Reseau de Hockey Canada |
Événements
Défi mondial des m17
Coupe des 4 nations
Coupe Deutschland
Nouvelles
Nanaimo et Salmon Arm S'Affronteront; Dans la Finale de la BCHL
Matt Barkoff
|
RBC.07.04
|
1 avril 2004
|
|

Puis, ils ne furent que deux. Remportant facilement les finales des conférences, les Clippers de Nanaimo et les Silverbacks de Salmon Arm semblent atteindre le sommet de leur forme au bon moment. La Coupe Subway sera de nouveau en jeu lorsque la finale de la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique (BCHL) s’amorcera vendredi au Centre Sunwave de Salmon Arm.

Les Clippers ont éliminé les Eagles de Surrey en quatre matchs consécutifs, mais chaudement disputés, pour se qualifier pour la finale de la ligue pour la première fois depuis 1980. De retour à leur aréna local, le Frank Crane Arena, avec une avance de 2-0 dans la série, les Clippers ont réussi à éliminer Surrey lors de deux matchs excitants qui se sont terminés en prolongation.

Nanaimo, qui a terminé au 2e rang derrière Cowichan Valley dans la division Island en saison régulière, a battu Chilliwack 3-1 dans le deux de trois de la deuxième ronde, faisant appel à ses caractéristiques défensives qui lui ont permis de terminer au 1er rang de la ligue avec 161 buts alloués pour amorcer une séquence gagnante après avoir battu Powell River lors d’un marathon de sept matchs pour entamer la saison éliminatoire.

Pour leur part, les Silverbacks qui en sont à leur 3e année, ont une offensive très puissante. Ils ont terminé au 1er rang de la division intérieure au chapitre des victoires et des points pendant la saison et au 1er rang de la BCHL avec 300 buts. Les Silverbacks ont battu Prince George en quatre matchs consécutifs en première ronde, ont obtenu un laissez-passer pour la deuxième ronde et ont éliminé Williams Lake en cinq matchs dans la finale de l’intérieur. Une défaite de 4-3 en prolongation dans le 2e match contre les Timberwolves a dû réveillé Salmon Arm qui a marqué 7, 5 et 9 buts en trois victoires consécutives pour accéder à la finale pour la première fois de leur courte histoire.

« Nous avons fait des activités pour bâtir l’équipe pendant la pause entre les deux séries, mais deux semaines d’attente c’est excessivement long à cette période-ci de l’année», dit le directeur général de Salmon Arm, Garry Davidson. « Nous avons prouvé que nous étions capables contre Williams Lake et maintenant nous nous préparons à affronter Nanaimo. »

Ensemble, les deux équipes regroupent sept des vingt meilleurs marqueurs des éliminatoires y compris Tyson Mulock, qui à son prochain point, surpassera Don Johnson de Surrey pour la tête du classement des marqueurs de la ligue pendant les éliminatoires. Tyson Mulock, qui a 22 points, est accompagné, dans ce groupe privilégié, de Mike Olson (15 aides, 21 points), Blair Lefebvre (11 buts, 19 points) et un très bon espoir, Ray Sawada (15 points) des Clippers. Travis Zajac de Salmon Arm a 9 buts en 9 matchs ainsi que 8 aides tandis que Kris Chucko et Rick Cleaver ont chacun 9 points dans les 9 matchs des Silverbacks.

Denis Berube, le gardien partant des Clippers, présente la meilleure fiche de la BCHL avec plus de sept matchs éliminatoires. En 14 matchs, il a cumulé une fiche impressionnante de 13-1, une moyenne de buts alloués de 2,19, un pourcentage d’efficacité de 0,919 et un jeu blanc pour les Silverbacks.

Les deux équipes ont été bien représentées lors du classement des joueurs admissibles au repêchage effectué par le service central du dépistage de la Ligue nationale de hockey à la mi-saison. Travis Zajac s’est classé 20e parmi les patineurs nord-américains suivi de Ray Sawada au 33e rang. Kris Chucko a été classé 61e tandis que l’ailier recrue de Nanaimo, Jordan Foote, a obtenu le 199e rang. L’habile défenseur des Silverbacks, Craig Switzer s’est classé 127e entre deux anciens de Salmon Arm de l’an dernier. Le défenseur Jonathan Sigalet qui évolue présentement avec l’Université Bowling Green a été classé 85e parmi les joueurs de l’Amérique du Nord et Mitch Carefott de l’Université Cornell au 127e.

Les joueurs recrues pourraient en avoir long à dire dans le résultat final puisque chaque équipe se fie à une demi-douzaine d’entre eux et leur demande de contribuer de façon importante.

Outre Rick Cleaver, Salmon Arm peut compter sur les efforts de Ben Street, Bryn Gagnon et Tyrell Mason, et sur ceux d’Evan Barlow et Trevor Geiger. Sawada et Foote sont deux des piliers de Nanaimo, mais Jason Garrison, Craig Gaudet, Brandan Kushniruk, Tyler Mugford et Brennen Francon sont des éléments importants à l’avant et à la ligne bleue.

« Nous avons plusieurs jeunes joueurs qui ont connu du succès auprès de leur propre équipe midget et la transition a été relativement facile pour eux », explique l’entraîneur-chef et directeur général de Nanaimo, Bill Bestwick, en vantant les mérites de ses troupes à l’air reposé.

Une composante essentielle de la finale pourrait être les quelques joueurs voulant se venger de leurs anciennes équipes, L’ancien joueur des Clippers, Jason Miller, a 11 points en 9 matchs éliminatoires pour Salmon Arm après avoir obtenu 61 points en saison régulière. Le défenseur Chris Kestell et l’avant Brandon Laidlaw, deux anciens Silverbacks, devraient passer beaucoup de temps sur la glace à titre de joueurs-clés des Clippers pendant les séries.

La défensive contre l’offensive, s’agit-il d’un affrontement classique pour les séries éliminatoires?

« Ils sont certainement encore capables de marquer », dit Davidson des Clippers. « Mais ce qui me préoccupe surtout c’est notre défensive et notre discipline. Les unités spéciales joueront un rôle-clé dans la série. Nous sommes constamment en train de perfectionner notre jeu de puissance et notre jeu en désavantage dès que nous le pouvons. »

Nanaimo, qui selon Bill Bestwick, ne joue pas le piège en zone neutre, vient de terminer une ronde préliminaire contre Powell River qui a vu l’application d’un règlement de la ligue établir un précédent qui aurait pu leur coûter la série. Avec 1:20 à jouer dans la troisième période du 7e match, le match entre les Clippers et les Kings était égal 3-3 quand le gardien de Powell River, Eric Bourbeau, a quitté son enceinte pour se jeter sur la rondelle le long de la bande. L’arbitre a immédiatement arrêté le jeu et a pénalisé Bourbeau pour avoir retardé le match. Mais, après en avoir discuté avec les officiels, il a décidé d’accorder un tir de punition à Nanaimo parce que l’infraction s’était produite si tard dans le match. Lors de ce tir de punition, les Clippers ont marqué ce qu’ils croyaient être le but de la victoire pour l’emporter 4-3 et gagner la série.

Mais ce n’était pas fini puisque les Kings ont déposé un protêt qui leur a donné gain de cause et les Clippers ont dû jouer un mini match qu’ils ont finalement gagné en prolongation. Les équipes se sont donc affrontées à nouveau quelques jours après le retour des Kings à Powell River. Les Kings ont dû purger la punition imposée à Eric Bourbeau pendant la dernière minute et 20 secondes de la troisième période et les 40 premières secondes de la prolongation. Dans une décision rapide et équitable, la ligue n’a pas blâmé les officiels et a reçu un appel de Nanaimo qui s’est avéré inutile après la victoire.

Les chefs de file d’expérience ont pris le contrôle lorsque la première ronde a commencé à aller en faveur de Nanaimo.

« Nous venions de disputer sept matchs contre Powell River et nous faisions face à l’élimination lors du 6e match quand notre capitaine, Mike Olson, a fourni un bel effort et a marqué un but pour forcer la tenue d’un 7e match », décrit Bill Bestwick. « Évidemment, il y a eu l’infâme match avec le tir de punition – le tir de punition qui a été entendu de par le monde! Un autre joueur d’expérience, Tyson Mulock a marqué sur le tir de punition qui n’a pas compté, mais lors de la reprise, Mike Olson a marqué un superbe but en prolongation pour gagner la série. »

Salmon Arm, qui a mené tout au long de la saison, a peut-être l’avantage de la glace, mais les deux équipes connaissent très bien les forces de leur adversaire. Nanaimo peut marquer quand elle en a besoin et Salmon Arm peut se défendre quand elle le doit. Voilà deux raisons pour lesquelles ce tout nouvel affrontement pourrait être le meilleur depuis bon nombre d’années.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: