apprécier tel qu’il est.

Au total, 5 459 partisans ont acheté des billets pour le match pour la médaille d’or et 29 218 amateurs ont assisté aux huit matchs présentés pendant la semaine, établissant ainsi un nouveau record d’assistance pour la Coupe des 4 nations qui a vu le jour en 1996.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca

   
 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: