Article de la semaine

Le manque d’arénas exerce une pression sur les heures d’entraînement
Kristen Odland, Calgary Herald
Publié le lundi 1er octobre 2007

Ce mois-ci, près de 13 000 personnes laceront leurs patins pour entreprendre une toute nouvelle saison de hockey à Calgary – mais le manque d’arénas a forcé les équipes à diminuer leurs heures d’entraînement.

Selon le président de Hockey Calgary, Perry Cavanagh, l’augmentation de quatre pour cent du nombre d’inscriptions au hockey mineur fait en sorte que les heures de glace disponibles à Calgary sont de plus en plus précieuses.
« Le nombre d’heures que nous répartissons entre les équipes diminue sans cesse, alors le ratio des séances d’entraînement aux matchs diminue », a expliqué Perry Cavanagh qui en est à son premier mandat comme président.

« Nous allons continuer à inscrire des matchs à l’horaire parce que les jeunes veulent jouer, mais cela signifie qu’ils auront moins de séances d’entraînement. »

Perry Cavanagh a expliqué que cela ne signifie pas que les joueurs délaissent le sport pour autant, mais que cela exerce une pression sur les 22 autres associations différentes de hockey qui existent à Calgary.

« Une augmentation de quatre pour cent maintenant, nous place dans une situation où il nous manque 12 ou 13 surfaces glacées, au lieu des 10 qui étaient mentionnées dans le dernier rapport du consultant sur l’utilisation des arénas », a-t-il déclaré.

« Chaque fois qu’il y a une augmentation et qu’aucune patinoire supplémentaire n’est ajoutée, il est évident que cela entraîne une augmentation de la demande pour les heures de glace pour les entraînements et les matchs. Cela exerce donc une plus grande pression sur le système. » 

La pénurie d’heures de glace ne semble pas ralentir la croissance du hockey féminin.

Girls Hockey Calgary (hockey féminin de Calgary) s’attend à recueillir environ 650 inscriptions cette saison comparativement aux 620 participantes l’an dernier.

Selon Mary Lambert, directrice du hockey féminin, l’association travaille fort pour agrandir la ligue. « Tout comme Hockey Calgary, notre plus gros défi est de nous assurer d’avoir suffisamment d’heures de glace pour que les filles de notre zone aient suffisamment d’endroits pour jouer », a-t-elle dit.

 « Nous allons certainement nous associer à Hockey Canada, Hockey Alberta et Hockey Calgary pour bâtir notre programme de mentorat pour le volet féminin. »

 « Une partie de ce développement et de ce mentorat consiste à trouver une façon efficace d’utiliser la glace pendant la pénurie. »

Tandis que Girls Hockey Calgary regroupe des filles de toutes les associations de hockey de Calgary, elle travaille à maximiser leur temps de glace en jumelant les séances d’entraînement et en ayant recours à des mentors pour travailler avec les entraîneurs et les joueuses.

« Au sein de notre association », explique madame Lambert, « nous avons des mentors désignés pour travailler avec nos entraîneurs et nos joueuses pour assurer le développement des athlètes féminines. »

Afin de soulager la pression, des surfaces glacées supplémentaires seront ouvertes dans la ville au cours des prochains mois.

La nouvelle patinoire du centre Max Bell devrait être prête le 10 novembre tandis que le Sportsplex Bowness devrait ouvrir ses portes à la mi-octobre et le Stu Peppard à la fin octobre. Pour sa part, l’aréna Fairview devrait être prêt en janvier.

Il n’y a pas que le nombre d’inscriptions qui augmente à tous les niveaux cette année; les coûts liés à la participation augmentent aussi.

Selon Hockey Calgary, les joueurs devront débourser en moyenne cinq pour cent de plus auprès de la plupart des associations – soit un coût moyen de 800 $ pour jouer au hockey midget communautaire.

Perry Cavanagh est d’avis que les programmes de développement de Hockey Calgary sont généralement bons, mais il a souligné l’importance d’augmenter le nombre d’installations pour appuyer l’amélioration.

« Nous faisons la promotion de l’initiative pour obtenir l’appui de la communauté », a-t-il déclaré. « Nous travaillons étroitement avec le Calgary Sport Council pour sensibiliser tous les membres de la société au besoin pour des installations dans la ville de Calgary. »

« Nous ne parlons pas seulement du hockey ici; nous parlons d’installations à usages multiples. Nous voulons nous associer au soccer, à la crosse, à Patinage Canada… à tout le monde, pour que nous ayons plus de financement pour construire des installations et répondre aux besoins de la population en générale par opposition à des disciplines qui ne comprennent qu’un seul sport. »  

« Hockey Calgary est d’accord avec ça… plus nous avons de publicité et plus nous avons d’appui, le mieux ce sera pour tous. »

Pour obtenir plus d’appui pour du financement, Hockey Calgary a formé un groupe appelé Friends of Hockey Calgary (Les Amis de Hockey Calgary).

Pour de plus amples renseignements, consultez le www.hockeycalgary.com ou téléphonez au siège social de Hockey Calgary au 245-5773 au Centre Max Bell.