Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
La Vie Est Belle Au Canada Pour la Slovaquie

WJC.020
le 23 décembre 2005

By George T. Baker

Le territoire canadien a beaucoup profié à la Slovaquie depuis son arrivée au Championnat mondial junior de l’IIHF en 1996. De fait, les meilleurs résultats de cette jeune nation comptent une médaille de bronze à Winnipeg (1999) et un cinquième rang à Halifax (2003). Ailleurs qu’au Canada, les résultats ont été moins favorables. En huit tournois tenus hors du Canada, le meilleur rendement de la Slovaquie a été une sixième place, en Suisse (1997) et en Finlande (2004). Les Slovaques chercheront à répéter leurs exploits de 1999. Ils ont un joueur de centre spectaculaire, un gardien dont le public n’aura pas beaucoup entendu parlé, et en somme, c’est une équipe qui n’a pas d’attentes pour cette année.

Entraîneurs: Branislav Sajban se bute à un défi de taille, en assumant la barre de cette équipe nationale junior, et devra se familiariser avec ses joueurs. Sajban est un entraîneur adjoint avec Trencin de la Extraliga tchèque, mais la plupart des joueurs clés oeuvrent dans les rangs de hockey junior majeur au Canada. S’il n’a pas réussi à établir la cohésion nécessaire avant le tournoi de la Slovaquie ne soit entamé le 27 décembre, ce sera un long tournoi. Sajban aime des équipes unies et coriaces, et, lors d’un tournoi comme celui-ci, ce sera peut-être la différence entre la victoire et la défaite, contre les rivaux de la République tchèque ou même contre les Létoniens dans le Groupe B.

Gardiens de but: Si vous ne reconnaissez pas le nom du gardien de but Michal Valent, vous n’êtes pas seuls. Évoluant avec HC Berounsti Medvedi de la deuxième ligue en République tchèque, Valent n’a pas mérité l’attention dans le monde du hockey qui est réservé à d’autres, tels que le gardien tchèque, Marek Schwarz. Mais celà ne veut pas dire que le choix de cinquième ronde de Buffalo en 2004 devrait être sous-estimé. Tout comme la défensive qui s’alignera devant lui, Valent est plus grand que la plupart de ses homologues. À 6-2, et 180 libres, il est un gardien de but athlétique. Et ses statistiques ne sont pas à négliger. Il possède une moyenne de 2.18 et un taux d’efficacité de.929.

Défense: Beaucoup de défenseurs de la Slovaquie se distingueront d’abord par leur taille. Boris Valabik, à 6-7, 225 libres, des Rangers de Kitchener et Vladimir Mihalik, à 6-8, 245 livres, et des Rebels de Red Deer, suivent dans les traces de Zdeno Chara des Sénateurs d’Ottawa, au moins par leur taille. La présence de Valabik sur la glace ne passera pas inaperçu. Il est menaçant et l’a démontré au Championnat junior l’an dernier, ou c’est Valabik de la Slovaquie qui a dominé le tournoi avec 20 minutes de punition. Mihalik est plus grand, mais n’est pas aussi physique que Valabik. Le choix de première ronde de Tampa Bay, est un défenseur complet, avec une belle technique (semblable à Marek Malik), préférant le jeu du bâton que la mise en échec. Il devra contrôler l’habitude qu’il a de se faire prendre hors de position. Ces deux géants passeront beaucoup de temps sur la glace pour Sajpan.

Attaque: Avec comme meneur, le dangereux avant des Saguénéens de Chicoutimi, Marek Zagrapan, ce groupe d’attaquants pourraient rendre la vie difficile à ses adversaires. Les statistiques de Zagrapan au Dakota du Nord l’an dernier n’étaient pas impressionnantes (un but et deux passes), mais il devra prendre un plus grand rôle cette année. Le joueur de centre, de 6-0, 195 livres, est une bonne combinaison de vitesse, de maniement de bâton et d’émotion, et devra faire preuve de ces trois qualités en Colombie-Britannique afin que son pays s’illustre. Il aura besoin d’aide, par contre, et la source pourrait être Juraj Gracik. Ce n’est pas un joueur typique de l’Europe, l’attaquant de Tri-City est à son meilleur le long de la bande, rendant la vie difficile aux gardiens de but adverses. Son jeu est surtout basé sur son habileté d’encaisser les retours de lancers, et sur la surface nord-américaine, il sera un bon ailier pour Zagrapan. Un autre joueur qui mérite d’être surveillé est Mario Bliznak des Giants de Vancouver. Si la Slovaquie se rend à la ronde des médailles, Bliznak aura une motivation additionnelle, de pouvoir s’illustrer devant ses amateurs adoptifs, et ce sera une opportunité d’impressionner les Canucks de Vancouver, qui l’ont repêché au septième tour en 2005.

Projections: Les Slovaques ne sont pas parmi les meilleurs candidats pour remporter une médaille. Dans le Groupe B, ils devront se mesurer à de difficiles adversaires de la Russie, la Suède et de la République tchèque. Ce n’est pas prometteur pour cette équipe qui cherchera à améliorer sur ses plus récents résultats. Mais le septième rang, comme l’an dernier, ne serait pas acceptable. Si les gardiens sont solides, les défenseurs ne font pas beaucoup d’erreurs et que Zagrapan peut accomplir ce que Ladislav Nagy a fait il y a sept ans, cette équipe pourrait se retrouver dans le match pour la médaille de bronze.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca

   
 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: