Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Des Heures de Gloire En or :; Un Retour Sur Les Victoires D'Équipe Canada

le 6 avril 2007

Par Shawna Holm

Bien que le premier championnat mondial non officiel de 1987 a poussé le hockey féminin dans la bonne direction, les choses se sont vraiment mises à bouger en 1990. Et le Canada a joué un rôle de premier plan dès le début.

Le premier Championnat mondial féminin sanctionné par l’IIHF a eu lieu à Ottawa en 1990 et huit pays y ont pris part. Les Canadiennes étaient sous la direction de l’entraîneur-chef Dave McMaster, qui a mené l’équipe à une victoire convaincante (15 -1) à son premier match contre la Suède. Ce match a imposé l’allure au reste du tournoi. Même si la demi-finale contre la Finlande a été décidée par un seul but (6 -5 pour le Canada), l’équipe hôtesse vêtue de rose a clairement dominé au chapitre du jeu équilibré, remportant l’or contre les États-Unis par la marque de 5 -2.

Manon Rhéaume, la gardienne d’Équipe Canada au deuxième championnat mondial en 1992, a été la première femme à jouer au hockey professionnel. Évoluant auprès des Knights d’Atlanta, l’équipe-école de Tampa Bay, la jeune femme originaire du Québec a été choisie pour garder le filet du Lightinig pendant une période lors d’un match hors concours de la LNH. Elle a certainement fait ses preuves à nouveau pour le Canada cette année-là au tournoi, à Tampere en Finlande, cumulant un pourcentage d’arrêt de 0,957. L’avant Angela James et la défenseure Geraldine Heaney ont été choisies pour faire partie de l’équipe des étoiles du tournoi, et l’entraîneur-chef Rick Polutnik a été ravi de se trouver derrière le banc lorsque l’équipe a écrasé sa grande rivale des États-Unis par la marque de 8 -0 en finale. Le Canada venait de remporter une autre médaille d’or.

En 1994, Hayley Wickenheiser a participé à son premier championnat mondial alors qu’elle n’avait que 15 ans. Les Lawton était l’entraîneur-chef et ses adjointes étaient Shannon Miller et Melody Davidson. Le Canada a entrepris la ronde préliminaire du troisième championnat mondial à Lake Placid aux États-Unis en blanchissant la Norvège 12 -0. Cette victoire a de nouveau imposé l’allure du tournoi et les Canadiennes ont facilement battu les Américaines 6 -3 lors de la finale. Danielle Goyette a été nommée à l’équipe des étoiles ce qui n’a surpris personne puisqu’elle avait marqué neuf buts pendant le tournoi. La défenseure Thérèse Brisson et la gardienne Rhéaume ont aussi été choisies pour faire partie de l’équipe des étoiles. Le prix de la direction pour la meilleure défenseure a été remis à Geraldine Heaney.

Le Championnat mondial féminin 1997 de l’IIHF a eu lieu à Kitchener en Ontario. C’est là que les choses se sont corsées entre le Canada et les États-Unis, le pays hôte remportant la finale de justesse par la marque de 4 -3. Le troisième but de Nancy Drolet à 12 :59 de la prolongation a permis à Drolet de réussir son tour du chapeau et au Canada de l’emporter. Avant ce match, la demi-finale opposant le Canada et la Finlande avait aussi été serrée (2 -1). Wickenheiser a été nommée à l’équipe des étoiles pour la première fois ayant marqué quatre buts en cinq matchs.
Le hockey féminin est devenu une discipline olympique officielle aux Jeux d’hiver de 1998 à Nagano. Il était temps, car les femmes jouaient alors au hockey depuis près de 100 ans. Même si les Canadiennes ont perdu la médaille d’or aux États-Unis lors du premier tournoi olympique, elles se sont servies de leur expérience comme motivation pour revenir avec vigueur au championnat mondial suivant.

La ville d’Espoo en Finlande a accueilli le cinquième championnat mondial en 1999. Le Canada était prêt à affronter les États-Unis, et il a remporté la finale 3 -1. Les gardiennes Sami Jo Small et Kim St-Pierre ont fait leurs premiers pas à ce championnat, et elles ont excellé. Small a cumulé un pourcentage d’arrêt de 0,982 tandis que St-Pierre a cumulé un pourcentage d’arrêt de 0 971. Small a été nommé la meilleure gardienne du tournoi tandis que Wickenheiser et Jayna Hefford ont été sélectionnées pour faire partie de l’équipe des étoiles du tournoi.

Un seul but a été marqué contre le Canada en ronde préliminaire du Championnat mondial féminin 2000 de l’IIHF à Mississauga en Ontario. Toutefois, la demi-finale contre la Finlande a été une chaude lutte pour le Canada qui l’a finalement remporté par la marque de 3 -2. Le Canada a aussi pris part à un match extrêmement serré en finale pour l’emporter 3 -2 sur les États-Unis. Nancy Drolet a fait le bonheur des Canadiennes en marquant le but gagnant en prolongation.

Le septième Championnat mondial de hockey féminin de l’IIHF a eu lieu en 2001 à Minneapolis aux États-Unis. La Russie a surpris tout le monde en remportant le bronze en battant la Finlande et Équipe États-Unis a dû se contenter de l’argent encore une fois.
Kim St-Pierre a été spectaculaire comme gardienne principale du Canada après avoir assisté à la finale des deux derniers championnats du banc. St-Pierre a bloqué 62 des 64 tirs qu’elle a affrontés pendant le tournoi. Nommée la meilleure gardienne du tournoi de 2001, elle a repoussé 33 tirs des Américaines lors de la finale. Jennifer Botterill a marqué le but gagnant pour le Canada dans un match serré de 3 -2 contre les États-Unis.

Après avoir perdu huit matchs hors concours consécutifs aux mains des États-Unis avant les Jeux olympiques de 2002, Équipe Canada n’était pas satisfaite du travail de Nancy Drolet cette année-là. Dans une décision qui a semé la controverse à l’époque, Drolet a été remplacée par Cherie Piper.

Pour les Canadiens, les Olympiques de 2002 allaient être les jeux du « dollar chanceux ». Ce fut une année spéciale pour les équipes olympiques masculine et féminine du Canada qui ont toutes deux remporté l’or au hockey, et tout le monde disait que la chance d’Équipe Canada était due au huard placé sous le point de mise au jeu au centre de la glace.

La finale féminine opposant le Canada et les États-Unis a été très intense. La formation de l’entraîneure-chef Danièle Sauvageau s’est vue imposer 11 punitions par l’arbitre Stacey Livingston, mais elle n’a accordé qu’un seul but en désavantage numérique. Malgré l’adversité, les Canadiennes ont inscrit la victoire par la marque de 3 -2, le but gagnant étant celui marqué par Jayna Hefford qui s’est avancée seule devant la gardienne alors qu’il restait une seconde à jouer au deuxième tiers. Kim St.-Pierre avait alors effectué 25 arrêts et elle semblait en contrôle même si les Américaines avaient pu profiter de huit avantages numériques consécutifs. Cassie Campbell a très bien joué son rôle de capitaine auprès de la première équipe canadienne médaillée d’or en hockey féminin.

Le Championnat mondial féminin de 2003, qui devait avoir lieu à Beijing en Chine, a été annulé à cause de l’épidémie du SRAS. Mais le huitième Championnat mondial de hockey féminin a été présenté à Halifax en Nouvelle-Écosse en 2004. Sous la direction de l’entraîneur-chef Karen Hughes, le Canada a perdu 3 -1 aux Américaines en ronde de qualification, mais il s’est ressaisi pour la finale. Le Canada a envoyé un message clair aux États-Unis en les blanchissant 2 -0 cette fois-ci. Jennifer Botterill a été nommée la joueuse par excellence du tournoi. Les prix de la direction ont été remis à Kim St-Pierre à titre de meilleure gardienne puisqu’elle avait cumulé un pourcentage d’arrêt de 0,952, et à l’avant Jayna Hefford qui avait réalisé sept buts et trois aides.

Le Championnat mondial de 2005 en Suède a été un tournoi crève-cœur pour Équipe Canada qui a perdu la finale 1 -0 aux États-Unis en tirs de barrage. Pour la première fois de l’histoire, les Américaines se trouvaient sur la plus haute marche du podium à cet événement.

Mais le Canada n’avait pas dit son dernier mot. Les Jeux olympiques de 2006 à Turin en Italie ont permis au Canada de prendre sa revanche. Le Canada a marqué 46 buts contre 2 pour ses adversaires en n’accordant aucun but à forces égales. Les Américaines ont été surprises lorsque les Suédoises les ont éliminées en demi-finale par la marque de 3 -2 en tirs de barrage. Alors que Cassie Campbell était à nouveau la capitaine de la formation, Équipe Canada a défendu son titre olympique en remportant l’or face au Tre Konor. Le résultat final a été 4 -1 et Caroline Ouellette, Gillian Apps, Cherie Piper et Jayna Hefford ont été les auteures des buts.

Le Championnat mondial féminin 2007 de l’IIHF à Winnipeg au Manitoba comprendra sans doute une lutte intéressante entre le Canada et les États-Unis lors de la finale. Mais comme tout le monde le sait, le hockey est un sport imprévisible. Néanmoins, avec huit médailles d’or du Championnat mondial féminin de l’IIHF et deux médailles d’or olympiques à son actif, Équipe Canada est la favorite, même si les Américaines sont les championnes en titre.

2007 Championnat mondial féminin

 


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Jason LaRose
Responsable, services du contenu
Hockey Canada
403-777-4553
jlarose@hockeycanada.ca

Kristen Lipscombe
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427
klipscombe@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
CMM18 2014 : CAN 3 - SWE 1
17 avril 2014
Jake Virtanen a marqué deux buts et Mason McDonald a effectué 24 arrêts.
CMFM18 2014 : CAN 5 – USA 1
30 mars 2014
L'équipe fém. des m18 remporte l'or.
CMFM18 2014 : CAN 1 – RUS 0 (Prol.)
29 mars 2014
Le Canada bat la Russie en prolongation.
CMFM18 2014 : CAN 5 – CZE 0
26 mars 2014
Canada blanchit les tchèques.
CMFM18 2014 : CAN 7 – FIN 0
24 mars 2014
Le Canada blanchit la Finlande 7-0.
CMFM18 2014 : CAN 7 – JPN 1
23 mars 2014
Le Canada amorce le mondial avec un gain
OLY 2010 : CAN 2 - USA 0 or
25 février 2010
L'ÉNM du Canada en action aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver (or).
OLY 2010 : SUI 1 - CAN 10
15 février 2010
L'ÉN féminine du Canada c. la Suisse aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : entraînement
13 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : cérémonies d'ouverture
12 février 2010
Cérémonies d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : photos d'équipe
09 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : entraînement
08 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: