Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Du Losange à la Patinoire :; Les Joueurs de la Petite Ligue de Langley Troquent Les; Bâtons de Baseball Pour Les Bâtons de Hockey

9 novembre 2011

par Gary Ahuja – Langley Times

Ils ont sacrifié leur été, mais demandez à n’importe quel héros de la petite ligue de Langley et ils vous diront que ça en valait la chandelle.

Alors que pour quelques jeunes de leur âge, les vacances d’été riment avec se coucher et se lever tard, faire du vélo, jouer à des jeux vidéo et qui sait combien d’autres activités typiques de la préadolescence, les All-Stars de Langley ont passé les deux derniers mois à jouer au baseball, effectuant des exercices et des entraînements et suivant un régime santé.

La récompense qui pendait à leurs yeux était un voyage à Williamsport, Penn., pour les Séries mondiales de la Petite Ligue.

LIENS RELATIFS

» Défi mondial junior A 2011

Les joueurs savaient qu’il s’agissait possiblement de l’expérience d’une vie et ils en ont profité, devenant les enfants chéris du Canada, comme tous ceux qui gravitaient dans le monde peu connu de l’Association de baseball de Langley.

L’équipe de jeunes de 11, 12 et 13 ans, qui n’a jamais été favorite au niveau local, provincial ou national, a poursuivi sa route jusqu’à Williamsport et a été parmi les huit meilleures équipes au classement final, avec une fiche de 2-2. Le Canada a d’ailleurs récolté son premier gain en 17 tentatives contre la puissance de longue date de Taïwan.

La course vers les Séries mondiales de la Petite Ligue a fait de ces joueurs canadiens des célébrités.

« C’était incroyable d’avoir droit à un traitement de vedette rock. Les gens nous réclamaient sans cesse des autographes », admet le joueur de premier but et lanceur Colby Ring.  « J’aurais pu le faire quelques semaines de plus, mais ça devient épuisant. »

« Nous avons appris que tout pouvait survenir », lance le joueur de premier but, Riley Ens. « Nous nous sommes entraînés souvent. Nous travaillions fort à chaque entraînement et nous pouvions constater une amélioration. »

Jouer devant des milliers de partisans, les caméras de télévision, voilà des éléments qui font partie des rêves.

« C’était merveilleux de jouer sur ce terrain », témoigne le deuxième but Trevor Alcos. « C’était tout simplement merveilleux. »

Mais même si ces souvenirs resteront gravés dans leur mémoire à jamais, quatre membres du club, Alcos, Ens, Ring et Ken Dubois sont retournés à la maison pour rapidement changer de cap, troquant les crampons, les gants, et le bâton pour les patins, le bâton et les épaulières, avec la saison de hockey qui s’amorce.

Les quatre ont avoué qu’il était difficile de se concentrer sur le hockey tout de suite après le baseball.

« La première fois que j’ai sauté sur la glace cet été, je n’ai pas trouvé ça évident, venant de quitter le terrain de baseball », raconte Ring, qui a été nommé meilleur joueur atome de l’Association de hockey mineur de Langley en 2009-10. « Nous avons été en mode baseball pendant quelque temps. 

Dubois et Ens, deux joueurs d’avant, joueront leur première saison bantam, tandis qu’Alcos et Ring, deux défenseurs, seront dans le pee-wee l’année prochaine.

Bien qu’il peut être difficile de répéter les succès qu’ils ont connus dans le losange, leur entraîneur de baseball prétend que les quatre seront des meilleurs athlètes en général, en raison de leur été. 

« Ils ont appris qu’il pouvait être payant de travailler fort », note Jason Andrew. « Ces jeunes comprennent maintenant ce que signifie trimer dur. »

« Je ne dis pas qu’ils ne l’ont pas fait avant, mais ils ont joué sur la plus grande scène mondiale, faisant confiance à leur personnel d’entraîneurs et fournissant beaucoup d’efforts. Grâce à cette expérience, ils ont vraiment appris à faire attention aux détails et c’est ce sur quoi nous misions. »

Andrew croit aussi fortement aux jeunes qui ne pratiquent pas seulement un sport.

« Nous accordons tellement d’importance à la plyométrie et à l’étirement dynamique. Les jeunes qui s’impliquent dans plusieurs sports en ressentent les effets positifs. Le jeu de pied et les fibrillations musculaires au baseball ne sont pas les mêmes qu’au hockey, mais l’entraînement croisé est bénéfique dans la pratique d’autres sports. »

« Je crois que l’entraînement croisé est d’une valeur inestimable. Vous ne devenez pas un bon athlète en vous concentrant sur un seul sport. »


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: