Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Joie et Tristesse Après la Finale Pour la Médaille D'Or
WJC.071.06
|
5 janvier 2006
|
|

Le aura été un jour de joie pour Équipe Canada qui a mis fin à une superbe prestation au mondial junior par un jeu blanc sur la Russie dans le match pour la médaille d’or. Les Russes, qui terminent au deuxième rang, étaient évidemment défaits après avoir vu leur propre série de victoires consécutives en Colombie-Britannique prendre fin. HockeyCanada.ca était là et vous présente quelques-unes des réactions des deux équipes

Steve Downie, Canada : Je n’ai jamais envisagé pareille chose. Je suis tellement reconnaissant d’être ici et c’est mieux que tout ce que j’aurais pu imaginer.

Kyle Chipchura, Canada : [Pogge] a été excellent pour nous pendant tout le tournoi. Je pense que nous avons connu un départ lent et il nous a sauvés. Plusieurs avaient des doutes à notre égard, mais nous n’y avons pas vraiment porté attention. Nous avions confiance les uns dans les autres et en notre équipe et nous avons abordé chaque match en pensant que nous pouvions gagner.

Luc Bourdon, Canada : Encore une fois, je veux remercier les partisans. Ç’a été comme ça pendant tout le tournoi. Ce soir, ce fut spécial pour nous et les partisans. Ce fut tellement fantastique.

Michael Blunden, Canada : Nous nous sommes mis en marche ce soir. Nous avons bien déplacé la rondelle et nos défenseurs tiraient bien.

Ryan O’Marra, Canada : Tout le monde porte des traces du combat. Nous voulions exécuter notre plan de match et nous savions qu’ils n’avaient pas autant de volonté que nous. Ils n’avaient pas le cœur et la passion que nous avions, surtout avec l’appui des partisans. Notre plan de match était de jouer du hockey sans erreurs et ce fut beau à voir.

Dustin Boyd, Canada : Ce fut tout ce à quoi je m’attendais et même un peu plus. C’était incroyable. Les spectateurs étaient fous. Chanter « Ô Canada » alignés sur la bleue était quelque chose de spécial.

Kris Russell, Canada : C’était excitant. Je ne savais pas à quel point ce serait bon avant que la sonnerie se fasse entendre. Ce fut pas mal spécial. Nous voulions vraiment gagner pour les partisans et pour nous aussi. Nous avons ressenti un peu de pression, mais Sutter nous a fait réaliser qu’il fallait prendre chaque match un à la fois et c’est ce que nous avons fait.

Cam Barker, Canada : C’est énorme. Je me sens tellement bien en ce moment. C’est tellement un groupe de gars spécial. C’est un sentiment incroyable. De l’endroit où nous avons habité, aux partisans, et à l’accueil que nous avons reçu ici et à Chase, tout a été fantastique.

Andrew Cogliano, Canada : Tu veux le faire pour tout le pays et pour les gens qui regardent d’un océan à l’autre. C’est quelque chose d’important pour nous, mais c’est aussi important pour les gens du Canada.

Jonathan Toews, Canada : Nous avons joué comme notre entraîneur nous l’a demandé. Nous avons fait confiance à notre entraîneur et il a fait son travail. C’est un grand entraîneur et ce fut un honneur de jouer pour lui. C’est incroyable de gagner comme ça, surtout devant une foule comme celle-là. Ce fut fantastique.

Justin Pogge, Canada : Je me laisse emporter par ce moment et je vais probablement pouvoir y réfléchir dans quelques jours. Vous ne pouvez pas vraiment décrire ce que c’est que d’entendre autant de gens crier votre nom. Avant la première période, je savais que j’allais être occupé et j’étais prêt. J’ai beaucoup appris et je m’entraînais avec [l’instructeur des gardiens] Ian Clark et il m’a aidé et m’a donné de petits objectifs à atteindre à chaque match. Mais je dois donner le crédit pour mes jeux blancs à l’équipe devant moi. Nous avons joué une vraie défensive collective et nous avons réussi à neutraliser les Russes.

Brent Sutter, entraîneur-chef, Canada : Je pense que si quelqu’un avait dit que le résultat allait être 5 –0 avant que le match commence, je ne sais pas si on l’aurait cru ou pas. Mais les jeunes sont un excellent groupe de jeunes hommes. Ils n’ont pas lâché et ils ont tout donné et ce soir a été l’aboutissement de tout ce qu’ils ont été depuis le 11 décembre. Avant le match [de ce soir], tout le monde parlait de l’habileté des Russes et de la qualité de leur équipe et c’est tout à fait vrai. Mais je pense que ce que tout le monde a sous-estimé a été notre niveau d’habileté. Nous avions un très haut niveau d’habileté au sein de notre équipe. Je ne me suis jamais posé de questions à savoir si nous étions capables de marquer assez de buts ou non. L’élément le plus important pour moi dès le début était « Pouvons-nous être suffisamment solides en défensive pour neutraliser nos adversaires? » Au bout du compte, le travail devant le filet a été excellent. Je savais que notre défensive allait s’améliorer chaque match. Je savais que nos avants allaient s’ajuster à ce que nous voulions dans notre système. [En ce qui a trait à Steve Downie], je ne me suis jamais posé de questions à son égard non plus. Depuis le jour un, lorsqu’il s’est avancé sur la glace en août, je savais qu’il devait faire partie de cette équipe. Pour le personnel des entraîneurs, nous n’avons jamais eu de doutes quant à Steve Downie. C’est un excellent jeune homme et il a joué de façon exceptionnelle tout au long du tournoi pour nous. C’est drôle. Tout le monde parlait de Malkin, mais je n’ai jamais mentionné son nom dans une rencontre avec nos joueurs, parce que pour moi, si vous commencez à vous concentrer sur un joueur, c’est une distraction pour toute votre équipe de hockey. Il n’y avait rien à dire. Nous savons que c’est un très bon joueur, mais nous devions jouer notre style, à notre façon. Nous avons parlé plus de notre concept collectif et de la façon dont nous devions jouer.

Alexei Emelin, Russie : [Nous ressentons] les pires émotions. Je pense que, psychologiquement, nous n’étions pas prêts pour ce match. En plus, les partisans encourageaient le Canada et cela nous a affectés. Quand nous avons vu un tel appui de la part de leurs partisans, cela nous a vraiment affectés.

Andrei Zubarev, Russie : Nous sommes déçus d’avoir perdu, mais c’est le championnat mondial. À vrai dire, je vais avoir une autre chance [de remporter l’or] l’an prochain. Mais après le match, j’avais les larmes aux yeux. Premièrement, nous n’avons pas eu d’entraînement aujourd’hui et d’autre part, le Canada a choisi de jouer ce match à cette heure particulière alors que nous étions habitués de jouer à 20h. Je pense que nous n’étions pas assez bien préparés pour jouer à cette heure. Je pense que nous avons bien joué en avantage numérique, mais, à vrai dire, les Canadiens ont été encore meilleurs.
[En ce qui a trait au but des Russes qui a été révisé au début de la deuxième période], cela aurait eu un important effet psychologique sur nous. Cela nous aurait beaucoup appuyés et encouragés, mais quand le Canada a commencé à gagner à 2 –0, chez lui, tout a été ralenti.

Evgeni Malkin, Russie : Ce n’est pas la première fois qu’on joue contre les Canadiens. Nous les avons affrontés l’an dernier. Ils sont une très bonne équipe qui joue un jeu robuste et ils sont forts. Ils vont foncer au but et profiter des rebonds. C’est une excellente équipe. [Le but refusé] n’a pas aidé la motivation de notre équipe, mais néanmoins, je pense que nous avons fait de l’échec avant et que nous avons fait de notre mieux.

Nikolai Lemtyugov, Russie : L’affaire, c’est que chacun parle pour soi. Ce n’est pas important de quel jeu il s’agit, il faut faire son travail et il faut gagner le match.

Sergey Mikhalev, entraîneur-chef, Russie : J’aimerais féliciter Équipe Canada et tous les membres de leur équipe. Ils méritaient la victoire aujourd’hui. Malheureusement, notre plan de match n’a pas fonctionné. Nous savions que le Canada allait travailler fort dès le début du match, et je dois admettre qu’ils ont réussi à le faire. Nous n’avons pas si mal joué et nous avions même plus de tirs au but qu’Équipe Canada en première période. Les deux buts en première période ont été décisifs.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: