TELUS40 - 10-6

#TELUS40 – No 6 : Al MacInnis

Âgé de 15 ans, MacInnis a patrouillé la ligne bleue des Pirates d’Antigonish à la Coupe Air Canada 1979 à Winnipeg, Manitoba, aidant son équipe à terminer au sixième rang, le meilleur classement de tous les temps pour une formation de la Nouvelle-Écosse à l’époque. Les Pirates avaient accumulé une fiche de 2-3 en ronde préliminaire.
 
Après un an dans les rangs juniors en Saskatchewan, MacInnis s’est joint aux Rangers de Kitchener de l’OHL avec qui il a joué pendant trois saisons, aidant l’équipe à remporter deux championnats consécutifs de l’OHL et mettant fin à sa carrière junior par une conquête de la Coupe Memorial en 1982. Repêché15e au total par Calgary en 1981, MacInnis s’est joint aux Flames à temps plein en 1983 devenant l’un des meilleurs défenseurs de la LNH des années 1980 comme en témoigne le trophée Conn Smythe qu’il a reçu en 1989 après avoir mené les Flames à leur première coupe Stanley. Après 11 saisons, six participations au match des étoiles de la LNH et deux sélections à la première équipe des étoiles en Alberta, MacInnis a été échangé aux Blues de St. Louis en juillet 1994 quittant les Flames alors qu’il se trouvait au premier rang de tous les temps des pointeurs de l’équipe. MacInnis a poursuivi sur sa lancée avec les Blues, obtenant deux autres sélections au sein de l’équipe des étoiles et remportant son premier trophée Norris en tant que meilleur défenseur de la LNH en 1998-99. Il a par la suite remporté une médaille d’or avec l’équipe olympique du Canada en 2002. Il a officiellement pris sa retraite en 2005 alors qu’il occupait le troisième rang de l’histoire de la ligue au chapitre des buts, des aides et des points par un défenseur. MacInnis a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 2007.

Expérience à la Coupe TELUS 1979, Pirates d’Antigonish
Équipes de la LNH – Flames de Calgary (1983-94); Blues de St. Louis (1994-2003)
Réalisations dans la LNH – champion de la Coupe Stanley (1989); trophée Conn Smythe (1989); trophée commémoratif James Norris (1998-99); première équipe des étoiles (1989-90, 1990-91, 1998-99, 2002-03); deuxième équipe des étoiles (1986-87, 1988-89, 1993-94);  match des étoiles de la LNH (1985, 1988, 1990, 1991, 1992, 1994, 1996, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2003)
Repêchage d’amateurs de la LNH – Flames de Calgary, 1981 (1re ronde, 15e au total)
Expérience avec Équipe Canada – équipe nationale masculine (1990); Coupe Canada (1991); équipe olympique masculine (1998, 2002)
Réalisations avec Équipe Canada – équipe des étoiles de la Coupe Canada (1991)

Statistiques en carrière dans la LNH – 1416PJ  340B 934A 1274P 1511PUN

CLASSEMENT SELON LES MEMBRES DU COMITÉ DE SÉLECTION
Craig Button – 8er
Paul Coffey – 5e
Bob Nicholson – 6e
Gord Sherven – 5e
Partisans – 5e


#TELUS40 – No 7 : Denis Savard

Gagnants de la première Coupe Wrigley en 1974, les Leafs de Verdun étaient de retour au championnat national midget l’année suivante, cette fois avec un jeune Denis Savard au sein de l’équipe. Savard a aidé les Leafs à atteindre le match pour la médaille d’or et à porter leur série de victoires consécutives au tournoi à 11 avant de voir Verdun s’incliner par la marque de 7-4 aux mains des Co-ops de Barrie dans le match pour le titre national.

Un marqueur étoile dans les rangs juniors, Savard a présenté des fiches de 116, 158 et 181 points à ses trois saisons avec les Juniors de Montréal ce qui a entraîné sa sélection au troisième rang au total par Chicago lors du repêchage d’amateurs de la LNH en 1980. Savard a obtenu trois mentions d’aide à son premier match dans la LNH et il a terminé sa saison recrue avec 75 points, la seule saison entre 1980 et 1988 au cours de laquelle il n’a pas atteint le plateau des 90 points, réalisant un sommet en carrière de 131 points en 1987-88. Après 10 saisons à Chicago, Savard est rentré chez lui à Montréal en 1990 où il a aidé les Canadiens à gagner leur 24e et dernière Coupe Stanley en 1993, sa seule conquête du Saint Graal du hockey. L’été suivant cette conquête de la Coupe Stanley, il a signé un contrat avec le Lightning avec qui il a joué pendant une saison et demie avant de retourner à Chicago pour mettre fin à sa carrière là où elle avait commencé. Intronisé au Temple de la renommée du hockey en 2001, Savard se classe au troisième rang de tous les temps chez les pointeurs des Blackhawks, derrière seulement Bobby Hull et Stan Mikita, et il a vu son numéro 18 retiré par l’équipe en mars 1998.

Expérience à la Coupe TELUS 1975, Leafs de Verdun
Équipes de la LNH – Blackhawks de Chicago (1980-90, 1995-97); Canadiens de Montréal (1990-93); Lightning de Tampa Bay (1993-95)
Réalisations dans la LNH – champion de la Coupe Stanley (1993); deuxième équipe des étoiles (1982-83); match des étoiles de la LNH (1982, 1983, 1984, 1986, 1988, 1989, 1990, 1991, 1996)
Repêchage d’amateurs de la LNH – Blackhawks de Chicago, 1980 (1re ronde, 3e au total)
Expérience avec Équipe Canada – aucune

Statistiques en carrière dans la LNH – 1196PJ  473B 865A 1338P 1336PUN

CLASSEMENT SELON LES MEMBRES DU COMITÉ DE SÉLECTION
Craig Button – 11er
Paul Coffey – 2e
Bob Nicholson – 8e
Gord Sherven – 11e
Partisans – 7e


#TELUS40 – No 8: Mike Gartner

Alors qu’il avait 15 ans et évoluait au midget mineur, Mike Gartner a été promu aux Co-ops de Barrie et il a aidé l’équipe à remporter la médaille d’or à la Coupe Wrigley de 1976 avant de se rendre outremer pour une tournée hors concours de cinq matchs contre des équipes midgets de l’Union soviétique. Les Co-ops ont dominé le championnat national midget à Oshawa, Ont., accumulant une fiche de 7-0 et dominant leurs adversaires 42-12.

Après une saison comme joueur sous-âgé avec les Stingers de Cincinnati de la WHA, Gartner a été choisi quatrième au total par Washington lors du repêchage d’amateurs de la LNH en 1979 et il a immédiatement joint les rangs des Capitals comme recrue de 18 ans. Il a joué 10 saisons en partie avec Washington et il occupe toujours le deuxième rang de tous les temps des Capitals au chapitre des buts, des aides et des points. Gartner a passé une saison au Minnesota avant d’être échangé à New York où il a joué pendant cinq ans avec les Rangers avant de rentrer chez lui à Toronto pour y évoluer pendant trois saisons en partie. Il a mis fin à sa carrière en 1998 après deux ans à Phœnix. Au moment de sa retraite, il était le cinquième meilleur buteur de tous les temps de la LNH avec 708 buts (il est maintenant au sixième rang) ce qui lui a valu d’être intronisé au Temple de la renommée du hockey en 2001. Malgré une longue et impressionnante carrière, Gartner n’a jamais remporté la coupe Stanley ou pris part à une finale pour la coupe Stanley. Il n’a jamais remporté un prix de la LNH ni été nommé à une équipe des étoiles des éliminatoires. Il est l’un des rares membres du Temple de la renommée à avoir cette distinction. Seul Phil Housley a joué plus de matchs (1 495) que Gartner sans remporter la coupe Stanley.

Expérience à la Coupe TELUS 1975, Barrie Co-ops
Équipes de la LNH – Capitals de Washington (1979-89); North Stars du Minnesota (1989-90); Rangers de New York (1990-94); Maple Leafs de Toronto (1994-96); Coyotes de Phoenix (1996-98)
Réalisations dans la LNH – Match des étoiles de la LNH (1981, 1985, 1986, 1988, 1990, 1993, 1996)
Repêchage d’amateurs de la LNH – Capitals de Washington (1re ronde, 4e au total)
Réalisations avec Équipe Canada – Équipe nationale junior (1978); équipe nationale masculine (1981, 1982, 1983, 1993); Coupe Canada (1984, 1987)

Statistiques en carrière dans la LNH – 1432PJ  708B 627A 1335P 1159PUN

CLASSEMENT SELON LES MEMBRES DU COMITÉ DE SÉLECTION
Craig Button – 10er
Paul Coffey – 6e
Bob Nicholson – 7e
Gord Sherven – 10e
Partisans – 11e


#TELUS40 – No 9: Glenn Anderson

Cinq ans avant que Cliff Ronning (se reporter au no 19) mène le Winter Club de Burnaby au seul championnat national de la Colombie-Britannique, Glenn Anderson a mené le Winter Club à la première médaille de tous les temps de la province au tournoi. Burnaby n’a perdu qu’un seul match à Moncton, N.-B., aux mains des champions éventuels de Don Mills, s’emparant de la médaille de bronze grâce à une victoire de 5-3 sur l’équipe hôte, les Flyers.

Anderson s’est ensuite rendu de l’autre côté de la frontière au sud pour jouer au hockey junior, accumulant une moyenne de plus de deux points par matchs (131 points en 64 matchs) en une saison avec les Blazers de Bellingham de la BCJHL avant de passer du temps à l’Université de Denver et au sein des Breakers de Seattle de la WHL. Sélectionné en quatrième ronde, 69e au total, par Edmonton lors du repêchage d’amateurs de la LNH en 1979, Anderson s’est joint à l’équipe nationale masculine du Canada pour la saison 1979-80, prenant part aux Jeux olympiques de 1980 à Lake Placid, N. Y. Il a entrepris sa carrière professionnelle avec les Oilers la saison suivante et, en 11 saisons à Edmonton, il a réussi trois saisons de plus de 100 points et a remporté la Coupe Stanley à cinq reprises. Il a signé un contrat avec Toronto en 1991 et a joué avec les Maple Leafs en partie pendant trois saisons, accédant au club des 1 000 points de la LNH avant d’être échangé à New York en 1994 où il a remporté une sixième Coupe Stanley avec les Rangers. Anderson a fait deux courtes présences à St. Louis et un bref retour à Edmonton en 1996 avant de prendre sa retraite après une saison de jeu en Suisse et en Italie. Il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 2008.  

Expérience à la Coupe TELUS 1977, Burnaby Winter Club
Équipes de la LNH – Oilers d’Edmonton (1980-91, 1996); Maple Leafs de Toronto (1991-94); Rangers de New York (1994); Blues de St. Louis (1995-96)
Réalisations dans la LNH – Champion de la Coupe Stanley (1984, 1985, 1987, 1988, 1990, 1994); match des étoiles de la LNH (1984, 1985, 1986, 1987)
Repêchage d’amateurs de la LNH – Oilers d’Edmonton, 1979 (4e ronde, 69e au total)
Réalisations avec Équipe Canada – Équipe nationale masculine (1979-80, 1989, 1992, 1994-95, 1995-96); équipe olympique masculine (1980);  Coupe Canada (1984, 1987)

Statistiques en carrière dans la LNH – 1129PJ  498B 601A 1099P 1120PUN

CLASSEMENT SELON LES MEMBRES DU COMITÉ DE SÉLECTION
Craig Button – 7e
Paul Coffey – 7e
Bob Nicholson – 10e
Gord Sherven – 12e
Partisans – 8e


#TELUS40 – No 10 : Larry Murphy

La Coupe Wrigley a eu lieu au Canada atlantique pour la première fois en 1977 et ce sont les Flyers de Don Mills, avec un jeune Larry Murphy à la ligne bleue, qui ont remporté le championnat national à Moncton, N.-B., accumulant une fiche parfaite en ronde préliminaire et dominant leurs adversaires 37-5 avant de remporter une excitante finale par la marque de 7-6 contre les Lions du Lac St-Louis.

Une brillante carrière au junior majeur avec les Petes de Peterborough, avec qui il a participé deux fois à la Coupe Memorial, et une présence au Championnat mondial junior 1980 de l’IIHF ont fait en sorte que Murphy a été choisi quatrième au total par les Kings de Los Angeles lors du repêchage d’amateurs de la LNH en 1980. Se joignant aux Kings pour la saison 1980-81, Murphy a établi des records de la LNH pour le nombre d’aides et de points par un défenseur recrue, records qui sont encore en vigueur aujourd’hui. Après trois saisons en Californie, six avec Washington et trois partielles au Minnesota, Murphy a été échangé à Pittsburgh à la date limite des transactions en 1991 et il a aidé les Penguins à remporter deux coupes Stanley consécutives en 1991 et 1992. Échangé aux Leafs de sa ville d’origine à l’été 1995, Murphy a patrouillé la ligne bleue des Maples Leafs pendant deux saisons avant d’être échangé à Detroit où il a remporté ses troisième et quatrième coupes Stanley avec les Red Wings en 1997 et 1998, devenant le seul joueur de la LNH à remporter quatre championnats dans les années 1990. Murphy a mis fin à sa carrière après la saison 2000-01. Au moment de sa retraite, il occupait le cinquième rang des meilleurs pointeurs parmi les défenseurs de l’histoire de la LNH et il est présentement au deuxième rang pour le nombre de matchs joués par un défenseur. Trois fois membre de la deuxième équipe des étoiles de la LNH, il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 2004.

Expérience à la Coupe TELUS 1977, Flyers de Don Mills
Équipes de la LNH – Kings de Los Angeles (1980-83); Capitals de Washington (1983-89); North Stars du Minnesota (1989-90); Penguins de Pittsburgh (1990-95); Maple Leafs de Toronto (1995-97); Red Wings de Detroit (1997-2001)
Réalisations dans la LNH – champion de la Coupe Stanley (1991, 1992, 1997, 1998);deuxième équipe des étoiles (1986-87, 1992-93, 1994-95); match des étoiles de la LNH (1994, 1996, 1999)
Repêchage d’amateurs de la LNH – Kings de Los Angeles, 1980 (1re ronde, 4e au total)
Réalisations avec Équipe Canada – Équipe nationale junior (1980); Équipe nationale masculine (1985, 1987, 2000); Coupe Canada (1987, 1991)

Statistiques en carrière dans la LNH – 1615PJ  287B 929A 1216P 1084PUN

CLASSEMENT SELON LES MEMBRES DU COMITÉ DE SÉLECTION
Craig Button – 1er
Paul Coffey – 4e
Bob Nicholson – 11e
Gord Sherven – 18e
Partisans – 13e

Videos
Close
Credit  
Nouvelles Récentes
Les plus populaires