Histoire - Page 2
Avec les années et avec l'admission des autres régions du Canada dans ses rangs, l'Association est devenue un véritable organisme directeur national du hockey. L'Association de hockey amateur du Québec se joignit à l'ACH en 1919 ainsi que l'AHA du district d'Ottawa, en 1920. En 1928, l'Association des Maritimes, comprenant les provinces de l'Ile-du-Prince-Édouard, de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick est admise comme membre. Terre-Neuve permet à l'Association de devenir une organisation couvrant le Canada entier en 1966, lorsque la demande de l'Association de hockey amateur de Terre-Neuve de joindre l'ACH est acceptée.

En 1968, le Nouveau-Brunswick et en 1974, la Nouvelle-Écosse demandaient la permission de se retirer de la branche des Maritimes et de devenir des membres distincts de l'ACH. Ces demandes furent acceptées et portèrent le nombre total de branches faisant partie de l'ACH à douze.

La première Assemblée générale annuelle de l'Association était tenue à Winnipeg, le 10 décembre 1915. Lors de cette réunion, il est décidé que la compétition de la coupe Allan serait établie sur un système d'éliminatoires dans l'est et dans l'ouest du Canada, les vainqueurs de chaque section se rencontrant pour la finale, et ceci au lieu du système de défi des mandataires de la coupe Allan qui était en vogue à cette époque.

Le capitaine James T. Sutherland de Kingston est élu président. Peu de temps après, le président s'enrôlait dans les forces armées canadiennes et, absent du Canada pendant la guerre, il est remplacé par F. Paxton de Whitby en Ontario.

En raison de la guerre, aucune réunion n'est tenue au cours des années 1916, 1917 et 1918.

Les procès-verbaux indiquent que la réunion tenue en 1919, à Toronto, en fut une remarquable. L'Association de hockey de l'Ontario avait conçu l'idée d'un championnat national junior sur le modèle de la compétition de la coupe Allan et fournit un trophée pour cette compétition qui sera connu sous le nom de coupe Memorial de l'Association de hockey de l'Ontario.

Les règles du jeu sont uniformisées et on adopte les règles de l'Association de hockey de l'Ontario. On juge alors qu'imprimer 500 exemplaires du livret serait suffisant. Il est intéressant de noter qu'aujourd'hui, plus de 100 000 copies du livret des règles de jeu de l'ACH sont distribuées chaque année.

La limite d'âge du hockey junior est établie lors de la réunion de 1919, lorsque la coupe Memorial de l'AHO est présentée. Même si la ligne de délimitation de l'âge a avancé et reculé d'un certain nombre de mois au cours des ans, cet âge limite de 20 ans est maintenu jusqu'en 1974 lorsque le règlement est modifié afin de rendre cette division de hockey ouverte à tous les joueurs qui ont moins de 21 ans, au 31 décembre.

Lors de l'Assemblée générale annuelle de 1920, il y eut de nombreuses discussions avec les mandataires de la coupe Allan à propos du financement de l'Association. L'objectif des discussions était que des fonds provenant de parties éliminatoires dirigées par les mandataires puissent être disponibles pour le financement de l'Association. Cette entente est respectée jusqu'en 1928 alors que l'entier contrôle des parties fut confié à l'Association elle-même.

La question des transferts de branche à branche est aussi soulevée à la réunion de 1920 et elle demeure un point d'intérêt tout au long des années.

En 1921, l'Association décide de nommer un registraire national et le regretté W.A. Hewitt de Toronto, alors secrétaire de l'AHO, est élu à ce poste. En 1925, ce poste est combiné à celui de trésorier et M. Hewitt continue de remplir ces deux fonctions jusqu'à sa retraite en 1960. M. Hewitt a également travaillé pour l'Association pendant plusieurs années à titre de membre du Comité des règles de jeu et, en raison de ses diverses fonctions, l'Association a grandement bénéficié de sa vaste connaissance du jeu.
En 1922, F.H. Marples de Toronto devient secrétaire de l'Association et occupe cette fonction, quoique d'une façon sporadique, jusqu'à sa mort en 1945. Cette année-là, l'Association nomme à ce poste George S. Dudley de Midland, Ontario. En 1947, M. Dudley devient le secrétaire-gérant de l'Association et le restera jusqu'à sa mort en 1960.

Après la mort de M. Dudley, l'Association déménage son bureau de Midland à Melville, Saskatchewan et Gordon W. Juckes occupe les fonctions de registraire, trésorier et secrétaire-gérant. L'Association fait un grand pas en avant en 1967 lorsqu'un bureau national est mis sur pied pour la première fois. Winnipeg, Manitoba est choisi comme site du siège social du Bureau national et le restera jusqu'en septembre 1970 alors que l'Association déménage au nouveau Centre administratif des sports à Ottawa où les affaires administratives de l'Association sont traitées par un personnel à temps plein.