Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
C'Est Leur Sport Maintenant
Le Hockey Féminin Midget Progresse À Pas De Géant
Kristen Odland
|
EC.006.09
|
20 avril 2009
|
|

Danielle Goyette se souvient d’une époque où les femmes ne faisaient pas partie de la famille du hockey. C’est probablement parce que plus de 12 500 femmes d’âge midget qui pratiquent présentement ce sport au Canada ne jouaient pas.

Avec le taux de participation des femmes dans le hockey qui a grandi de façon exponentielle dans ce pays, particulièrement lors de la dernière décennie, le fait de jouer au hockey à un jeune âge pour elles est maintenant une réalité plutôt qu'un rêve utopique, comme ce fut le cas pour Goyette.

« C’est incroyable », lance Goyette, qui compte 16 ans d’expérience au sein de l’équipe nationale féminine du Canada et qui a accroché ses patins en janvier 2008 après avoir gagné deux médailles d’or olympiques et huit championnats mondiaux. « C'est normal pour elles de jouer au hockey, d'avoir des patinoires disponibles à des heures raisonnables pour jouer et s'entraîner. Nous, lorsque nous voulions nous exercer, en fait nous n'avions jamais d'entraînement, nous ne faisions que jouer, mais c'était les samedis soirs de 23 heures à 1 heure. »

« Les filles n’avaient pas de belles heures de glace parce qu’elles n’étaient pas censées jouer au hockey. Maintenant, vous grandissez et vous avez tout à votre disposition… cela me fait penser au téléphone cellulaire. Il y a quinze ou vingt ans, nous n'en avions pas. Aujourd'hui les jeunes vous diront : Quoi? “Tu n’en avais pas? ” Je sens que le hockey féminin change aussi rapidement que le monde. Il s’améliore d’année en année. »

En réalité, les filles grandissent avec plus de possibilités qu’elles n’en ont jamais eues avant et les choses s’améliorent au fil des ans.

Aujourd’hui, elles peuvent donner leurs premiers coups de patin avec une équipe de hockey mineur féminin et elles ont de fortes chances d’être dirigées par une entraîneuse de qualité. Au niveau midget AAA, il y a possibilité pour des joueuses d’évoluer et de peaufiner leur jeu dans des ligues de qualité supérieure partout au Canada, soit en Alberta, Saskatchewan, Ontario, Colombie-Britannique et dans le Canada Atlantique.

Ces ligues sont devenues une place de choix pour les membres potentielles de l’équipe nationale féminine des moins de 18 ans puisque les joueuses d'âge midget peuvent jouer sous les yeux de recruteurs du hockey féminin.

L’an dernier, le premier Championnat mondial féminin des moins de 18 ans de l’IIHF a marqué une étape monumentale dans le développement du hockey féminin. La Coupe Esso inaugurale, qui couronnera la première équipe championne nationale au niveau midget, n'est qu'un autre brillant exemple démontrant à quel point le hockey féminin a atteint un niveau supérieur.

Le fait qu’en 2002-2003, le nombre de joueuses au niveau midget dans le Canada a dépassé celui du niveau senior a été un autre indicateur illustrant la croissance du hockey féminin.

« Il s’agit d’une bonne preuve démontrant comment ce sport a changé », lance Julie Healy, directrice du hockey féminin chez Hockey Canada. « À l'origine, c'était du hockey féminin où la plupart des joueuses évoluaient au niveau senior et la relève grandissait. »

En 2002-2003, il y avait 8 492 joueuses de niveau midget et 4 470 inscriptions dans le senior. L’an passé, le nombre de joueuses midget a explosé à 12 512.

« Les petites filles réalisent que comme leurs frères, elles peuvent jouer », explique Healy. « C’est maintenant devenu commun pour les filles de jouer au hockey à un jeune âge tandis qu’en 1990, lorsque le premier championnat mondial a eu lieu, c’était surtout les joueuses de hockey senior qui faisaient partie du paysage du hockey féminin. »

Hockey Canada attribue aussi une grande partie de la croissance à l’échelle locale aux Jeux olympiques de Nagano de 1998, où le hockey féminin a atteint le plus haut niveau du sport pour la première fois de son histoire. Soudainement, le monde entier observait et les parents et enfants ont pu voir que le hockey féminin était une option plausible.

« Le problème du hockey féminin avant les Olympiques de 1998 était que les parents décidaient d’inscrire leurs filles à la ringuette parce qu’il s’agissait plus d’un “sport de filles” », explique Goyette, maintenant entraîneuse-chef de l’équipe de hockey féminin de l’Université de Calgary. « Mais, après les Olympiques, je crois que plusieurs se sont ouvert les yeux en disant “oui, ma fille pourrait un jour se rendre aux Olympiques et jouer au hockey.” »

« Après ce moment, je pense que la popularité de ce sport a augmenté de 400 pour cent. »

Alors que quelques petites villes et régions ont de la difficulté à avoir assez de joueuses, il est maintenant plus commun et acceptable dans la culture de voir de jeunes filles s'inscrire au hockey mineur avec les garçons.

« Les jeunes filles commencent à jouer au hockey en même temps que les jeunes garçons », ajoute Healy. « Lorsque je vois le groupe d'athlètes qui s'est qualifié dans l'équipe nationale des moins de 18 ans cette année, je leur dis que les jeunes filles ne jouaient pas auparavant. La moitié d’entre elles n’était même pas née ou venait juste de l’être lorsque le premier championnat mondial a eu lieu. »

« Leur réponse est simple : les filles ont toujours été capables de jouer, de quoi parlez-vous? »


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Jason LaRose
Responsable, services du contenu
Hockey Canada
403-777-4553
jlarose@hockeycanada.ca

Kristen Lipscombe
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427
klipscombe@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
CMM18 2014 : CAN 3 - SWE 1
17 avril 2014
Jake Virtanen a marqué deux buts et Mason McDonald a effectué 24 arrêts.
CMFM18 2014 : CAN 5 – USA 1
30 mars 2014
L'équipe fém. des m18 remporte l'or.
CMFM18 2014 : CAN 1 – RUS 0 (Prol.)
29 mars 2014
Le Canada bat la Russie en prolongation.
CMFM18 2014 : CAN 5 – CZE 0
26 mars 2014
Canada blanchit les tchèques.
CMFM18 2014 : CAN 7 – FIN 0
24 mars 2014
Le Canada blanchit la Finlande 7-0.
CMFM18 2014 : CAN 7 – JPN 1
23 mars 2014
Le Canada amorce le mondial avec un gain
OLY 2010 : CAN 2 - USA 0 or
25 février 2010
L'ÉNM du Canada en action aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver (or).
OLY 2010 : SUI 1 - CAN 10
15 février 2010
L'ÉN féminine du Canada c. la Suisse aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : entraînement
13 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : cérémonies d'ouverture
12 février 2010
Cérémonies d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : photos d'équipe
09 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : entraînement
08 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: