Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Parties Camper
Jason La Rose
|
NWU18.005.08
|
6 novembre 2008
|
|

LES CAMPS DE HOCKEY CANADA POUR LE DÉVELOPPEMENT DES HABILETÉS ALLIENT PLAISIR ET APPRENTISSAGE

Breann Fryka a déjà réalisé un de ses rêves.

En août 2007, la jeune femme originaire d’East St-Paul au Manitoba a été choisie comme l’une des 21 joueuses de l’équipe nationale féminine des mois de 18 ans du Canada et elle a clairement ressenti ce que représentait le fait d’endosser le chandail d’Équipe Canada.

Après avoir vécu l’expérience de porter la feuille d’érable, Frykas a décidé d’aider d’autres jeunes filles à réaliser leur rêve.

En décembre dernier, la jeune femme de 17 ans a pris part, comme instructrice, à un camp de Hockey Canada pour le développement des habiletés à Winnipeg aux côtés des membres de l’équipe nationale féminine Jennifer Botterill et Delaney Collins, également du Manitoba.

« Ce fut une belle occasion pour moi de redonner au jeu », explique Frykas qui a elle-même participé aux camps lorsqu’elle était plus jeune. « Je sais ce que c’est que d’être à leur (les jeunes joueuses) place. Le simple fait d’être sur la glace avec quelqu’un comme Botterill ou Collins vous motive à travailler fort et à aspirer être comme elles un jour. »

Le camp de Winnipeg a été l’un des plus de douze camps féminins présentés partout au pays pendant la saison 2007-08. Ces camps s’adressent aux joueuses des catégories atome et pee-wee (9 à 12 ans) et permettent à des centaines de filles de perfectionner leurs habiletés.

Les camps ne comportent pas seulement des séances sur glace pour développer les habiletés de base des joueuses – le patinage, les passes, le maniement du bâton, les tirs –, mais également des activités hors glace axées sur la forme physique, le respect et le travail en équipe.

« De plus en plus de filles s’inscrivent au hockey chaque année, et des camps comme ceux-ci leur donnent l’occasion de développer les habiletés nécessaires », explique Trina Radcliffe, responsable du développement féminin chez Hockey Canada. « Quelques-unes des filles prenant part à ces camps pourraient devenir des athlètes olympiques. »

Même s’il est un peu tôt pour savoir si une ou plusieurs des joueuses sur la glace à Winnipeg représenteront le Canada en 2018, il y avait certainement des joueuses de niveau olympique sur la glace et Frykas l’a remarqué.

« Voir une joueuse comme Jennifer Botterill expliquer un exercice en particulier simplifie un peu les choses, » dit-elle. « Et les filles sur la glace ont tellement de beaux sourires en l’écoutant que tu ne peux faire autrement que de vouloir devenir comme elle. »

Ce ne sont pas tous les camps qui peuvent compter sur la présence de médaillées d’or olympiques comme instructrices, bien que tous fassent appel à des instructeurs compétents de Hockey Canada et de la division locale. De plus, des conseils sont prodigués aux entraîneurs des associations de hockey mineur locales.

« C’est clé », explique Radcliffe. « Nous voulons que les leçons soient plus que l’affaire d’une fois, alors en invitant des entraîneurs locaux à participer, nous pouvons nous assurer que les joueuses vont continuer d’apprendre. »

Chaque année, des milliers de joueurs et de joueuses participent aux camps de Hockey Canada pour le développement des habiletés.

Alors, qu’est-ce que Frykas a le plus aimé de cette expérience?

« Être entraîneure de mon équipe lors du match hors concours. Ce fut bien d’avoir le temps de parler aux filles entre les présences sur la glace, de voir leur enthousiasme pour le jeu », dit-elle. « Hockey Canada m’a aidé à développer mes habiletés et m’a permis de vivre tellement de belles expériences que j’étais ravie de pouvoir faire quelque chose en retour. »

Pour un calendrier complet des camps de Hockey Canada pour le développement des habiletés et pour télécharger des exercices et des plans de séances sur glace, consultez la rubrique du hockey mineur au www.hockeycanada.ca.


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Jason LaRose
Responsable, services du contenu
Hockey Canada
403-777-4553
jlarose@hockeycanada.ca

Kristen Lipscombe
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427
klipscombe@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
CMM18 2014 : CAN 3 - SUI 2
24 avril 2014
Konecny marque en fin de match et le Canada accède aux demi-finales à Lappeenranta.
Coupe Esso 2014 : SUD 6 - FRA 3
24 avril 2014
Trois Lady Wolves marquent deux buts chacune et donnent le dessus à Sudbury sur Fraser Valley.
Coupe TELUS 2014 : HFX 5 - OKA 4
24 avril 2014
Halifax marque quatre fois en troisième période et surprend Okanagan.
Coupe Esso 2014 : SUD 3 - EDM 2
23 avril 2014
Deux buts en avantage numérique en deuxième propulsent Sudbury à sa troisième victoire.
Coupe TELUS 2014 : HAL 3 - CHA 7
23 avril 2014
Huit joueurs ont accumulé plus d’un point pour aider Châteauguay à gagner un premier match.
Coupe Esso 2014 : FRA 7 – MON 2
23 avril 2014
Le Phantom décoche 50 tirs au but pour récolter son premier gain de la Coupe Esso.
Coupe TELUS 2014 : TOR 4 - MJ 2
23 avril 2014
Le tour du chapeau de Marco Bozzo permet aux Young Nationals de signer une autre victoire.
Coupe Esso 2014 : STC 3 - WEY 2
23 avril 2014
Les Sabres ont marqué trois fois en première période, battant les Gold Wings.
Coupe TELUS 2014 : OKA 1 - PA 1
23 avril 2014
Kjargaard et Bryshun marquent à tour de rôle dans un autre match nul.
Coupe TELUS 2014 : MJ 3 - OKA 3
22 avril 2014
Un autre match nul pour les Generals et les Rockets, cette fois de 3-3.
Coupe TELUS 2014 : TOR 3 - HFX 0
22 avril 2014
Longo a marqué deux fois pour procurer un premier gain aux Young Nationals.
Coupe Esso 2014 STC 2 – SUD 1
22 avril 2014
Le but d’Alexa Vasko en infériorité numérique dans les derniers instants du deuxième tiers a fait la différence.
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: