Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Chronique: L'État du Jeu
Andrew Podnieks, Rédacteur en chef
|
FEA.034.03
|
10 juillet 2003
|
|

Alors que 20 et que le temps poursuit son chemin, les Canadiens d’un océan à l’autre doivent sûrement se secouer la tête.

Le hockey canadien, comme nous le savons tous, est en désordre et a besoin d’une révision complète. Trois ans après la conférence du Sommet Open Ice, rien n’a changé. Les enfants jouent trop et n’apprennent pas les habiletés de base. Les pays européens surpassent le Canada comme puissances mondiales au hockey. Les Américains offrent une meilleure formation à leurs jeunes. Les Canadiens sont des fiers-à-bras.

Comme nous l’ont appris les dépisteurs et les médias il y a environ dix ans, lorsqu’a commencé l’invasion massive des Européens, la LNH divisera bientôt ses joueurs par catégories : les joueurs habiles de l’Europe, les attaquants puissants des États-Unis et les bagarreurs du Canada. Et les gardiens… le Québec fournira toujours les gardiens.

Arrêtez-moi ça

La nation qui a inventé le sport et l’a offert au monde est aussi puissante que jamais. La rivalité qui a dominé le hockey depuis un demi-siècle perdure et la capacité du Canada de produire des joueurs de classe mondiale augmente, elle ne diminue pas. Le contenu canadien dans la LNH a AUGMENTÉ et représente toujours plus de 50 % des joueurs. Maintenant que l’invasion européenne a atteint son sommet et qu’elle s’est stabilisée, le contenu canadien de la LNH demeurera stable.

Le Canada a amorcé l’année 2002 en accédant à la finale du championnat mondial junior contre la Russie. Les deux médailles d’or en hockey féminin et masculin à Salt Lake City ont fait de février un mois inoubliable. En mai, le Canada est venu à un but près d’une chance de participer au match pour la médaille d’or au championnat mondial. Il s’est incliné devant une équipe de rêve qui a remporté l’or et il a joué avec un alignement qui ne comptait pas ses 60 meilleurs joueurs, tous ayant refusé l’invitation après une longue et éprouvante saison dans la LNH.

La Coupe Stanley a été gagnée par une équipe de Détroit motivée par un capitaine qui occupe ce poste depuis plus longtemps que n’importe qui d’autre dans l’histoire de la LNH et qui a fait preuve d’un des plus grands actes de bravoure de tous les temps pendant des éliminatoires exigeantes, comme c’est le cas chaque année. Les Canadiens Jarome Iginla et Jose Théodore ont dominé lors de la remise des prix de la LNH et, bien que leur performance cette année soit inférieure à celle de l’an dernier, ils ont été remplacés par des joueurs comme Lemieux et Thornton qui figurent parmi les meilleurs et les plus excitants du sport.

Plus tard dans l’année, l’équipe féminine a remporté la Coupe des quatre nations, encore. Et pendant que l’équipe canadienne junior se prépare à affronter la Russie pour la médaille d’or pour la deuxième fois en deux ans, dimanche, le programme national amélioré du Canada, sous la direction de l’entraîneur Mike Pelino, a remporté la Coupe Spengler, encore.

La seule chose qui cloche au hockey canadien, c’est la critique. Le sport est-il parfait ? Bien sûr que non. Peut-il être amélioré ? Évidemment. Est-ce que le jeu est dans un tel état que le système doit être revu de fonds en comble ? Non. Vous n’avez qu’à regarder les juniors à Halifax.

L’équipe de cette année est aussi habile que n’importe quelle autre du tournoi. Les joueurs patinent aussi bien que les Européens et ils déplacent la rondelle au moyen de passes vives et précises, à pleine vitesse. Physiquement, les Canadiens ont été plus forts que toute autre équipe, y compris les Américains, et leur capacité à allier vitesse, habiletés et mises en échec corporelles fait en sorte que l’équipe est capable d’affronter les Russes tout aussi bien que les Américains.

Fait bizarre ! Les Russes ont aussi adopté un jeu plus physique que les Américains lorsqu’ils se sont rencontrés en ronde préliminaire. Eux aussi, allient vitesse et habiletés. Ils ont survécu à la perestroïka et sont maintenant en plein essor sous l’égide du ministre des Sports et membre du Temple de la renommée du hockey, Slava Fetisov.

Le match pour la médaille d’or devrait être un chef d’œuvre, et il sera disputé à la façon canadienne - patinage, mises en échec, superbes gardiens de but, émotions vives – une façon que les Russes ont appris de leurs plus grands adversaires.


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Jason LaRose
Responsable, services du contenu
Hockey Canada
403-777-4553
jlarose@hockeycanada.ca

Kristen Lipscombe
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427
klipscombe@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
CMM18 2014 : CAN 5 - GER 2
19 avril 2014
Ryan Gropp a marqué avec 5 min 36 s à jouer pour aider le Canada à signer un deuxième gain.
CMM18 2014 : CAN 3 - SWE 1
17 avril 2014
Jake Virtanen a marqué deux buts et Mason McDonald a effectué 24 arrêts.
CMFM18 2014 : CAN 5 – USA 1
30 mars 2014
L'équipe fém. des m18 remporte l'or.
CMFM18 2014 : CAN 1 – RUS 0 (Prol.)
29 mars 2014
Le Canada bat la Russie en prolongation.
CMFM18 2014 : CAN 5 – CZE 0
26 mars 2014
Canada blanchit les tchèques.
CMFM18 2014 : CAN 7 – FIN 0
24 mars 2014
Le Canada blanchit la Finlande 7-0.
CMFM18 2014 : CAN 7 – JPN 1
23 mars 2014
Le Canada amorce le mondial avec un gain
OLY 2010 : SUI 1 - CAN 10
15 février 2010
L'ÉN féminine du Canada c. la Suisse aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : entraînement
13 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : cérémonies d'ouverture
12 février 2010
Cérémonies d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : photos d'équipe
09 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : entraînement
08 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: