Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
À Quel Âge Votre Enfant Devrait-Il Devenir Gardien; de But à Temps Plein

le 15 octobre 2007

Rédigé par Corey Hirsch

En tant que consultant des gardiens de but de Hockey Canada, on me demande souvent mon opinion sur l’âge auquel les jeunes joueurs devraient devenir des gardiens de but à temps plein. La réponse à cette question peut faire l’objet de débats, car rien n’est coulé dans le roc. Une vaste majorité d’organisations de hockey mineur respecte un protocole selon lequel l’âge est huit ou neuf ans, mais il existe de solides arguments pour et contre cette façon de faire.

Lorsque j’étais jeune, je n’ai jamais occupé une position autre que celle de gardien de but, et ce, dès l’âge de six ans. C’est ce que je voulais faire et cela était tout à fait clair pour moi et mes parents, bien que mon père avait quelques réserves. J’ai peine à croire que c’était il y a 29 ans et les choses ont changé au hockey mineur. Pour la plupart des jeunes, je ne crois pas que la réponse soit aussi claire, et ce n’est pas bien de les étiqueter comme gardiens de but à un si jeune âge. De plus, je connais plusieurs gardiens de but de la LNH qui ne sont pas devenus gardiens avant l’âge de 12 ou 13 ans. Alors, franchement, c’est faux de dire qu’il faut être gardien avant ou après un certain âge. Cependant, le hockey mineur a dû adopter une directive afin que ce soit juste pour tout le monde et pour permettre à tous les jeunes de développer toutes leurs habiletés.

En étudiant pourquoi la majorité des organisations de hockey mineur ne permet pas à un jeune d’occuper le poste de gardien de but à temps plein avant l’âge de huit ou neuf ans, vous trouverez plusieurs bonnes raisons. À mon avis, le meilleur argument et le plus solide est que pour être un bon gardien de but, il faut être un bon patineur. Personnellement, j’ai commencé à patiner à deux ans et j’étais probablement prêt à devenir gardien de but à six ans. Toutefois, la plupart des jeunes doivent améliorer leurs habiletés de patinage. La période de cinq à huit ans est une période de développement extrêmement importante au cours de laquelle le joueur peut améliorer ses habiletés pour le patinage. Tous les éléments de base du patinage sont enseignés pendant cette période, et il est difficile de développer ceux-ci si le jeune est toujours devant le filet.

Lorsque je parle d’habiletés de patinage, je ne parle pas strictement de vitesse, mais je parle plutôt d’équilibre et d’agilité qui sont des composantes essentielles pour devenir un bon gardien de but. Ces habiletés sont développées au cours des premières années au hockey. Lorsque votre jeune est en mesure d’exécuter ces habiletés aisément, je crois qu’il est prêt à devenir gardien de but à temps plein. Comme pour toute habileté, il faut du temps pour développer celles liées au patinage et les premières années d’un jeune au hockey vont lui permettre de perfectionner ces habiletés. Cela ne veut pas dire qu’ils ne devraient pas essayer de jouer comme gardien avant l’âge de huit ans. Les jeunes doivent pouvoir s’amuser et essayer toutes les positions. De plus, ceci permettra au jeune de savoir si la position de gardien de but l’intéresse ou non, ce qui facilitera la prise de décision lorsque votre enfant accédera à un niveau où il devra prendre une décision. Je crois que les jeunes doivent avoir l’occasion de savoir ce que c’est que de :

A. Marquer un but
B. Effectuer un arrêt.

Un des arguments possibles est que « si un enfant sait en bas âge qu’il veut être gardien de but, alors il devrait pouvoir le faire ». Bien que je respecte cette opinion, il ne faut pas oublier qu’il n’y a qu’un filet et qu’un seul jeune à la fois peut être gardien de but. Nous avons appris à partager en bas âge, alors il faut être juste sur toute la ligne, et cela vaut pour le poste de gardien de but. Si, dans votre équipe, il n’y a qu’une jeune qui veut être gardien de but et que tous les parents sont d’accord, alors il n’y a pas de problème. Laissez le jeune qui veut aller devant le filet y aller.

Je pense qu’une situation du genre est plutôt rare, mais je vous suggère, en présence d’une telle situation, de faire participer le jeune à tous les exercices de patinage de l’équipe. Même lorsque j’étais gardien de but, je participais à tous les exercices de patinage en portant mon équipement complet. C’est quelque chose qui m’a beaucoup aidé au hockey. La plupart des organisations de hockey mineur ne permettront pas au jeune de le faire, mais toutes n’ont pas les mêmes règlements. Je crois aussi que le gardien de but doit apprendre à manier son bâton et la rondelle. Il doit donc participer aussi à ce genre d’exercices.

Il est important de savoir que votre jeune n’accusera aucun retard dans son développement en tant que gardien de but s’il décide d’adopter cette position plus tard. Les habiletés de patinage qu’il aura développées entretemps lui seront d’une grande utilité. N’oubliez pas que ce ne sont pas tous les jeunes de l’équipe qui veulent garder le but. Peut-être que votre jeune ne passera pas beaucoup de temps devant le filet, mais s’il veut vraiment être gardien de but, il y a plusieurs façons de surmonter cet obstacle. Plusieurs personnes et organisations offrent des leçons supplémentaires ou des écoles de hockey pour les gardiens de but. Le problème est que cela coûtera plus cher et que les cours particuliers peuvent être très dispendieux. Vous devrez évaluer le pour et le contre afin de décider si cela en vaut la peine pour un jeune en bas âge.

À mon avis, la plupart des organisations de hockey mineur font bien de ne pas avoir de gardiens de but à temps plein âgés de moins de huit ans. De cette façon, les jeunes ont le temps de développer toutes les habiletés nécessaires ce qui fera d’eux de meilleurs gardiens. Au bout du compte, il n’y a pas d’âge précis auquel un jeune devrait devenir un gardien de but à temps plein. La seule chose qui est importante, selon moi, est que le jeune doit posséder de très bonnes habiletés de patinage. Lorsqu’un jeune maîtrise ces habiletés et qu’il veut garder le but, c’est le bon moment, peu importe son âge.

» Hockey Mineur

 


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Jason LaRose
Responsable, services du contenu
Hockey Canada
403-777-4553
jlarose@hockeycanada.ca

Kristen Lipscombe
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427
klipscombe@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Coupe Esso 2014 : WEY 2 - SUD 1
20 avril 2014
Jenica Whitrow a compté avec moins de deux minutes à écouler et Weyburn l’a emporté.
CMM18 2014 : CAN 2 - SVK 1
20 avril 2014
Les deux buts de Brendan Perlini donnent la victoire au Canada aux dépens des Slovaques.
Coupe Esso 2014 : STC 8 - MON 1
20 avril 2014
Seize joueuses ont noirci la feuille de pointage et les hôtes ont gagné leur premier duel.
Coupe Esso 2014 : EDM 1 - FRA 0
20 avril 2014
Jessica Healey marque l’unique but du match alors que le Thunder remporte son premier match.
CMM18 2014 : CAN 5 - GER 2
19 avril 2014
Ryan Gropp a marqué avec 5 min 36 s à jouer pour aider le Canada à signer un deuxième gain.
CMM18 2014 : CAN 3 - SWE 1
17 avril 2014
Jake Virtanen a marqué deux buts et Mason McDonald a effectué 24 arrêts.
CMFM18 2014 : CAN 5 – USA 1
30 mars 2014
L'équipe fém. des m18 remporte l'or.
OLY 2010 : SUI 1 - CAN 10
15 février 2010
L'ÉN féminine du Canada c. la Suisse aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : entraînement
13 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : cérémonies d'ouverture
12 février 2010
Cérémonies d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : photos d'équipe
09 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : entraînement
08 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: