Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Sandlak Sera L'Hôte Parfait; Pour L'Équipe des États-Unis

WJC.015
le 22 décembre 2005

By Lucas Aykroyd

De prime abord, c’est un choc de croiser le grand Jim Sandlak vêtu d’un veston de l’équipe des États-Unis à plusieurs reprises au Championnat mondial junior 2006. D’accord, ce n’est peut-être pas aussi choquant que lorsque Bryan Trottier a endossé les couleurs américaines à la Coupe Canada 1984 ou que la « défection » de Brett Hull aux États-Unis juste avant le Championnat mondial 1986 de l’IIHF.

Mais en 1986, Sandlak a été nommé le meilleur avant du championnat junior à Hamilton, en Ontario, après avoir cumulé cinq buts et sept aides pour Équipe Canada qui a remporté l’argent. Et en 1985, il faisait partie d’une autre formation canadienne sous la direction de l’entraîneur Terry Simpson qui a remporté l’or à Helsinki en Finlande. Alors, qu’est-ce qui se passe?

Sandlak a une explication simple à tout ceci. « J’ai été invité par Hockey Canada à être l’hôte d’une des équipes. Le Canada a sa propre organisation et ses hôtes, alors j’ai pu choisir et j’ai choisi les États-Unis comme autre pays d’Amérique du Nord. » Son travail comprend des tâches variées allant des dispositions à l’hôtel aux entrevues d’après-match, aux problèmes d’équipements, aux demandes spéciales pour la Zamboni.

Pour ce grand gaillard originaire de Kitchener, le championnat mondial junior est rempli de souvenirs. « J’ai un cadre de ma médaille d’or de 1985 suspendue à mon chandail dans mon sous-sol à London, Ontario », dit Sandlak. Il se souvient clairement du nom de joueurs de la LNH qui ont été ses coéquipiers au CMJ : Brian Bradley, Adam Creighton, Stéphane Richer, Claude Lemieux, Bob Bassen, Wendel Clark, Craig Billington.

Même si le Canada a perdu le match crucial 4 –1 à l’Union soviétique en 1986, Sandlak a impressionné les spectateurs qui n’oublieront jamais sa puissante mise en échec sur Alexander Semak, mise en échec qui a propulsé l’avant russe pieds par-dessus tête au banc des punitions.

« C’était avant l’invention de la boîte vitrée autour du banc des punitions », dit Sandlak. « Les gens me parlent toujours de ça lorsqu’ils me rencontrent. »

Reconnaissant que Sandlak allait être un avant puissant et dominant, les Canucks de Vancouver ont repêché le joueur surnommé « House » au quatrième rang au total lors du repêchage universel de la LNH en 1985. L’ailier de six pieds quatre pouces, 220 livres, a disputé 549 matchs en carrière dans la LNH avec Vancouver et Hartford, mais il admet que son arrivée « Au spectacle » à l’âge de 18 ans a peut-être rendu son développement un peu plus difficile, même s’il a été nommé à l’équipe des recrues de la LNH en 1986-87.

« Les choses étaient différentes à cette époque », dit Sandlak. « Ils voulaient que les 18 ans montent à bord le plus rapidement possible alors qu’aujourd’hui, les équipes y vont plus lentement. Ils les laissent jouer chez les juniors jusqu’à l’âge de 20 ans ou ils les invitent à 19 ans à se joindre à leur équipe-école pour qu’ils y acquièrent de la maturité. C’est une énorme transition. Vous n’avez que 18 ou 19 ans et tout à coup vous êtes en compagnie de gars âgés de 25 à 35 ans qui ont des femmes et des enfants. Mais vous devez tout faire pour arriver là, et une fois que vous êtes rendus là, vous devez tout faire pour y rester. »

Sandlak a peut-être connu ses meilleurs matchs pendant les éliminatoires de 1991-92 alors qu’il a cumulé 10 points en 13 matchs pour les Canucks et qu’il a effectué une autre mise en échec spectaculaire sur un autre avant russe, Evgeny Davydov de Winnipeg.

La carrière de Jim Sandlak chez les professionnels a pris fin en 1997-98 après qu’il eut disputé 21 matchs avec Ingolstadt ERC de la ligue allemande. Aujourd’hui, il est sur le point de lancer sa propre entreprise de construction appelée Stone & Style Limited.

« À l’heure actuelle, il y a environ quatre pieds et demi de neige là-bas alors c’est difficile de poser du pavé uni et de bâtir des murs de rétention dans de telles conditions! Mais quand je vais rentrer chez moi, je vais passer de bons moments avec ma femme et mes enfants et me préparer au printemps. »

Sandlak et d’autres anciens grands d’Équipe Canada feront acte de présence au Festival des partisans à l’extérieur du Pacific Coliseum pendant le Championnat mondial junior 2006 de l’IIHF.


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Jason LaRose
Responsable, services du contenu
Hockey Canada
403-777-4553
jlarose@hockeycanada.ca

Kristen Lipscombe
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427
klipscombe@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Coupe Esso 2014 : SUD 6 - FRA 3
24 avril 2014
Trois Lady Wolves marquent deux buts chacune et donnent le dessus à Sudbury sur Fraser Valley.
CMM18 2014 : CAN 3 - SUI 2
24 avril 2014
Konecny marque en fin de match et le Canada accède aux demi-finales à Lappeenranta.
Coupe Esso 2014 : WEY 3 - MON 2
24 avril 2014
Weyburn conclut ses matchs préliminaires avec son quatrième gain à la Coupe Esso.
Coupe TELUS 2014 : HFX 5 - OKA 4
24 avril 2014
Halifax marque quatre fois en troisième période et surprend Okanagan.
Coupe Esso 2014 : SUD 3 - EDM 2
23 avril 2014
Deux buts en avantage numérique en deuxième propulsent Sudbury à sa troisième victoire.
Coupe TELUS 2014 : HAL 3 - CHA 7
23 avril 2014
Huit joueurs ont accumulé plus d’un point pour aider Châteauguay à gagner un premier match.
Coupe Esso 2014 : FRA 7 – MON 2
23 avril 2014
Le Phantom décoche 50 tirs au but pour récolter son premier gain de la Coupe Esso.
Coupe TELUS 2014 : TOR 4 - MJ 2
23 avril 2014
Le tour du chapeau de Marco Bozzo permet aux Young Nationals de signer une autre victoire.
Coupe Esso 2014 : STC 3 - WEY 2
23 avril 2014
Les Sabres ont marqué trois fois en première période, battant les Gold Wings.
Coupe TELUS 2014 : OKA 1 - PA 1
23 avril 2014
Kjargaard et Bryshun marquent à tour de rôle dans un autre match nul.
Coupe TELUS 2014 : TOR 3 - HFX 0
22 avril 2014
Longo a marqué deux fois pour procurer un premier gain aux Young Nationals.
Coupe Esso 2014 STC 2 – SUD 1
22 avril 2014
Le but d’Alexa Vasko en infériorité numérique dans les derniers instants du deuxième tiers a fait la différence.
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: