Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Pour la Finlande, Une Quatrième Place Ne Suffit Pas

le 30 mars 2007

Par Lucas Aykroyd

Dans les années 1990, la Finlande présentait constamment la troisième meilleure formation en hockey féminin après celles du Canada et des États-Unis. Mais le nouveau millénaire n’est pas aussi rose pour ce pays scandinave qui compte 2 350 joueuses inscrites. Bien que les Finlandaises aient remporté des médailles de bronze aux Championnats mondiaux féminins de l’IIHF en 2000 et en 2004, elles ont toutefois raté de belles occasions à des moments clés comme la défaite de 2 -1 aux Russes lors du match pour la médaille de bronze en 2001 ou la défaite de 5 -2, après avoir pris une avance de 2 -1, aux mains de leurs grandes rivales, les Suédoises, lors du match pour la troisième place en 2005. Les deux derniers Jeux olympiques ont été encore plus pénibles. La Finlande s’est inclinée par la marque de 2 -1 devant le Tre Konor lors du match pour la médaille de bronze en 2002 (année au cours de laquelle le comité olympique suédois avait étudié la possibilité de ne pas envoyer d’équipe à cause de lacunes évidentes), puis en 2006, elle a eu la malchance d’affronter une équipe américaine supérieure et motivée qui l’a battue 4 -0 dans le match pour la médaille de bronze après une défaite surprise aux mains de la Suède en demi-finale. Est-ce que tout cela est pertinent, de l’histoire ancienne? Les amateurs finlandais aimeraient bien qu’il en soit ainsi. Mais les effondrements passés ont tendance à persister dans la psyché du sport finlandais, et l’équipe de 2007 qui se rendra à Winnipeg devra être beaucoup plus solide mentalement que ses prédécesseures si elle veut monter à nouveau sur le podium.

Entraîneurs : Hannu Saintula a guidé l’équipe nationale finlandaise à chaque tournoi de l’IIHF depuis 2004 et lors du championnat mondial 2000. Ce poste convient parfaitement à cet homme de 49 ans qui est l’entraîneur de longue date des Blues d’Espoo, sa ville d’origine, équipe qui a remporté sept titres consécutifs au hockey féminin finlandais de 1999 à 2005 et qui a repris la couronne cette année contre Karpat Oulu. Saintula a la réputation d’être un excellent communicateur et professeur. Reste maintenant à déterminer s’il a choisi les bonnes joueuses pour revitaliser sa formation après avoir consulté le directeur général Arto Sieppi. L’adjoint de Saintula est Jussi Melkko.

Gardiennes de but : La Finlande aura recours au même duo de gardiennes qu’elle avait à Turin soit Noora Raty, 17 ans d’Espoo, et Maija Hassinen, 23 ans d’Ilves Tampere. Raty, qui a entrepris sa carrière internationale alors qu’elle n’avait que 15 ans, devrait être en mesure d’être la gardienne partante après avoir remporté le titre finlandais cette année. Mais il est plus probable que l’étudiante de niveau secondaire partage la tâche avec Hassinen, la recrue de l’année 2005 de la ligue finlandaise, tout comme ce fut le cas aux Olympiques. Les deux gardiennes devront être au sommet de leur art lors des situations critiques pendant le tournoi. Hassinen a été retirée pour être remplacée par Raty lors de la demi-finale contre le Canada et vice-versa lors du match contre les États-Unis pour la médaille de bronze.

Défenseurs : Il s’agit d’un groupe habile capable de déplacer la rondelle, mais personne ne possède des habiletés offensives pour rivaliser avec Angela Ruggiero des États-Unis ou Gunilla Andersson de la Suède. Emma Laaksonen, la capitaine d’Espoo et ancienne joueuse tout américaine de l’Université Ohio State, devra assurer la direction de cette équipe regroupant surtout des joueuses au début de la vingtaine, et ce, avec sa coéquipière Kati Kovalainen âgée de 32 ans. Saija Sirviö, qui a participé à deux Olympiques, est une autre joueuse à surveiller.

Avants : À l’heure actuelle au hockey féminin, marquer 10 buts en cinq matchs ne vous mènera pas loin surtout contre des formations comme celles du Canada et des États-Unis qui marquent des buts à profusion. Toutefois, cela a été la production totale de la Finlande à Turin. Si l’équipe espère rajuster le tir, elle devra se fier à Karoliina Rantamaki, une avant très rapide. Rantamaki, qui a pris part à trois Jeux olympiques, a remporté le championnat des marqueuses cette saison en Finlande, cumulant 28 buts et 51 points. Cependant, elle n’a jamais inscrit plus de six points à un tournoi de l’IIHF (et cela remonte à 1999). Deux joueuses des rangs collégiaux américains, Mari Pehkonen et Saara Tuominen, ont évolué aux côtés de Rantamaki lors des Olympiques. En ajoutant la vétérante Katja Riipi à ce trio, vous avez un aperçu de l’offensive finlandaise. Une joueuse dont l’absence sera remarquée est Sari Fisk, ancienne capitaine de l’équipe olympique qui détient le record pour le plus grand nombre de matchs joués lors de tournois de l’IIHF, soit 56, avec Danielle Goyette du Canada. L’avant de 35 ans n’a cumulé que sept points en 10 matchs avec Espoo cette saison.

Résultats prévus : Puisque son équipe compte des joueuses qui en sont à leur cinquième championnat mondial, la Finlande doit espérer que l’apport d’une nouvelle source d’énergie lui permettra de remporter le bronze ou mieux. Mais cette formation est encore loin des jours de gloire du temps de Riikka Nieminen et Tia Reima. Il est peu probable que les Finlandaises réussissent à vaincre le Canada ou les États-Unis pour la première fois, et elles devront donner tout ce dont elles sont capables pour rivaliser contre les Suédoises (fort probablement) pour le bronze.

2007 Championnat mondial féminin

 


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Jason LaRose
Responsable, services du contenu
Hockey Canada
403-777-4553
jlarose@hockeycanada.ca

Kristen Lipscombe
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427
klipscombe@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Coupe Esso 2014 : FRA 7 – MON 2
23 avril 2014
Le Phantom décoche 50 tirs au but pour récolter son premier gain de la Coupe Esso.
Coupe TELUS 2014 : HAL 3 - CHA 7
23 avril 2014
Huit joueurs ont accumulé plus d’un point pour aider Châteauguay à gagner un premier match.
Coupe Esso 2014 : SUD 3 - EDM 2
23 avril 2014
Deux buts en avantage numérique en deuxième propulsent Sudbury à sa troisième victoire.
Coupe TELUS 2014 : PA 1 - CHA 1
22 avril 2014
Les gardiens de but volent la vedette et les Mintos et Grenadiers font match nul.
Coupe Esso 2014 : MON 5 - EDM 4
22 avril 2014
Faith Steeves a réussi un tour du chapeau pour mener les Rockets à leur première victoire.
CMM18 2014 : CAN 2 - RUS 3 (TB)
22 avril 2014
Une défaite en tirs de barrage permet néanmoins au Canada de terminer 1er du groupe A.
Coupe Esso 2014 : WEY 3 - FRA 2
22 avril 2014
Les deux buts de Caitlin Dempsey mènent Fraser Valley à la victoire
Coupe Esso 2014 STC 2 – SUD 1
22 avril 2014
Le but d’Alexa Vasko en infériorité numérique dans les derniers instants du deuxième tiers a fait la différence.
Coupe TELUS 2014 : TOR 3 - HFX 0
22 avril 2014
Longo a marqué deux fois pour procurer un premier gain aux Young Nationals.
Coupe TELUS 2014 : MJ 3 - OKA 3
22 avril 2014
Un autre match nul pour les Generals et les Rockets, cette fois de 3-3.
Coupe TELUS 2014 : HFX 2 - MJ 2
21 avril 2014
Les Generals ont marqué deux fois en troisième période dans un match nul.
Coupe TELUS 2014 : PA 4 - TOR 1
21 avril 2014
Quatre joueurs différents marquent et les Mintos gagnent leur premier match.
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: