Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Cornwall, Ville de Fierté et de Plaisir; Les Colts Veulent Ajouter; à la Riche Histoire de Hockey de la Ville
Kevin Lajoie – Cornwall Standard-Freeholder
|
RBC.023.08
|
5 mai 2008
|
|

Pendant que le lock-out de la LNH se prolongeait et que la saison était de plus en plus compromise, Chad Kilger gardait la forme dans sa ville natale. Le vétéran de neuf saisons de la LNH prenait part à des exercices de patinage et à des jeux dirigés avec les joueurs des Colts beaucoup plus jeunes que lui.

L'attaquant des Maple Leafs de Toronto était en terrain connu. Une douzaine d'années auparavant, Kilger portait le chandail des Colts en tant que jeune recrue de 16 ans de la Ligue centrale de hockey junior A, rêvant de faire carrière dans ce sport.

Ce rêve devenait réalité au repêchage de la LNH de 1995 lorsque les Mighty Ducks d'Anaheim en ont fait le quatrième choix au total. Les arénas de la grande ligue et les contrats ont suivi, mais Kilger n'a jamais oublié sa ville d'origine ainsi que son équipe.

« C'est très excitant de jouer ici au sein de l'équipe locale », explique-t-il.

Le vétéran de 31 ans est un des membres les plus connus du club des anciens Colts, qui prend de l'ampleur d'année en année. Certains sont toujours à la poursuite de leur rêve dans des arénas autour du monde. D'autres ont changé de carrière pour devenir des chefs de file dans leur communauté. Ensemble, ils ont établi une tradition gagnante au sein de la formation.

L'histoire des Colts de Cornwall débute là où celle d'une autre équipe a pris fin. En 1992, alors qu'il éprouvait des problèmes à la billetterie, le propriétaire William Wise décida d'améliorer le sort de ses Royals de Cornwall de l'OHL. Des membres de la communauté ébranlée par les événements y sont allés d'une tentative de dernière minute pour sauver l'équipe, mais en vain. L'impensable arriva : les triples champions de la Coupe Memorial déménagèrent à Newmarket. Les Royals, véritable institution de Cornwall pendant des décennies, disparurent en un clin d'œil. Ça ne pouvait pas être vrai.

Heureusement, Cornwall n'allait pas être sans équipe pour longtemps. Quelques mois plus tard, l'homme d'affaires Don Cherry acheta la franchise de Massena, New York, de la Central Junior Hockey League. Comme les Royals, les Colts arboraient le bleu blanc rouge et jouaient leurs matchs locaux les jeudis soirs. Leur nom rendait hommage à une autre équipe de Cornwall qui a connu du succès dans les rangs juniors et seniors dans les années 20 et 30.

L'objectif de l'équipe était simple : donner un bon spectacle aux amateurs de hockey de la région et aider les joueurs à atteindre un niveau supérieur. Les Colts ont eu du succès dans les deux sphères.

Le parcours de l'équipe parle de lui-même. En quinze saisons, les Colts ont raté les séries une seule fois. Ils ont été couronnés champions de la CJHL à quatre reprises (1995, 1996, 2000, 2001), participant à cinq Coupes Fred Page (incluant le tournoi de 2003 en tant qu'équipe hôtesse) et à la Coupe Banque Royale 2000 à Fort McMurray, Alberta.

Au fil du temps, ils ont aidé près de 100 joueurs à poursuivre leur carrière à un niveau supérieur. Certains comme Kilger, Kent McDonell, Éric Meloche, Yann Danis et Cam Barker ont même atteint le niveau suprême, celui de la LNH. D'autres évoluent dans les rangs professionnels mineurs aux États-Unis et en Europe, soit une petite coche en dessous de la LNH. Plusieurs ont vu leur passage avec les Colts servir de tremplin vers les rangs juniors majeurs ou à l'obtention d'une bourse d'études dans une université.

Darcy Findlay sera le prochain à prendre ce chemin. La saison prochaine, il se joindra à la formation de Bemidji State, une école de la division 1 de la NCAA au Minnesota, fort d'une bourse d'études de quatre ans.

« Il y a une riche histoire au sein des Colts, et c'est agréable de pouvoir y participer », lance Findlay, capitaine de l'édition 2007-08 des Colts.

Al Wagar n'est pas étranger à cette histoire. En tant qu'ancien propriétaire et entraîneur des Colts, Wagar a vu plusieurs joueurs de l'équipe accéder à un autre niveau.

« Il s'agit de la plus grosse récompense que j'ai eue avec les Colts », explique-t-il. « C'est un sentiment agréable que de voir ces enfants devenir de jeunes hommes. »

Pour Wagar, le parcours vers le Championnat national junior A en 2000 constitue un de ses meilleurs souvenirs. Même s'ils n'ont pas gagné, la jeune escouade des Colts s'est battue avec acharnement, perdant tous ses matchs par un seul but.

« La ville était derrière nous », rappelle Wagar.

Maintenant, huit ans plus tard, les Colts auront une autre chance de conquérir le titre national devant une salle pleine à craquer. C'est un scénario auquel Matt Jacobs et Ian MacInnis ont longtemps rêvé depuis qu'ils ont acheté l'équipe il y a trois ans. L'entraîneur-chef MacInnis est confiant dans les chances de sa formation.

« Tout le monde a une chance de gagner à chaque match », affirme-t-il.

En prime, les Colts auront un septième joueur dans les estrades, ce à quoi ils se sont habitués au cours des années. L'assistance aux matchs des Colts a été de 700 à 1 500 personnes durant la saison régulière et encore plus durant les séries éliminatoires. En 1996, 4 014 personnes, la plus grosse foule pour un match de hockey junior à Cornwall, se sont entassées dans le Centre civique de Cornwall, pour voir les Colts battre Gloucester 3-2 lors du 7e match de la finale de la CJHL. « Je crois que la communauté s'est ralliée autour des Colts », mentionne Guy Lauzon, député local et oncle des anciens des Colts Brock McBride et B. J. Pelkey, qui ont tous deux joué dans la NCAA. « Imaginez si nous n'avions pas les Colts. »

Pour la plupart des partisans des Colts, c'est une idée qu'ils ne veulent pas vraiment considérer. Les Colts ont été une histoire de succès et elle n'est pas terminée.

« Nous avons encore la chance d'écrire la page la plus importante », conclut Findlay.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: