Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Jusqu'à Maintenant, Tout Va Bien Pour Le Canada Au Mondial Junior
Alan Adams
|
WJC.018.07
|
28 décembre 2007
|
|

PARDUBICE, République tchèque – La recette du Canada au Championnat mondial junior 2008 de l’IIHF est simple et prouvée.

« Se concentrer sur le présent », explique l’entraîneur adjoint, Curtis Hunt. « Nous ne voulons pas regarder derrière du tout et nous ne voulons pas regarder au-delà de personne. Tout le monde ici a du talent et tous ont une chance de gagner. »

Hunt a fait ces commentaires lorsqu’on lui a demandé si la série de 20 victoires du Canada au mondial junior était un facteur de motivation cette année.

Et bien qu’il ait admis que l’équipe nationale junior est consciente de la série, les adolescents canadiens sont concentrés sur la conquête d’une quatrième médaille d’or consécutive et pour cela, il faut y aller un match à la fois.

Après avoir cumulé deux victoires consécutives en moins de 24 heures, les Canadiens ont entrepris leurs préparatifs en vue du match de samedi contre la Suède.

Le personnel d’entraîneurs du Canada a assisté à la victoire de 4 -3 de la Suède sur la Slovaquie, mercredi, et il compte assister à la rencontre opposant la Suède au Danemark, vendredi.

« Ils (les Suédois) sont une équipe plus jeune que l’an dernier. Ils jouent bien en possession de la rondelle, ils patinent bien et ils déplacent bien la rondelle », a expliqué Hunt qui est l’entraîneur-chef des Pats de Regina de la Ligue de hockey de l’Ouest. « Ils veulent jouer le jeu de possession de la rondelle et, pour nous, c’est le match le plus important du tournoi, et nous voulons nous assurer de connaître un bon match contre eux. »

Le Canada a amorcé le tournoi avec deux jeux blancs consécutifs. Le gardien de but Steve Mason (Oakville, Ontario/London, OHL) a effectué 22 arrêts dans une victoire de 2 -0 sur la Slovaquie après que Jonathan Bernier (Laval, Québec/Lewiston, LHJMQ) a repoussé 44 tirs dans une victoire de 3 -0 sur l’équipe hôtesse tchèque.

Hunt a dit que le personnel d’entraîneurs était satisfait de l’effort, mais il a admis que certains aspects doivent être améliorés.

« Je pense qu’un des aspects de notre jeu que nous voulons améliorer est notre ténacité en zone offensive. Nous voulons nous assurer de transporter la rondelle au filet et de jouer le jeu canadien entre les points et en zone privilégiée », a-t-il dit.

« Nous sommes habitués à jouer sur une patinoire plus petite (c.-à-d. une surface glacée de dimensions nord-américaines) et je crois que parfois, sur la surface plus grande, il y a quelques pieds de plus pour travailler. Mais nous réalisons que nous devons nous rendre à la rondelle et dans les endroits pour marquer, surtout à cinq contre cinq. »

« Nous voulons simplement nous améliorer chaque jour, et ce, dans les trois zones, que ce soit pour effectuer de meilleures sorties de notre zone, tirer plus ou créer plus de circulation, tous ces aspects. C’est ce jeu d’équipe qui nous donnera l’occasion d’obtenir ce que nous sommes venus chercher. »

Quatre des cinq buts du Canada au tournoi ont été marqués lors d’avantages numériques. John Tavares (Oakville, Ontario/Oshawa, OHL) a marqué deux fois contre les Tchèques et Kyle Turris (New Westminster, Colombie-Britannique/Université du Wisconsin, WHL) a fait de même contre les Slovaques.

D’autre part, l’unité canadienne affectée au désavantage numérique a une fiche parfaite.

« Le jeu en infériorité numérique commence avec nos gardiens et les deux, lorsque les équipes ont créé de bonnes occasions de marquer, ont fermé la porte et je pense qu’ils ont fait de l’excellent travail au chapitre des rebonds », a expliqué Hunt. « Jouer en désavantage numérique exige beaucoup de travail; c’est une affaire de couloirs et de volonté de bloquer des tirs et, en tant que personnel, nous sommes fiers de la façon dont nous avons écoulé les punitions. Mais nous savons que la route devant nous sera longue. »

La victoire ne dépend pas seulement de la façon de jouer et Hunt donne crédit au milieu que Hockey Canada a su créer pour les joueurs et le personnel.

L’équipe nationale junior est logée dans un hôtel de qualité au centre-ville et elle peut compter sur son propre chef pour lui assurer une alimentation appropriée.

« Les gars ici font tellement un bon travail en ce qui a trait à la logistique, à ce qui se passe à l’extérieur de la glace, en s’assurant que tout est organisé et en place. Nous pouvons tous nous concentrer sur nos rôles précis, que ce soit comme entraîneur ou comme joueur, et ils ont accompli un travail exceptionnel en plus de s’assurer que les jeunes mangent bien. »

Tout cela fait partie de la recette du succès.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca

   
 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: